Les bienfaits de la vitamine D3 sur la structure osseuse

Si l’on a globalement conscience de l’aspect fondamental d’une bonne santé osseuse, on ne sait pas toujours vraiment pourquoi. Protéger les organes ? Faciliter la mobilité ? Éviter les fractures ? Et bien les os, c’est un peu tout ça à la fois et bien plus encore. À tort, on croit souvent que la densité osseuse est destinée à décroître avec le temps. Pourtant, comme toujours, le corps fait bien les choses et l’on constate une reminéralisation progressive chez les sujets de tout âge, moyennant des conditions adaptées sur le long terme. Mais pour quoi faire au final ?

Os ou tissu osseux ?

Comme pour tous les mammifères, les os constituent la structure interne de l’organisme et forment un système complexe. À l’intérieur de l’os cortical qui compose la couche externe compacte de l’os, on découvre une couche spongieuse soigneusement élaborée percée de travées osseuses à laquelle les minéraux viennent apporter leurs bienfaits.

Le tout se révèle à la fois léger, souple et solide afin de ne pas gêner la mobilité tout en résistant aux charges et pressions du quotidien.

Le temps et le mode de vie aidant, c’est pourtant ce tissu qui se dégrade si l’on en prend pas soin. Plus rare, le calcium a davantage de difficultés à s’y fixer et l’os fragilisé peut alors se briser au moindre choc.

Quel rôle pour les os ?

Comprendre pourquoi renforcer l’ossature nécessite de savoir précisément la manière dont le tissu osseux participe au bon fonctionnement du corps. S’il permet de soutenir et de protéger les organes, il renferme également la moelle osseuse qui participe à la création des globules blancs, rouges et des plaquettes sanguines. Véritables réservoirs de minéraux pour l’organisme, les os s’avèrent aussi d’excellents détoxifiants en aidant à éliminer toxines et métaux lourds tels que le plomb et l’arsenic.

Un véritable travail d’équipe dans lequel la vitamine D prend tout son sens puisqu’au-delà de son rôle actif dans l’absorption du calcium, du phosphore et du magnésium essentiels aux os, elle intervient à chaque étape du remodelage osseux indispensable au maintien des fonctions mécaniques de l’ensemble.

Le renouvellement de l’ossature

Loin de n’être qu’une structure inerte, on remarque plutôt que le squelette se renouvelle chaque année de 10%. Malgré tout, au fil du temps, ce capital osseux s’amenuise et la réparation se fait plus lente, plus complexe. À ce stade, ce sont les personnes âgées et les femmes ménopausées dont la production d’œstrogènes diminuent qui risquent le plus de rencontrer des problèmes d’ostéoporose mais chacun peut un jour y être confronté. La mobilité devient plus difficile, les chutes et les fractures plus fréquentes tandis que peuvent survenir des douleurs et des raideurs diverses.

Renforcer son ossature permettra alors d’éviter des troubles gênants au quotidien et l’on n’hésitera pas à se lancer le plus tôt possible puisque ce sont au cours des 20 premières années de la vie que la structure osseuse puisera sa solidité. Prise de vitamine D3, alimentation riche en protéines, c’est aussi la pratique régulière d’une activité physique qui aura des répercussions positives sur la santé osseuse à tout âge. 

Tous à nos baskets !

elementum pulvinar ut ut suscipit porta.