Fruit du dragon (fruit)

Valeurs nutritives pour 100 g

Calories51
Protéines0,8 g
Glucides12,4 g
Lipides0,4 g
Fibres alimentaires1,7 g

Description

Le Fruit du Dragon (ou pitaya) est un fruit tropical issu de différentes espèces de cactées. Originaire d’Amérique Centrale, il est de nos jours principalement cultivé au Viêtnam ainsi que dans d’autres pays d’Asie du Sud, en Australie et en Israël.

Il s’agit d’une plante grimpante, particulièrement adaptée aux régions sèches.

Le fruit du dragon peut prendre différentes formes, mais il est principalement ovale ou oblong. Son épiderme, dont la couleur varie du rose au magenta, est constituée de sorte d’écailles se terminant par de petites feuilles vertes. La couleur de la chair varie de blanche à violette, parsemée de petites graines noires.

Ce fruit, qui pèse généralement 700g, possède une saveur douce et fine.

On peut le consommer tout au long de l’année, la plante ayant de trois à six cycles annuels de floraison.

Bienfaits

Le fruit du dragon, consommé cru, est réputé pour ses propriétés antioxydantes qui participent à la réduction des risques de cancer et de maladies cardio-vasculaires. Il contient beaucoup de vitamine C et plusieurs types de vitamine B qui augmentent le métabolisme en favorisant l’assimilation des protéines, des glucides et des lipides.

Les graines sont riches en graisses polyinsaturées (Omega 3 et Omega 6) qui contribuent à la réduction des triglycérides et au contrôle dans le sang du taux de sucre en cas de diabète non insulinodépendant (type 2).

Les graines sont également supposées améliorer la vue.

Particulièrement riche en calcium, en fer et en phosphore, le fruit du dragon permet de renforcer les os, les dents et favorise la cicatrisation.

Comment le choisir ?

Le fruit est mûr lorsqu’il n’est plus vert et que sa couleur est uniforme. Des tâches (comme sur une pomme talée) peuvent indiquer un fruit trop mûr. La tige ne doit pas être cassante et sèche, mais légèrement souple.

A l’examen, les petites feuilles qui couvrent le fruit doivent être de couleur brillante. Si les extrémités ont commencé à brunir, le fruit est probablement trop mûr.

En exerçant une légère pression du doigt sur la peau, celle-ci doit s’enfoncer très légèrement (comme pour un avocat). Il faut éviter les fruits trop durs ou dans lesquels le doigt s’enfonce trop facilement.

Une légère odeur de fruit exotique doit se faire sentir à la surface du fruit.

La chair, peut être préparée en salades de fruits, en jus ou en sorbets.

Comment le conserver ?

Comme tous les fruits, la conservation est limitée, mais certaines règles de base permettent de prolonger la conservation des fruits du dragon.

Ils doivent être conservés intacts (non coupés, non pelés), si possible dans un sac en papier.

Ils peuvent être gardés plusieurs jours à température ambiante sur un plan de travail jusqu’à ce qu’ils soient parfaitement mûrs pour la consommation. Lorsque leur peau commence à foncer légèrement, il est temps de les ranger dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Ils peuvent se conserver plusieurs semaines (jusqu’à 3 mois dans certains cas) au réfrigérateur.

La chair peut être congelée pendant une période de 3 mois. La congélation doit se faire très rapidement après avoir coupé le fruit, afin qu’il ne perde pas ses qualités.

luctus sit ante. consequat. accumsan ipsum ut eget venenatis non accumsan ut suscipit velit, Donec efficitur. elit. ipsum consequat.