Grenade (fruit)

Valeurs nutritives pour 100 g

Calories74,2
Protéines1 g
Glucides16,2 g
Lipides0,3 g
Fibres alimentaires1 g

Description

Le grenadier (Punica Granatum) est un arbre de la famille des Lythraceae, originaire d’une zone allant de l’Iran jusqu’à l’Himalaya, il s’est répandu autour de la Méditerranée. Actuellement massivement cultivé en Inde, en Asie du Sud et en Afrique tropicale.

On le trouve essentiellement dans les zones semi-arides, présentant des étés chauds et des hivers doux.

La grenade est un fruit rond dont la taille peut aller jusqu’à 15 centimètres. Elle est composée d’une bogue constituée de deux parties : Une peau dure et rouge à l’extérieur et une peau spongieuse presque blanche à l’intérieur. Celle-ci délimite des alvéoles dans lesquelles on trouve une enveloppe transparente et gluante appelée l’arille qui contient les graines en très grand nombre. Ce sont ces graines et l’arille qui sont comestibles.

On peut trouver des grenades à maturité de septembre à février dans l’hémisphère nord et de mars à mai dans l’hémisphère sud.

Bienfaits

La grenade est connue depuis des siècles pour ses effets aphrodisiaques sur l’homme. Cela a été expliqué et démontré récemment par un effet d’augmentation du taux de testostérone et une amélioration de la circulation du sang. Ces effets sont proches de ceux procurés par le viagra.

L’un des atouts principaux de la grenade est son apport en flavonoïdes, métabolismes présents dans certaines plantes. Ceux-ci ont une action importante sur le traitement des inflammations et notamment l’arthrite et les douleurs articulaires, mais également sur certaines infections bactériennes.

Des études ont également montré que la consommation de grenade agit fortement sur la réduction du cholestérol, limitant ainsi les risques de plaque carotidienne et de rétrécissement des artères.

Les polyphénols présents dans la grenade améliorent la mémoire, permettant ainsi de retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer dans certains cas.

Ses capacités antioxydantes participent également à la réduction des risques de cancer.

Comment les choisir ?

Les grenades font partie des rares fruits qui ne mûrissent pas après cueillette. Il faut donc veiller à les choisir bien mûres.

La taille d’une grenade mûre doit se situer entre celle d’une orange et celle d’un pamplemousse. Elle doit être de couleur rouge foncé et brillante. Les petits appendices en forme de pétales qui se trouvent à son sommet doivent être tournés, voire recroquevillés vers l’intérieur.

Une grenade bien mûre sera plus lourde que ce qu’elle paraît être si on la soupèse. À taille égale, il faut toujours choisir le fruit le plus lourd.

Pour éviter de choisir une grenade trop mûre, on peut frotter légèrement la peau avec un doigt. Si la peau fait des rides ou se plisse, il faut éviter ce fruit, car il est probablement trop fait.

Il faut également éviter un fruit qui présente des zones molles au toucher, ou dont la peau serait fragile sous l’ongle.

Comment les conserver ?

La grenade est un fruit qui peut être stocké très longtemps s’il est intact, mais il se conserve beaucoup mieux au réfrigérateur qu’à température ambiante.

Même s’il est possible de les laisser une semaine à l’air libre, ce n’est pas utile puisque les grenades ne mûrissent plus une fois cueillies.

Au réfrigérateur une grenade peut se conserver jusqu’à six mois dans le meilleur des cas.

Il est également possible d’extraire les graines et de les stocker, après les avoir bien séchées, dans un sac sous vide (ou contenant le moins d’air possible). Préparées de cette façon, on peut les garder une semaine au réfrigérateur ou les congeler pendant plusieurs mois.

Le jus de grenade ne se conserve que deux ou trois jours au frais.

La grenade peut être consommée fraîche, en salades de fruits, en sorbets, en jus, en confiture ou en chutneys.

La plante liée

Punica granatum

Grenadier

arbuste

Punicaceae

arbuste

leo. quis, odio adipiscing facilisis Phasellus ante. sed lectus elementum ut elit. ipsum Lorem velit, ut risus eleifend