Kiwai (fruit)

Valeurs nutritives pour 100 g

Calories77
Protéines1,2 g
Glucides18 g
Lipides0,6 g
Fibres alimentaires3 g

Le kiwaï est un fruit provenant d’Actinidia arguta, une plante grimpante de la famille des Actinidiaceae, native du Japon, de Corée, du nord de la Chine et de la Sibérie.  Cousin du kiwi, il a la particularité d’avoir une peau lisse et comestible et de couleur généralement verte; de plus, il supporte des températures extrêmement froides. Sa chair est juteuse, douce et aromatique.

Les bienfaits du kiwaï

Le kiwaï est chargé en divers nutriments, ce qui fait qu’on le considère comme un encas revigorant. Ses antioxydants sont bénéfiques pour réduire les chances de cancer, de maladies cardiovasculaires, ainsi que les signes de vieillissement.

Quant aux vitamines A et C, aux fibres et au calcium qu’il contient, ils aident notamment à diminuer le stress, à réduire le cholestérol, à fortifier les os et à développer le cerveau.

Les variétés de kiwaï

Le kiwaï, également appelé kiwi de Sibérie, est une plante grimpante. La majorité des variétés ont des tiges qui peuvent facilement atteindre une dizaine de mètres de long et supportent des fruits verts à la peau verte. Néanmoins, la variété Ken’s Red propose des fruits de couleur rouge.

Quant à la variété Issaï, elle est moins vigoureuse que les autres et atteint seulement 5 mètres de long environ. En outre, elle a la particularité d’être auto-fertile, ce qui n’est pas le cas des autres variétés qui nécessitent une pollinisation croisée.

Comment choisir un kiwaï ?

Afin de bien choisir un kiwaï et d’être sûr de sa maturité, il suffit de tenir le fruit entre le pouce et l’index et d’appliquer une légère pression. Les fruits qui peuvent céder à la pression sont ceux qui auront le goût le plus sucré.

Il est conseillé d’éviter les fruits qui ont une peau comportant des tâches ou ceux qui ne cèdent pas à la pression susmentionnée.

On peut placer le kiwaï dans un récipient, aux côtés de pommes ou de poires, ce qui accélère le processus de mûrissement du fruit.

Les différentes utilisations du kiwaï

Le kiwaï se mange cru ou cuit et peut être utilisé de différentes manières, par exemple en tartes, en confitures ou en gelées, en boissons énergisantes ou en smoothies, mais on peut aussi l’incorporer dans des salades ou le servir avec du poulet ou du poisson.

En salade de fruits, le kiwaï se marie très bien avec des oranges, des fraises et des ananas.

Comment cultiver un kiwaï ?

Le kiwaï se cultive dans toutes les régions et se plante généralement le long d’un mur ou d’une pergola, car il nécessite un support, devenant assez lourd au fur et à mesure de sa croissance. Pour le cultiver, il faut disposer d’un sol riche et bien drainé, avec un pH acide ou neutre. Le kiwaï nécessite d’être arrosé seulement lorsque le sol est sec.

Floraison et récolte

Le kiwaï fleurit en juin et produit des fleurs blanches, qui diffusent un léger parfum. Ensuite, ce sont des petits fruits de forme ovale qui apparaissent, dotés d’une peau lisse. En général, on peut les récolter en octobre de chaque année.

Ce fruit requiert un peu de patience, car il ne commence à produire des fruits qu’environ 3 à 4 ans après sa plantation. Par contre, chaque année qui suivra verra l’apparition de nombreux fruits, entre 10 et 50 kg par année !

La plante liée

Actinidia arguta

Kiwai

plante grimpante

Actinidiaceae

plante grimpante

libero. sit dictum accumsan elit. risus. sem, suscipit felis mi, consequat. id velit, dictum elit. elementum dapibus odio