Pommier sauvage

Malus sylvestris

De la famille des Rosaceae, le pommier sauvage appartient au genre Malus (Pommier).

De la même manière que pour toute plante, sa croissance repose sur différents critères qui se révèlent décisifs pour sa survie. Le pommier sauvage a besoin d'engrais, d'eau ou de lumière en quantité suffisante. Si vous ne trouvez pas d'information précise concernant les consignes d'entretien, n'hésitez pas à poser des questions sur le site.

Entretien du genre Pommier

Plantation du Pommier sauvage

Un emplacement ensoleillé et mi-ombragé sera parfait pour la croissance du pommier sauvage. possédera notamment au mois de mai de belles fleurs de couleur blanche. C'est un arbre qui perd ses feuilles en hiver, son feuillage est dit caduc.

Le pommier sauvage résiste bien au froid et parvient donc à pousser facilement sous nos latitudes. Pour planter le pommier sauvage, il faut absolument une terre sableuse et limoneuse dont le pH est acide ou neutre. Pour répondre à ses besoins de façon adéquate, il faudra l'arroser modérément.

sit vulputate, ut leo felis diam eleifend