Culture et entretien du Sapin (Abies)

Sapin

Origine du sapin

Le sapin est un genre de plantes vivaces, au feuillage persistant de la famille des Pinaceae. Originaire des régions tempérées de l’hémisphère nord, le sapin pousse partout dans le monde dans les régions tempérées ou froides.

Le sapin présente la particularité d’avoir des aiguilles persistantes qui peuvent durer plus de 10 ans avant de tomber. Certaines espèces peuvent atteindre jusqu’à 30 mètres de hauteur et vivre plusieurs siècles.

Comment cultiver un sapin ?

Le sapin peut être cultivé dans une grande variété de sols, qu’ils soient argileux, sableux, calcaires, caillouteux ou composés d’humus. Il tolère également des sols humides et ne nécessite que peu d’entretien.

Le sapin peut être cultivé partout en France ; c’est une plante très résistante au froid qui peut être planté en pleine terre ou dans des bacs. Toutefois, il est préférable de le cultiver en pleine terre, étant donné la taille qu’il peut atteindre. Une bonne solution est d’utiliser des pots/bacs durant les premières années, puisque c’est une plante à croissance lente, puis de le transplanter en pleine terre pour les années suivantes.

Le sapin préfère une exposition mi-ensoleillée à ensoleillée car en situation ombragé sa croissance serait encore plus lente.

Comment planter un sapin ?

Le sapin se plante à deux moments de l’année, soit au printemps, soit à l’automne, dans des sols frais, profonds et bien drainés. Il faut prévoir beaucoup d’espace entre chaque sapin, si on désire en planter plusieurs, soit environ 2-3 mètres pour les variétés de petite taille et 8-10 mètres pour les plus grandes.

Il est conseillé de disposer un tuteur lors des premières années, car le sapin croît lentement et reste fragile au début.

Le sapin se multiplie par semis, par greffe ou par bouturage. Ces deux dernières techniques sont plus rapides que le semis. Si on procède par semis, on récupère les graines à partir des fleurs durant l’automne qu’on laisse sécher jusqu’au printemps. A ce moment-là, on les trempe dans de l’eau tiède durant 24 heures, puis on les place dans un récipient qui contient du sable humide, ce qui va déclencher le processus de germination. On dépose ensuite le contenu dans un autre récipient contenant de l’humus et on laisse la nature suivre son cours pendant toute une année. L’année suivante, on pourra repiquer la plante.

Comment entretenir un sapin ?

Arrosage et fertilisant

Le sapin n’a pas besoin d’être beaucoup arrosé, en dehors des périodes très chaudes. Il se contente généralement des pluies pour s’approvisionner en eau.

Cette plante est très facile à entretenir, car elle ne nécessite généralement ni désherbant, ni pesticide, ni fertilisant.

Taille

Le sapin se taille dès le début de l’hiver, dès qu’on remarque l’effritement des cônes. La taille est réalisée pour supprimer les branches abîmées ou cassées ou pour donner une certaine forme au sapin.

Protection

Le sapin est une plante assez résistante, mais elle peut être la victime d’attaques de pucerons ou d’araignées rouges. Pour y remédier, on peut utiliser un pesticide.

Il faut aussi savoir que si le sapin ne se trouve pas dans un sol suffisamment bien drainé, les racines peuvent commencer à pourrir ou à dépérir. Il est donc primordial de s’assurer de la qualité du sol, avant de le planter.

Floraison du sapin

Le sapin fleurit au printemps et produit des fleurs qui peuvent être de couleur jaune, verte, bleutée ou rouge. Les fleurs produisent ensuite des graines.

Usages particuliers du sapin

Le sapin est utilisé à diverses fins : on pense bien évidemment au sapin de Noël pour certaines espèces, mais on le cultive principalement pour son bois, utilisé dans la construction, ou pour des raisons ornementales.

Sapin : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

ipsum Praesent Aliquam velit, ut commodo lectus at venenatis, amet, elementum pulvinar vulputate, risus. leo. ultricies Sed adipiscing Praesent quis venenatis,