Baobab (Adansonia)

Baobab

Origine du baobab

Le baobab est un genre de plantes de la famille des Malvaceae comprenant 9 espèces différentes, natifs de Madagascar, d’Afrique et d’Australie.

Les baobabs peuvent atteindre une hauteur de 30 mètres maximum et vivre plus de 1000 ans. Certaines variétés de baobabs peuvent être cultivés comme des bonsaïs.

Culture du baobab

Les baobabs ne sont pas des plantes exigeantes, s’épanouissant facilement sur des sols pauvres. Ils ont la particularité de pouvoir stocker de grandes quantités d’eau et ainsi de survivre en périodes de sècheresse.

L’environnement idéal consiste en 6 heures d’ensoleillement quotidien avec un sol bien drainé et sableux.

Les baobabs peuvent être cultivés en extérieur, plantés en terre ou en pots, si les conditions climatiques sont tropicales ou tempérées chaudes (pas en-dessous de 15 degrés) ; ou alors en intérieur pour certaines espèces dans des pots afin de les protéger du froid durant l’hiver.

Ces plantes peuvent être cultivées à partir de graines ou à partir de boutures.

Plantation du baobab

Si l’on souhaite procéder à partir de graines, il faut d’abord tremper les graines dans de l’eau chaude pendant 1 jour, puis les sécher pendant 1 jour également. Le taux de germination des graines de baobab est assez faible, il est donc conseillé de planter 3 fois plus de graines que nécessaire, afin de s’assurer d’un résultat positif.

On peut ensuite planter les graines dans un pot de terre, à environ 5 cm de profondeur, en gardant le sol humide. Une fois que les racines se sont formées, on peut planter le baobab en extérieur. La germination est sporadique, elle peut donc prendre de 1 semaine à plusieurs mois, il faut donc être patient.

Si l’on souhaite procéder à partir de boutures, il faut planter ces dernières au printemps, puis maintenir le sol humide. La germination est alors plus rapide que si elle est faite à partir de graines.

Les baobabs plantés en pots nécessitent un rempotage, car les racines sont très solides et prennent beaucoup de place. Il faut donc ajuster la taille du pot ainsi que les racines au fur et à mesure de la croissance du baobab.

Entretien du baobab

Arrosage et fertilisant

Les baobabs sont des plantes qui ne nécessitent pas beaucoup d’entretien, ni d’arrosage. Etant donné qu’ils sont natifs de régions arides, ils supportent facilement de longues périodes sans arrosage, l’eau de pluie étant tout à fait suffisante.

Pour les baobabs plantés en terre en extérieur, aucun fertilisant n’est nécessaire. Par contre, pour ceux en pots, situés en intérieur, un fertilisant riche en potassium et faible en nitrogène peut être réparti une fois par mois.

Taille

Les baobabs peuvent être taillés tout au long de l’année, sauf en hiver. Pour cela, il suffit de retirer les bourgeons qui sont situés en-dessous de la couronne principale. Si possible, il faut faire une coupure près des bourgeons, ce qui provoquera la pousse de nouvelles branches.

Protection

Pour prendre soin d’un baobab, l’idéal est de le planter dans un endroit bien ensoleillé et chaud. Pour ceux qui sont plantés dans des régions plus froides, le soin a apporté est plus important. L’idéal est de les placer en intérieur, près d’une fenêtre. Dès le début de l’hiver, il n’est plus nécessaire de les arroser ni de les fertiliser, car les baobabs entrent dans une période d’hibernation. A l’arrivée du printemps, on peut alors les replacer en extérieur et recommencer à les arroser.

Floraison du baobab

Quand ils sont bien traités, les baobabs produisent un tronc épais et de belles feuilles vertes et blanches. Il sera également possible de récolter au bout de quelques années des fruits comestibles appelés « pain de singe » qui sont notamment réputé pour être chargé d’antioxydants et de nutriments.

Baobab : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

Sed Aliquam id, leo. et, ultricies dolor ut Praesent risus libero. libero Aenean ipsum in