Amaryllis

Amaryllis

Origine de l’amaryllis

L’amaryllis est un genre de plantes à fleurs vivaces à feuillage caduc de la famille des Amaryllidaceae. Natives d’Amérique du Sud et d’Afrique du Sud, elles poussent dans les régions tropicales et subtropicales du monde. A maturité, elles peuvent atteindre une hauteur de 1 mètre. Cette plante est connue pour produire des fleurs très grandes et magnifiques.

Culture de l’amaryllis

L’amaryllis est une plante facile à cultiver et peu exigeante. Elle peut supporter d’être exposée en plein soleil ou à l’ombre, que ce soit en extérieur ou en intérieur. Cependant, elle développe des tiges plus solides et dans de meilleures proportions si elle est exposée en pleine lumière.

L’amaryllis peut tout à fait se cultiver en France : en extérieur, de préférence dans le sud de la France, où le climat est plus chaud durant l’été et plus doux durant l’hiver, car cette plante ne supporte pas des températures en-dessous de 5 degrés ; tandis qu’en intérieur, cette plante peut être cultivée assez facilement.

L’amaryllis sera alors rempotée tous les 5 ans, durant l’automne, de telle sorte que les racines ne soient pas trop souvent perturbées.

Planter de l’amaryllis

L’amaryllis peut être plantée à partir de graines ou de bulbes, en extérieur ou en intérieur, mais dans tous les cas, elle nécessite un sol bien drainé et de préférence sableux avec un pH neutre. En extérieur, l’amaryllis peut être plantée au printemps ou au début de l’automne.

Si on décide de planter l’amaryllis en pots ou en bacs, il faut être très attentif à la taille des conteneurs, car les grands bulbes développent de très grandes et lourdes fleurs. Les pots ou bacs doivent être suffisamment lourds, afin de supporter le poids de l’amaryllis, une fois parvenue à maturité. On peut aussi déposer des cailloux ou du sable au fond des conteneurs, afin d’augmenter le poids de base.

Entretien de l’amaryllis

Arrosage et fertilisant

L’amaryllis nécessite d’être arrosée environ 1 fois par semaine, juste de quoi humidifier le sol ; cependant, lors de périodes de pluie, inutile de l’arroser.

On peut apporter un fertilisant durant tout le printemps, environ 1 fois par mois, afin de favoriser la pousse.

Taille

L’amaryllis ne nécessite pas d’être taillée. Il suffit simplement de retirer les fleurs fanées dès qu’elles apparaissent, mais surtout pas les feuilles, car celles-ci vont capter les rayons du soleil et créer des nutriments grâce au processus de photosynthèse ; cela va renforcer le bulbe pour les prochaines saisons.

Protection

L’amaryllis peut être protégée durant l’hiver en disposant du paillis ou des feuilles mortes tout autour de la plante, cela protégera les bulbes du froid. Le paillis doit ensuite être retiré au printemps, afin d’éviter à l’humidité de s’installer. Si l’amaryllis se trouve dans des pots, l’idéal est de les rentrer en intérieur durant l’hiver.

Les limaces attaquent facilement l’amaryllis plantée en terre. Pour y remédier, on peut répandre des copeaux de bois, de la cendre ou des morceaux de coquilles d’œufs tout autour de la plante : une solution économique et efficace.

Il existe une façon simple de savoir si l’amaryllis n’est pas en bonne santé : les feuilles commencent à jaunir. Cela peut être dû à une attaque de mouches ou de maladies. Pour y remédier, il faut arracher les bulbes atteints par cette couleur jaune dès son apparition.

Floraison de l’amaryllis

Au printemps de chaque année, l’amaryllis produit de nombreuses fleurs en forme de trompettes, grandes, brillantes et de couleurs spectaculaires, certaines espèces diffusant un parfum vanillé.

Amaryllis : liste des différentes espèces

consequat. leo nec commodo libero et, Praesent in eget neque. Nullam pulvinar nunc consequat. dictum facilisis vel, elit. porta. ut