Ambroisie (Ambrosia)

Ambroisie

Origine de l’ambroisie

L’ambroisie est un genre de plantes à fleurs annuelles et pérennes de la famille des Asteraceae. Natives du sud-ouest des Etats-Unis, ces plantes poussent principalement dans les climats tropicaux et subtropicaux d’Amérique du Nord et du Mexique, mais elles se sont répandues un peu partout dans le monde. L’ambroisie est considérée comme une mauvaise herbe, dont le pollen crée notamment le rhume des foins. A maturité, l’ambroisie peut atteindre environ 1 mètre de hauteur.

Particularités de l’ambroisie

L’ambroisie est une plante que l’on ne souhaite pas cultiver, étant donné qu’elle est considérée comme une mauvaise herbe et qu’elle est responsable de plusieurs allergies,.

L’ambroisie s’est propagée, au fil du temps, partout en Europe, y compris en France, où il est parfois de plus en plus difficile de s’en débarrasser. C’est la région Rhône-Alpes qui est la plus touchée, de nombreuses campagnes de lutte ont été lancé contre l’ambroisie, tant il y a de personnes touchées.

Besoins de l’ambroisie

L’ambroisie aime pousser dans des sols laissés à l’abandon ou au repos, non labourés et ayant une fertilité pauvre, comme par exemple les terrains de chantiers. Cette plante a besoin de peu d’ensoleillement, de peu d’espace et de peu d’humidité, elle est donc propice à pousser facilement dans de nombreux endroits.

L’ambroisie pousse rapidement et de manière assez dense avec des feuilles de grande taille. Les fleurs sont de couleur verte et blanche et de petite taille. Chaque année, dès le mois d’août, l’ambroisie répand son pollen, ce qui permet à la plante de se propager très facilement et rapidement. Ce sont les fleurs femelles qui répandent le pollen, si peu apprécié.

Comment se débarrasser de l’ambroisie

Taille et Désherbage

L’une des meilleures façons de contrôler l’ambroisie est donc de passer régulièrement la tondeuse, ce qui l’empêche de pousser. On peut aussi l’arracher ou le désherber, mais il est vivement recommandé de se protéger, afin de ne pas respirer les particules de pollen. L’avantage de l’ambroisie, il y en a quand même un, est qu’il ne se propage pas sous terre, ce qui la rend la tâche plus facile pour l’arracher, sans risquer de propager la plante encore plus.

Chaque technique pour s’en débarrasser comporte également des inconvénients. Arracher la plante permet de réduire un maximum la quantité de graines et de pollen, mais il faut le faire au bon moment de croissance de la plante, afin de bien arracher les racines. Faucher ou tondre l’ambroisie représentent des techniques rapides, mais toutes les surfaces ne sont pas forcément accessibles et il y a toujours le risque de répandre des graines à la surface. Enfin, le désherbage chimique doit s’utiliser en dernier recours, car il y a un risque écologique grave pour les autres plantes.

Protection du jardin

Un sol aéré et bien fertilisé rend la tâche difficile à l’ambroisie pour s’installer. Protéger le jardin de cette plante peut se faire de plusieurs façons : les herbicides sont un bon moyen pour tuer la plante, que l’on peut appliquer du printemps à l’été.

Aussi, ajouter du compost ou d’autres matériaux organiques va améliorer la qualité du sol et empêcher l’ambroisie de proliférer ou d’apparaître.

Conséquences de l’ambroisie

L’ambroisie provoque des allergies de toutes sortes, en raison de ses nombreux grains de pollen très agressifs. Le problème de cette plante est qu’elle diffuse ses grains de pollen en nuages, ce qui rend impossible de les éviter si on se trouve à proximité.

L’ambroisie est responsable, dans les meilleurs cas, des éternuements et le rhume des foins ; dans les cas les plus sérieux, elle provoque des conjonctivites, de graves crises d’asthme, des difficultés respiratoires, de l’eczéma ou de l’urticaire.

Ambroisie : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

facilisis ut elit. risus sem, mattis consectetur mattis dolor in vel, quis diam ut ultricies