Culture et entretien de la Vigne vierge (Ampelopsis)

Vigne vierge

Une belle couverture abondante pour un minimum d’entretien !

Faciles d’entretien, poussant partout en hauteur et en largeur, les vignes vierges sont les plantes grimpantes idéales pour couvrir rapidement tout genre de support de leur beau feuillage aux couleurs changeantes orné de petites baies luisantes et colorées.

Origine

Ampelopsis, la vigne vierge, est un genre botanique de plantes grimpantes ligneuses au feuillage caduc dont le premier recensement remonte au 18e siècle, quand il fut découvert par le botaniste et explorateur français André Michaux (1746-1803). Le genre ampélopsis relève de la famille des Vitaceae et comprend environ 25 espèces originaires de Chine et d’Amérique du Nord.

Fleur, feuille, couleur

La vigne vierge est une plante grimpante vivace au feuillage caduc qui atteint sa taille adulte de 2,5 à 4 m en hauteur et 1,5 à 2,5 m en largeur au bout de 5 à 10 ans d’âge. En montant, les vignes vierges s’accrochent avec des vrilles et n’abîment par conséquent pas le support. Comme l’indique leur nom dérivé du grec ‘ampelops’, ‘vigne’ et ‘opsis’, ‘à l’aspect de’, les ampélopsis ressemblent à la vraie vigne, et ce notamment par la forme de leurs grandes feuilles palmées comportant, selon l’espèce, trois jusqu’à neuf lobes, et mesurant de 12 à 60 cm en longueur. La couleur des feuilles est d’un vert profond et gras, mais il existe également des cultivars avec des feuilles marbrées ou tachetées de blanc et de rose. De plus, certaines espèces de vigne vierge se colorent de rouge cramoisi à l’automne avant de perdre leur feuillage à l’approche de l’hiver.

Les inflorescences des vignes vierges sont des cymes corymbiformes, fixées à l’opposé d’une feuille et composées de petites fleurs mesurant entre 0,8 et 1,8 mm, aux 5 étamines et 5 pétales libres dans des teintes verdâtres à blanc crème. En automne, elles cèdent la place à des petites baies rouges voire magenta qui évoluent vers un bleu sombre jusqu’au noir par la suite.

Parmi les espèces répandues des vignes vierges, on compte l’ampelopsis brevipedunculata, c’est-à-dire, ‘à court pédoncule’, aussi connue sous le nom de ‘vigne vierge à fruits bleus’, une espèce particulièrement appréciée comme plante ornementale grâce à ses baies colorées allant du turquoise et du rouge carmin jusqu’au mauve et au bleu profond. Le cultivar ampelopsis brevipedunculata ‘elegans’ possède en outre des feuilles panachées de rose et de blanc. Une autre espèce qui mérite d’être mentionnée est l’ampelopsis megalophylla. Comme son nom nous l’indique, elle ravit avec de très grandes feuilles de 50 à 60 cm de longueur, composées de 9 lobes dont le dessus est d’un vert riche et gras tandis que le dessous brille dans des teintes bleutées.

Floraison

Selon les espèces, les vignes vierges fleurissent de mai à août.

Utilisation

Grâce à leur croissance très rapide, leur rusticité et leur frugalité en matière d’entretien, les ampélopsis sont les plantes idéales pour couvrir et embellir des murs, des pergolas, des treillis et tout autre genre de support. De plus, leurs vrilles leurs permettent de s’accrocher au support sans l’abîmer comme il en est le cas pour des plantes grimpantes telles que le lierre. Les vignes vierges peuvent d’ailleurs être cultivées à l’extérieur comme à l’intérieur. La seule condition nécessaire pour une culture en pot, à l’intérieur, est une source de lumière suffisante – min. 1000 Lux.

Avec leur feuillage dense, souvent aux couleurs changeantes, leurs inflorescences discrètes, mais mellifères et donc attractives pour les insectes utiles ainsi qu’avec leurs baies joliment colorées, les vignes vierges sont à la fois décoratives et utiles et plaisent pour cela aussi bien au jardinier débutant qu’aux horticulteurs avertis.

Mais attention : contrairement aux raisins des vignes, les petites baies aux coloris si spectaculaires des vignes vierges sont appréciées comme nourriture par les oiseaux mais sont incomestibles, parfois même toxiques pour l’homme, notamment pour les enfants.

Comment planter les vignes vierges?

Période et méthode de plantation

Le meilleur moment pour planter les vignes vierges est au printemps, idéalement au mois de mars, ainsi qu’à l’automne, d’octobre à la fin du mois de novembre.

Au moment de la plantation du jeune plant, il est important de bien préparer et humidifier le substrat en amont, d’arroser régulièrement après la plantation et de soutenir le jeune plant avec des tuteurs ou autres supports pour l’aider à bien grimper et l’orienter dans sa croissance dès le début.

Substrat

Les vignes vierges poussent dans un sol acide aussi bien que neutre ou alcalin. Elles aiment un substrat glaiseux, sablonneux, calcaire et riche, mais toujours bien drainé. Pour un terreau très sec et sablonneux, il est recommandé de l’enrichir avec une bonne dose d’humus. Dans le cas contraire, un substrat trop glaiseux et riche retient trop d’humidité et doit être rendu plus poreux par le rajout de sable et de gravier. Pour un sol pauvre et dur, le rajout d’une dose de compost ainsi que de sable assure des bonnes conditions de croissance pour les vignes vierges.

Engrais

Pendant la période de croissance, d’avril en octobre, il est recommandé de rajouter de l’engrais liquide deux fois par mois. En hiver, pendant la période de repos, on réduira voire arrêtera l’engrais et réduira également l’arrosage.

Comment entretenir la vigne vierge?

Exposition lumineuse

Les vignes vierges adorent le soleil mais poussent aussi bien à la mi-ombre. Il est important de choisir un endroit protégé, à l’abri des intempéries et avec une exposition sud ou ouest.

Arrosage

Pendant le cycle de croissance, du printemps à la fin de l’automne, les vignes vierges ont besoin d’un arrosage régulier et copieux. Il est préférable d’éviter l’eau calcaire et d’arroser avec de l’eau de pluie. La motte ne doit jamais être sèche. En même temps, les vignes vierges ne supportent pas l’accumulation d’humidité. Ainsi il est impératif de vider l’excédent d’eau accumulé dans la soucoupe du pot au plus tard 20 minutes après l’arrosage. Pour les vignes vierges plantées en pleine terre, il suffit d’assurer un bon drainage du substrat lors de la plantation – voir ci-dessus.

Taux d’humidité

Un taux d’humidité entre 50% et 70% est optimal pour la croissance des vignes vierges. Cultivées à l’intérieur, en pot, elles peuvent facilement souffrir d’un air trop sec. Il est alors recommandé de vaporiser de l’eau – une eau pauvre ou sans calcaire – sur les feuilles des plantes.

Taille

Vu leur croissance extrêmement rapide, il peut être nécessaire de tailler les vignes vierges si l’on ne souhaite pas voir disparaître un bâtiment ou autre support sous leur feuillage dense et abondant. La période optimale pour la taille s’étend de décembre au mois de mai, dans l’intervalle entre la perte du feuillage et le recommencement du cycle de croissance.

Multiplication

D’avril à fin juillet, les vignes vierges peuvent être multipliées par bouturage. Un substrat riche en sable et tourbe, un arrosage régulier ainsi qu’une température entre 19° et 22°C assureront des conditions optimales pour la croissance des boutures.

Rusticité et protection

Très résistantes au froid, les vignes vierges supportent facilement des températures de –15° à -20°C.

Maladie et parasites

Extrêmement vivaces et rustiques, les vignes vierges ne craignent ni les maladies ni les parasites.

Vigne vierge : liste des différentes espèces

non amet, Lorem elit. lectus Praesent facilisis velit, amet, dictum dapibus libero eget nec vulputate, consequat. tristique id,