Culture et entretien du Bougainvillier (Bougainvillea)

Bougainvillier

Adorant le soleil autant qu’elle craint le vent et le froid, cette plante grimpante exotique embellit terrasses et jardins avec ses fleurs vivaces et abondantes du printemps à l’automne.

La fleur des explorateurs

Origine

Le genre botanique Bougainvillea ou bougainvillier appartient à la famille des Nyctaginaceae. Originaires de l’Amérique du sud, ses environ 18 espèces s’épanouissent dans les climats tropicaux et sous-tropicaux et fleurissent aussi en Méditerranée.

Fleur, feuille, couleur

Cette plante grimpante dotée d’épines et d’un feuillage vert sombre se couvre de fleurs luxuriantes en fuchsia, violet, rouge, orange ou blanc. Elle peut atteindre une hauteur jusqu’à 5 mètres.

Symbolique

Le bougainvillée est nommé d’après le grand navigateur et explorateur Louis-Antoine Bougainville (1729-1811), auteur du Voyage autour du monde qui inspira des Encyclopédistes tel Denis Diderot ou encore Jean-Jacques Rousseau.

Floraison

Dépendant de la luminosité de l’endroit de plantation, le bougainvillée fleurit du printemps à l’automne.

Comment entretenir les bougainvillées ?

Substrat

Le substrat idéal pour le bougainvillée consiste en un mélange fait de deux parts de sable, deux parts de tourbe et une part de glaise qui assure une perméabilité et un drainage parfaits. Des sols trop humides sont à éviter à tout prix.

Temps de plantation

Le meilleur moment pour planter le bougainvillée est au printemps. Il est recommandé de le rempoter chaque année dans un pot plus grand.

Exposition lumineuse, arrosage, entretien

Issu de climats tropicaux, le bougainvillée adore le soleil direct et prolifère à l’extérieur, à un endroit bien à l’abri du froid et du vent, de préférence adossé contre un mur. L’humidité accumulée aussi bien que la sécheresse lui sont tous deux fatals. Tout au long de l’année, l’arrosage doit être régulier mais parcimonieux. En été, il convient de l’arroser plus abondamment.

Engrais

Dès l’été, l’engrais se met une fois par mois. Avec le début de la floraison, deux doses d’engrais par mois sont recommandés.

Taille

Afin de favoriser une floraison abondante et durable, force est de le retailler régulièrement en été.

Division et multiplication

Le bougainvillée se laisse multiplier à partir de boutures. Pour ce faire, il convient de couper des boutures d’une longueur de 20 à 30 cm dès le printemps et de les mettre dans du terreau spécial dans une température d’environ 25°C.

Rusticité

Le bougainvillée hiberne le mieux dans un endroit lumineux entre 3 et 12°C. Il est conseillé de le tailler préalablement à son hibernation et de l’arroser parcimonieusement.

Nuisibles et traitements

Les deux ennemis principaux du bougainvillée sont l’oïdium ainsi que les cochenilles.

L’oïdium se montre d’abord avec des tâches blanches et grises sur les feuilles inférieures. Par la suite, les feuilles se recouvrent d’une couche farineuse, s’enroulent et tombent. Pour prévenir cette infection fongique, il est recommandé de laisser suffisamment d’espace entre les plantes et ne pas trop les arroser. Une fois la maladie contractée, il faut immédiatement couper les parties infectées et appliquer des fongicides naturels tels l’infusion à l’ail ou des fongicides chimiques.

Quant aux cochenilles, leur présence est visible sous forme de pustules et de croûtes. Plus tard, on constatera également des malformations. En amont, le meilleur traitement contre ces nuisibles est d’introduire leurs ennemis naturels tels les larves de coccinelles qui s’achètent en magasin de jardinage. Une fois la plante infectée, on peut également vaporiser de l’huile de paraffine ou de colza.

Bougainvillier : liste des différentes espèces

felis risus. ut amet, venenatis, leo commodo commodo ante. libero Aliquam Aenean eleifend elit. venenatis non libero Praesent dolor mattis