Culture et entretien du Cocotier (Cocos)

Cocotier

Origine des cocotiers

Les cocotiers sont un genre d’herbes géantes de la famille des Arecaceae constituant les palmiers. Natifs d’Indonésie, les cocotiers se sont répartis partout dans le monde, mais leur habitat idéal se situe dans les régions subtropicales et tropicales, où ils peuvent vivre au-delà de 100 ans.

Ils peuvent atteindre une hauteur de 25 mètres. Les plus grands producteurs de noix de coco sont l’Asie tropicale, l’Indonésie, les Philippines et l’Inde.

Comment cultiver un cocotier ?

Les cocotiers ont besoin d’être exposés au soleil, à raison d’au moins 6 à 8 heures par jour. Ils apprécient particulièrement les sols sableux, salés, bien drainé, humides et avec un pH neutre.

Il ne faut pas oublier que les cocotiers sont des plantes tropicales qui ont besoin d’une chaleur d’au moins 25 degrés tout au long de l’année, ainsi que d’une certaine humidité d’au moins 60%. Il est tout à fait possible de cultiver des petits cocotiers en France, mais seulement en intérieur.

Comment planter un cocotier ?

Les cocotiers se plantent en pleine terre dans le jardin, en bacs ou en pots, entre les mois d’avril et de juin.

Pour les cocotiers en pots ou en bacs, on utilise généralement un mélange composé de 4/5 de sable et d’1/5 de terreau. Les cocotiers apprécient également les sols salés, on peut donc leur apporter ce côté salé en paillant leur pied avec des coques de pistaches par exemple.

Les cocotiers sont des plantes qui se multiplient uniquement par semis, à réaliser de préférence durant le mois de mars. Pour cela, on récupère la graine du cocotier et on la met à tremper dans de l’eau durant quelques jours, afin de la ramollir. Par la suite, on dépose la graine dans un pot qui contient un mélange composé de sable et de terreau, pot qu’on situe au soleil, en l’arrosant très régulièrement. Après environ 6 mois, les premières feuilles vont commencer à apparaître on pourra rempoter le cocotier.

Comment entretenir un cocotier ?

Arrosage et fertilisant

Les cocotiers ont besoin d’être arrosés régulièrement de manière à garder le sol bien drainé, surtout lors de fortes températures, sans toutefois les noyer. En hiver, on peut diminuer l’arrosage et à la place, on peut vaporiser les feuilles.

Si on n’arrose pas assez les cocotiers ou si l’humidité de la pièce dans laquelle ils se trouvent n’est pas assez élevée, les feuilles vont commencer à brunir, puis à sécher. Il est donc important de surveiller les feuilles et de remarquer les tâches dès leur apparition.

Par ailleurs, les cocotiers ont besoin de fertilisants, de manière très régulière, fertilisant comme le manganèse ou le magnésium qui leur apportent les nutriments de base.

Taille

Les cocotiers n’ont pas besoin d’être taillés ; par contre, on peut retirer les feuilles abîmées dès qu’elles apparaissent.

Protection

Les cocotiers sont très sensibles au froid. Si l’hiver est rigoureux, il est vivement conseillé de faire pousser les cocotiers dans des bacs et de pouvoir ainsi les rentrer au chaud durant cette période, mais de toujours les exposer au soleil le plus possible.

Les cocotiers sont des plantes plutôt robustes, mais ils peuvent tout de même être attaqués par des cochenilles qui se cachent dans le feuillage. Pour y remédier, on peut vaporiser de l’alcool neutre et cela suffira à les faire partir.

Floraison du cocotier

Les cocotiers fleurissent tout au long de l’année lorsqu’ils poussent dans les régions tropicales et donnent des petites fleurs blanches ou jaunes.

Ces plantes commencent, en général, à produire des noix de coco après 5 ou 6 ans et atteignent leur plein potentiel après une quinzaine d’années.

Cocotier : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

ut odio eget ut ipsum vel, pulvinar consectetur sem, dapibus Donec Donec consectetur nec justo consequat.