Culture et entretien du Papyrus (Cyperus)

Papyrus

Avec un nom à faire voyager, le papyrus a de longues tiges aériennes et souples et de larges ombrelles, et a tout le talent requis pour donner à une pièce un petit air exotique. Il a donc l’avantage d’être dépaysant, mais aussi d’être excessivement simple à cultiver, à bouturer et à reproduire.

Une plante aux origines égyptiennes

Origine

Cyperus est un genre de plantes appartenant à la famille des Cyperaceae, et regroupe des plantes familièrement appelées souchets, ou papyrus. Ces plantes sont aquatiques, et prennent la plupart du temps leurs origines dans des régions tropicales et subtropicales. Le genre regroupe 400 espèces qui souvent poussent dans des terrains marécageux. La plus connue de ces plantes est le papyrus, surtout connue grâce aux Égyptiens, qui s’en servaient pour fabriquer des feuilles destinées à l’écriture.

Couleur, fleur, feuille

Les papyrus forment une dense souche de tiges herbacées qui peuvent parfois s’élever jusqu’à 2 m. Les tiges hautes se terminent par une couronne constituée de feuilles étroites et longues, disposées de la même façon que les baleines d’un parapluie, d’où le fait que le papyrus puisse aussi être appelé ombrelle. Les fleurs sont jaunes à brunâtres et discrètes. Elles se développent dans l’ombrelle, en son centre, sur de courtes et multiples inflorescences. Ces fleurs produisent des graines qui peuvent se réensemencer de manière spontanée en extérieur.

Symbolique

Le papyrus était chez les Égyptiens le symbole de la joie et sceptre magique des déesses. Il représentait de manière générale la Basse Égypte en étant son emblème, tandis que l’Égypte unifiée était représentée par le lotus.

Floraison

La floraison s’observe d’entre mai et juin jusqu’au mois de septembre au cœur des bractées.

Comment planter des papyrus ?

Substrat

Le papyrus aimera les sols très humides, voire même gorgés d’eau. Il est tout à fait possible de semer le papyrus, bien que le bouturage du papyrus soit extrêmement facile : il suffit de couper une tige sans fleurs d’une dizaine de centimètres, raccourcir les feuilles de 2/3, et d’immerger la tige tête en bas dans un grand verre d’eau. Des racines et des feuilles jeunes apparaitront au bout d’un certain temps, ce sera alors le moment de mettre en pot la bouture. Ensuite, il faudra penser à rempoter le papyrus tous les 2 à 3 ans dès que les racines auront envahi le pot.

Exposition lumineuse

Une exposition à mi-ombre peut convenir au papyrus comme en plein soleil. En intérieur, une exposition derrière une fenêtre dans un pot de terreau ou d’un mélange de tourbe et de terreau pourra lui convenir.

Arrosage

C’est une plante extrêmement facile de culture. Il faudra arroser toute l’année le papyrus afin de garder un substrat bien humide.

Taille

Bien que le papyrus ne redoute pas la taille, il n’y a pas vraiment de taille à effectuer ou qui soit indispensable.

Rusticité et protection

Il n’y a pas non plus vraiment de maladies ou de parasites qui affecteront le papyrus. À part en intérieur, où le papyrus pourra être assujetti aux attaques d’araignées rouges et de mouches blanches. Il suffit juste de rincer les plantes pour éliminer le parasite.

Papyrus : liste des différentes espèces

mattis nec consectetur leo. amet, dapibus vel, elementum Aenean felis Aliquam Praesent consectetur luctus ut odio leo. dolor vulputate, neque. elit.