Chalef (Elaeagnus)

Chalef

Un argent décoratif et facile

Dotés d’un beau feuillage argenté et faciles d’entretien, les chalefs embellissent terrasses et jardins tout en améliorant la qualité du sol.

Origine

Elaeagnus, connu sous le nom vernaculaire de « chalef », est un genre botanique de plantes fleuries dans la famille des elaeagnaceae. Il comprend entre 50 et 70 espèces originaires des zones tempérées et sous-tropicales d’Asie mais répandues de nos jours aussi en Australie, Amérique du Nord ainsi qu’en Europe.

Fleur, feuille, couleur

Les chalefs sont des arbustes ou des arbres au feuillage caduc ou persistant. Leurs feuilles sont alternes et de même que les pousses couvertes d’écailles gris-argenté à marron. Les inflorescences sont des petites fleurs composées d’un calice à quatre sépales soudées et sans pétales. Elles sont souvent odorantes. Les fruits sont des drupes, c’est-à-dire, charnus avec un noyau, et souvent comestibles – dans le cas des espèces elaeagnus umbellata, elaeagnus angustifolia et elaeagnus multiflora.

Parmi les espèces les plus répandues et décoratives, on peut citer l’elaeagnus angustifolia, aussi appelé arbre d’argent, avec une hauteur d’environ 7 m, une couronne d’un diamètre entre 2 et 3 m, aux fleurs parfumées, fruits comestibles et à l’aspect gris-argenté.  L’espèce elaeagnus commutata se distingue également par un feuillage et une écorce gris à l’aspect argenté, d’où son nom vernaculaire « chalef argenté ». L’elaeagnus multiflora, connu comme « goumi du Japon », mais que l’on trouve également en Lorraine, est un arbuste extrêmement robuste, qui mesure jusqu’à 3 m et arbore des fleurs odorantes, puis des fruits rouges spectaculaires très appréciés par les oiseaux.

Utilisation

A l’instar des lupins, les chalefs captent et transforment l’azote dans leurs racines, améliorant ainsi la qualité du sol tel un fertilisant naturel.

Notamment en Asie, les chalefs sont aussi cultivés pour leurs fruits comestibles qui sont utilisés pour la fabrication de boissons et de médicaments.

Pour la décoration des jardins, les chalefs sont appréciés en solitaire ou encore en massif, pour former des haies denses, belles et odorantes.

Floraison

Les chalefs fleurissent de mai à juillet.

Comment planter les chalefs ?

Période de plantation

Le printemps est le meilleur moment pour planter les chalefs.

Substrat

Les chalefs se plaisent dans tous les substrats, même les terreaux très pauvres. Ils ont besoin d’un sol poreux bien drainé avec une valeur pH idéale entre 6,5 et 7,5.

Exposition lumineuse

Un endroit ensoleillé et protégé est idéal pour la plantation des chalefs.

Arrosage et engrais

Sauf directement après la plantation, les chalefs n’ont pas besoin d’être arrosés régulièrement. Un arrosage tous les 2 à 3 jours suffit. En cas de canicule, il est cependant nécessaire de les arroser copieusement.

En guise d’engrais, il suffit d’ajouter du compost au printemps.

Taille

Les chalefs peuvent être retaillés en février et en mars. Pour les jeunes arbres et arbrisseaux, une taille annuelle est recommandée tandis qu’une taille bisannuelle ou trisannuelle est largement suffisante pour les plantes plus âgées.

Multiplication

La multiplication des chalefs se fait par semis ou par bouturage.

Rusticité et protection

Tous les chalefs sont résistants au froid, selon l’espèce de -8°C à -20°C. Ils ne sont pas vulnérables aux maladies ni aux nuisibles et craignent uniquement l’eau stagnante.

Chalef : liste des différentes espèces

ut id diam fringilla odio ipsum Donec risus mattis ipsum Praesent massa commodo vulputate, lectus et, adipiscing libero libero.