Culture et entretien de l'Erigeron

Erigeron

L’érigéron est un genre botanique facile d’entretien, qui en échange de soins appropriés, montre toutes ses capacités lors de la floraison. Ces espèces se plairont très bien dans un jardin, et certaines sauront même trouver leur place entre des roches ou les marches d’escalier en pierre naturelle. Souvent confondus avec les pâquerettes, ils font partie de la même famille, mais pas du même genre.

La fleur qui vieillit tôt

Origine

L’érigéron, également appelée vergerette, est un genre de plante vivace, bisannuelle ou annuelle, assez proche de l’aster. Ce genre rassemble plus de 200 espèces, sous la famille des Asteraceae. L’érigéron peut être retrouvé un peu partout, bien qu’il soit beaucoup plus diversifié en Amérique du Nord.

Le nom érigéron provient des mots de Grec anciens signifiant tôt et vieux, pour donner « qui vieillit tôt ». De la même manière, son nom latin, senecio, provient de senex, pour vieux, et qui renvoie directement aux capitules de la plante, qui rappellent les cheveux blancs que pourraient avoir une personne âgée.

Couleur, fleur, feuille

La tige de ces plantes est dressée et porte de nombreux rameaux, dont la caractéristique principale est leurs très nombreux capitules au cœur jaune et entouré d’une multitude de rayons soit blancs, lavande ou roses, et dont l’anatomie générale rappelle celle des pâquerettes. Le pappus (qui correspond aux « poils » des pissenlits par exemple, qui suit la forme florale) se retrouve bien plus court que dans le genre Aster, puisqu’il est réduit à de simples poils.

Symbolique

Cette plante est le symbole de l’innocence, de la pureté, et de l’affection partagée.

Floraison

Ce genre de plante apparaît à partir du printemps jusqu’à l’automne selon le climat dans lequel la plante se trouve. Il faut savoir qu’un même pied d’érigéron peut produire plusieurs fleurs de couleurs différentes.

Comment planter des érigérons

Substrat

L’érigéron devra être planté dans un sol bien fertile et bien drainé. Vous pourrez donc utiliser un terreau pour plantes fleuries et de l’engrais pour enrichir le sol. Certaines espèces, spécifiques des zones montagneuses, pourront se satisfaire d’un sol aride.

Exposition lumineuse

L’érigéron préfère l’exposition au soleil, ce qui favorise sa floraison.

Arrosage

Il faudra veiller à ce que le sol soit bien drainé et reste suffisamment humide, mis à part pour les espèces montagneuses qui peuvent supporter des conditions plus sèches, et donc un surplus d’humidité pourrait faire apparaître le mildiou (une maladie).

Taille

Il faudra rabattre la touffe au plus court possible dès l’automne, après la floraison, ou alors au début du printemps. Ceci permet de tailler toutes les tiges à environ 10 cm du pied de façon à stimuler le développement de la plante en favorisant par la même occasion la floraison suivante.

Rusticité et protection

L’érigéron a l’avantage de ne demander que très peu de soins. À part le rabattement après la floraison, il faudra surtout veiller à ce que le sol ne soit pas trop humide sans quoi le mildiou pourrait apparaître.

Erigeron : liste des différentes espèces

Erigeron en plante vivace

Erigeron en plante annuelle

Aliquam neque. eget nec tristique ipsum libero tempus eleifend quis consectetur sem, Curabitur commodo sit