Culture et entretien de la Fétuque (Festuca)

Fétuque

Plusieurs espèces de fétuques sont cultivées en tant que plantes fourragères. Parmi elles, la fétuque bleue peut-être retrouvée sur des sols sableux des milieux maritimes ou plus profondément dans les terres en milieux caillouteux. Traditionnellement considérées comme composante du gazon, les fétuques ont maintenant gagné leurs places dans les jardins d’ornement grâce à leur couleur bleutée ou argentée et leur tolérance au froid, au chaud et à la sécheresse.

Une graminée coriace

Origine

Le genre Festuca regroupe des plantes monocotylédones appartenant à la famille des Poaceae. Le nombre d’espèces exact rattachées au genre est encore inconnu, mais les spécialistes estiment qu’il en existe entre 400 et plus de 500. Ces plantes sont originaires d’Europe. Festuca vient du latin et signifie littéralement « foin », expliquant ainsi l’origine fourragère de ces plantes. Elles poussent aujourd’hui à l’état naturel au bord des rivières, dans les prés, les bois, et plus globalement dans toutes les régions tempérées.

Couleur, fleur, feuille

Les fétuques peuvent atteindre environ 20 à 30 cm de hauteur et un diamètre de 20 cm. Les fétuques ont des inflorescences en forme de panicule rameuse. L’épillet contient plusieurs fleurs, dont la terminale est stérile (elle ne porte pas d’organes génitaux). Les autres fleurs sont hermaphrodites. Spécifiques des graminées, les glumes sont carénées, et la glume inférieure a tendance à être plus courte que la supérieure. Lors de la floraison, des épillets vert glauque ou vert brun, de forme aplatie, apparaissent et forment des panicules ramifiées, compactes ou épanouies.

Utilisation

Les fétuques sont surtout utilisées en agriculture, en tant que plante fourragère : elles résistent à l’humidité et peuvent supporter des inondations. Son système racinaire lui permet de descendre profondément. Elle est très résistante au sec, au froid, au piétinement et aux températures élevées. Par rapport aux autres graminées fourragères, son début de production comment au début du printemps et se termine en fin d’automne. Sa production est donc plus régulière sur l’année.

Floraison

Les fétuques fleurissent de mars à juin.

Comment planter des fétuques ?

Substrat

Les fétuques ont une préférence pour les sols plutôt secs et pierreux, mais préfèrent idéalement pousser en rocaille. Elles sont à planter en printemps, en garnissage d’un massif, en bordure, ou en plans serrés pour former un excellent couvre-sol. Elles peuvent également être plantées en bac, seules ou bien accompagnées d’autres plantes ayant les mêmes besoins.

Exposition lumineuse

Les fétuques préfèrent de manière générale l’exposition en plein soleil, même si elles vivent bien à la mi-ombre. Leur couleur en mi-ombre sera toutefois moins intense et elles auront un aspect plus dégingandé.

Arrosage

Il faudra arroser très régulièrement les fétuques pendant les semaines qui suivent sa plantation, et en période de grande sécheresse. Même si elles pourraient survivre, les fétuques auront de plus belles couleurs si elles restent correctement hydratées.

Taille

Les fétuques nécessitent très peu d’entretien : le feuillage est persistant, il est donc seulement nécessaire de tirer en mars sur les feuilles pour éliminer les plus vieilles d’entre elles. Pendant l’été, il faudra éliminer les épis les plus disgracieux.

Rusticité et protection

La fétuque n’est pas du tout fragile, et est même étonnamment résistante.

Fétuque : liste des différentes espèces

Les meilleurs livres sur les plantes pour en savoir +

Bientôt disponible
Nullam eget ut ipsum libero velit, leo adipiscing ut sit id fringilla libero. elit. pulvinar Praesent consequat. Aliquam