Culture et entretien du Fraisier (Fragaria)

Fraisier

Origine du fraisier

Le fraisier est un genre de plantes herbacées vivaces de la famille des Rosaceae, natif des régions tempérées de l’hémisphère nord et cultivé partout dans le monde.

Un fraisier produit des fraises pendant environ 4 ans, de manière régulière. Il faut ensuite changer de plant, afin de garantir une récolte abondante et annuelle.

Culture du fraisier

Le fraisier se cultive de 2 manières différentes : soit en achetant un plant, soit en récupérant les graines situées sur la peau d’une fraise, puis en les plantant en terre. Il faut compter environ 20 à 30 graines, afin de s’assurer qu’au moins une d’entre elles va produire un fraisier.

Le fraisier a besoin d’environ 6 à 8 heures par jour d’ensoleillement dans un sol bien drainé et légèrement acide avec un pH entre 5.5 et 6.3. Dans les régions ayant un hiver froid, le fraisier meurt en hiver et recommence à pousser dès le début du printemps, dès que le sol se réchauffe.

Le fraisier se cultive en extérieur comme en intérieur. Il existe des avantages à le cultiver en intérieur, car on peut facilement contrôler la lumière et la température, ainsi que le protéger de toute attaque d’insectes ou d’oiseaux, ce qui n’est pas toujours possible en extérieur.

Planter un fraisier

Le fraisier doit être planté en profondeur jusqu’aux tiges, dès le printemps pour les régions moins chaudes ou dès l’automne pour les régions chaudes et humides. Il est très important de ne pas enterrer le début des tiges, appelé couronne, car cela ferait pourrir la plante.

En grandissant, les fraisiers prennent de l’ampleur, il est donc conseillé de laisser environ 30 cm entre chaque plant.

Avant de planter un fraisier, on peut tailler les racines d’environ 10 cm, puis les tremper dans de l’eau pendant environ 1 heure, pour enfin les planter dans la terre.

Entretien du fraisier

Arrosage, fertilisant et taille

Le fraisier aime l’eau, il est donc important de garder le sol humide. Pour l’aider à grandir, on peut utiliser un fertilisant riche en potassium, jusqu’à ce que la plante fleurisse. Une fois que les fleurs apparaissent, le fertilisant s’utilise tous les 10 jours jusqu’à ce qu’on puisse récolter les fraises.

Pour entretenir le fraisier, on peut retirer les feuilles mortes dès leur apparition et supprimer les tiges rampantes, également appelées stolons, qui fatiguent la plante, car elles sont improductives.

Protection

Le fraisier attire surtout les escargots et les oiseaux. Pour le protéger, on peut déposer un paillis tout autour des tiges ou installer un filet ou un plastique juste au-dessus du fraisier.

Durant l’été, des champignons peuvent attaquer le fraisier et former des tâches noires sur les feuilles. Pour y remédier, on peut couper ou tondre les feuilles.

Récolte du fraisier

Selon les espèces, le fraisier peut produire des fraises une seule fois par année, deux fois ou plus de deux fois. Les fraises se récoltent de préférence en matinée, lorsqu’elles sont froides.

Fraisier : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

justo pulvinar id, eleifend lectus Praesent leo. elementum dolor. Lorem felis sit consequat. nec Nullam luctus ut Praesent eget tempus dolor ut