Culture et entretien de l'Héliotrope (Heliotropium)

Héliotrope

La plante soleil

Avec leurs grandes panicules de petites fleurs bleues à violet profond, qui se tournent toujours vers le soleil en répandant un parfum vanillé délicat, l’héliotrope est une plante exceptionnellement décorative.

Origine

Les héliotropes sont un genre botanique de plantes herbacées ou arbustives, annuelles ou vivaces, qui relève de la famille des Boraginacées. Ce genre botanique comprend environ 250 espèces dont 176 officiellement reconnues, qui sont originaires des zones tropicales à tempérées de notre planète. Le nom des héliotropes est un composé des noms grecs ‘helios’, soleil, et ‘trope’, tourner, et fait référence à la particularité de cette plante de tourner ses fleurs toujours vers le soleil.

Fleur, feuille, couleur

Les héliotropes sont des plantes herbacées à arbustives qui peuvent être annuelles ou pérennes. Leur feuillage est persistant et consiste en des feuilles lancéolées d’un vert moyen à sombre qui, à l’instar des tiges, sont couvertes d’un duvet de poils. De juin à octobre, on peut admirer les grandes panicules composées de petites fleurs bleues à violettes à cinq pétales qui répandent un parfum délicat de vanille et qui se tournent toujours vers le soleil.

Dans nos contrées, on trouve avant tout les cultivars de l’espèce Heliotropium arborescens, originaire du Pérou. Comme l’indique leur nom, ce sont des plantes arbustives au port buissonnant. L’espèce type a un feuillage persistant et des panicules d’inflorescences odorantes dans des teintes violettes, fuchsia ou blanches. Il atteint une hauteur et une largeur jusqu’à 2 m au bout de 2 à 5 ans.

Parmi les cultivars, il faut surtout citer la variété ‘Chatsworth’ dont les grandes inflorescences violettes ou fuchsia sont particulièrement odorantes.

Le cultivar ‘Florence Nightingale’ arbore des petites fleurs dans un mauve tendre tandis que le cultivar ‘Grandiflorum’ impressionne avec des inflorescences très larges.

‘Lemoine’ est un cultivar qui atteint une hauteur de 60 cm et ravit avec des fleurs très odorantes en un violet intense.

‘Marine’ est un cultivar particulièrement populaire avec sa forme compacte et buissonnante mesurant jusqu’à 45 cm, ses feuilles vert intense et ses grandes panicules de fleurs violet sombre très odorantes. Il se prête particulièrement bien à une culture en plate-bande, en potée ou encore en massif.

Une autre variété particulièrement dense et odorante est le cultivar ‘Iowa’ qui ravit avec ses fleurs vert sombre et ses inflorescences en violet clair et violet profond.

‘Princess Marina’ est un cultivar apprécié pour la coloration particulièrement intense de ses inflorescences violettes et parfumées. C’est une plante buissonannte très compacte, qui ne dépasse pas les 30 cm en hauteur et en largeur et qui ravit en plate-bande ou en potée.

De taille plus petite, le cultivar ‘Regal Dwarf’ est une variété naine qui ravit avec ses inflorescences bleu foncé.

Presque aussi grande que l’espèce type, la variété ‘Spectabile’ atteint une hauteur de 120 cm et impressionne avec ses inflorescences très odorantes en violet pâle.

Pour ceux qui n’aiment pas le violet, on recommande le cultivar ‘White Lady’ qui ravit avec ses bourgeons de fleurs rose pâle qui se transforment en inflorescences blanches comme la neige.

Floraison

Les héliotropes fleurissent de juin à octobre.

Utilisation

Les héliotropes sont les plantes parfaites pour vos plates-bandes et potées. Elles peuvent également être cultivées en massifs. Mais attention : ingérées, toutes les parties de la plante sont toxiques pour l’Homme aussi bien que pour les animaux de compagnie !

Comment planter les héliotropes ?

Période de plantation

Le meilleur moment pour planter les héliotropes est de mars à mai.

Méthode de plantation

Pour une plantation en pleine terre, il est impératif de bien ameublir un terreau trop lourd avec du sable car les héliotropes ne supportent pas l’accumulation d’eau. En même temps, ils nécessitent un terreau riche en nutriments que l’on obtient pour les sols secs et pauvres par l’ajout d’une poignée d’humus et de compost. Il est également possible d’incorporer de l’activateur pour sols biologique au moment de la plantation.

Substrat

Les héliotropes supportent tous les pH du sol. Ils nécessitent à la fois un sol riche en nutriments et bien drainé. Leur terreau préféré est composé de sable et de glaise, ce qui le rend à la fois riche en nutriments, poreux et bien drainé. Pour une culture en pleine terre, rajoutez du sable si votre terreau est trop dense et trop lourd. Pour un sol sablonneux et sec, il est recommandé de l’enrichir avec une bonne dose d’humus et de compost.

Engrais

Pendant la période de croissance, il suffit d’ajouter de l’engrais standard dilué une fois par mois.

Température

Très sensibles au froid et aux grands changements du thermomètre, les héliotropes s’épanouissent le mieux à partir d’une température de 16°C. Pendant l’hiver, les héliotropes se plaisent le mieux dans une hibernation au frais, dans une serre dont la température se situe idéalement entre 10°C et 16°C. Pour les héliotropes cultivés en jardinière ou en pot sur un balcon ou une terrasse, il est impératif de les rentrer quand le thermomètre tombe durablement en dessous de 5°C.

Comment entretenir les héliotropes?

Exposition lumineuse

Les héliotropes se développent le mieux au soleil mais tolèrent aussi la mi-ombre. On les plante idéalement dans un endroit protégé des intempéries avec une exposition sud, ouest ou est.

Arrosage

Les héliotropes ont besoin d’un arrosage modéré régulier. En hiver, il suffit de garder la motte des racines légèrement humide.

Taille et récolte

Au printemps, il est recommandé de tailler les héliotropes. Afin d’assurer une croissance bien touffue, on coupe l’excédent des jeunes pousses et on enlève également les parties filandreuses sur les plantes âgées – n’hésitez pas à enlever jusqu’à 50% des parties filandreuses pour assurer une abondance de jeunes pousses !

Multiplication

Les héliotropes sont multipliés par semis. Au début du printemps, il est possible de faire germer les graines des héliotropes sous verre en observant une température entre 16°C et 18°C. Les jeunes plants peuvent alors être transplantés à la fin du printemps et au début de l’été. Il est également possible de multiplier les héliotropes par bouturage en été et au début de l’automne. 

Rusticité et protection

La température d’hibernation idéale pour les héliotropes se situe entre 10° et 16°C. Il est conseillé de déterrer et de rentrer les héliotropes pendant l’hiver si votre région connaît régulièrement des températures proches de 0°C. Tant que les températures ne tombent pas durablement en dessous de 5°C, il est possible de laisser les héliotropes dehors.

Maladie et parasites

Même si les héliotropes ne sont généralement pas affectés par les maladies et les parasites, l’aleurode des serres, appelée communément mouche blanche, est un nuisible redoutable. Pour combattre efficacement les aleurodes, aleyrodoidea, des concoctions maison ainsi que des insectes utiles sont les armes de choix. Ainsi vous pouvez pulvériser une solution aqueuse – 1/10 liquide vaisselle, 9/10 eau – sur les parties infectées – notamment en dessous des feuilles. Quant aux insectes utiles, on peut recourir à la fois recourir à des petites coccinelles noires, delphastus pusillus, et à des microguêpes des espèces encarsia formosa et eretmocerus eremicus, qui pondent leurs œufs dans les larves d’aleurodes.

Menaces écologiques sur les plantes

Comme le révèle la liste rouge de l'UICN (l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature), 40.8% des plantes sur notre planète sont menacées d'extinction à plus ou moins brève échéance.

Source : données calculées d’après les mesures fournies par l’UICN le 02 juillet 2020.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez découvrir notre analyse détaillée pour comprendre les raisons de leur extinction, les enjeux écologiques et les solutions possibles pour que chacun puisse agir à son échelle dès aujourd’hui.

Héliotrope : liste des différentes espèces

Heliotropium arborescens

Héliotrope du pérou

arbuste

Boraginaceae

arbuste

Heliotropium curassavicum

Héliotrope de curaçao

plante vivace

Boraginaceae

Plante vivace

Heliotropium europaeum

Héliotrope commun

plante annuelle

Boraginaceae

Plante annuelle

lectus ipsum consequat. mattis sem, venenatis, vulputate, quis leo. mi, ipsum dolor. eleifend elit. ultricies neque. quis, ante. eget