Culture et entretien de l'Hibiscus

Hibiscus

Origine de l’hibiscus

L’hibiscus est un genre de plantes qui possède des fleurs très colorées. Il pousse généralement dans des climats tropicaux, subtropicaux ou tempérés chauds de par le monde, mais certaines espèces poussent dans des climats plus froids.

Culture de l’hibiscus

L’hibiscus aime la chaleur, il est donc conseillé de l’exposer au soleil au moins 4 à 6 heures par jour. Bien que des conditions chaudes et humides soient idéales (entre 15 et 32 degrés environ), l’hibiscus supporte tout à fait un peu d’ombre, surtout quand il fait très chaud. Par contre, il ne supporte pas des températures en dessous de zéro.

Il est donc recommandé de garder l’hibiscus en extérieur durant la bonne saison, puis de le garder en intérieur dès que le climat se refroidit.

Plantation de l’hibiscus

L’hibiscus se plante généralement en pots ou en terre selon trois manières différentes : à partir d’une graine, d’une transplantation ou d’une bouture. Il est préférable d’attendre le printemps pour planter un hibiscus, lorsque les températures se situent entre 15 et 20 degrés environ.

Il est essentiel à l’hibiscus de disposer d’un bon drainage. Le sol idéal est acide avec un pH d’environ 6.5. De plus, il est recommandé d’apporter des nutriments et des fertilisants riches en potassium et faibles en phosphore.

Les plants d’hibiscus doivent être plantés à environ 1 mètre les uns des autres dans des trous suffisamment profonds et larges pour recueillir les racines.

Dès que l’hibiscus pousse et prend de plus en plus de place, on peut le rempoter dans des pots plus larges. La meilleure période pour le faire est au début du printemps, juste avant qu’il ne commence sa floraison.

Entretien de l’hibiscus

Arrosage de l’hibiscus

Lorsque l’hibiscus fleurit, il nécessite une bonne quantité d’eau, environ 1 à 2 fois par semaine. Une fois que la floraison est passée, il ne faut l’arroser que très peu, au risque de le noyer. En hiver, il suffit de l’arroser seulement lorsque le sol est sec au toucher.

Fertilisation de l’hibiscus

L’hibiscus nécessite un grand apport en nutriments afin de fleurir correctement. Durant l’été, il est recommandé d’utiliser un fertilisant riche en potassium, à raison d’une fois par semaine. Par contre, il n’est pas nécessaire d’utiliser de fertilisant durant l’hiver.

Maladies chez l‘hibiscus

L’hibiscus peut présenter des signes de maladies dus à plusieurs raisons : l’attaque d’insectes, une trop grande exposition à la chaleur, une trop grande quantité d’eau ou pas suffisamment d’humidité.

En général, il est possible de remédier à chacune de ces maladies, dès les premiers signes d’apparition, en prenant soin de bien observer l‘hibiscus de manière régulière.

Taille de l’hibiscus

Il est nécessaire de tailler les branches de l’hibiscus juste au-dessus d’une jointure, ce qui enverra une sorte de signal à la plante lui indiquant où faire pousser davantage de branches. La meilleure période pour le faire est au début du printemps. On peut également retirer les fleurs fanées dès leur apparition, ce qui stimulera également la floraison.

Il est recommandé de ne pas couper plus de 2/3 d’une branche à la fois, car sinon cela peut endommager l’hibiscus.

Hibiscus : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

consequat. accumsan tristique commodo dolor velit, Donec fringilla justo dolor. ut felis id Praesent odio suscipit risus Nullam at eget quis,