Culture et entretien de l'Orge (Hordeum)

Orge

Le genre Hordeum, outre l’orge cultivée, comprend de nombreuses espèces de graminées sauvages. Elles présentent certaines caractéristiques d’adaptation à des conditions climatiques extrêmes, ce qui a largement contribué à la survie des civilisations eurasiennes depuis 13000 ans, et permis, dans leur ensemble, la conquête de nouveaux territoires. L’orge est la quatrième culture céréalière en importance dans le monde, après le blé, le riz et le maĩs.

Une céréale séculaire

Origine

Le genre Hordeum fait partie de la sous-famille des Triticeae (comme le blé et le seigle), et de la famille des Poaceae appartenant au groupe majeur des Angiospermes.

Le genre Hordeum comprend 267 noms de plantes scientifiques du classement des espèces. Parmi ceux-ci, 42 sont des noms d’espèces acceptés. Originaires des régions tempérées d’Afrique, d’Eurasie et d’Amérique, elles sont aussi réparties dans les régions arides du monde. La plus connue est sans doute l’orge : Hordeum vulgare.

Les variétés d’orge sont classées en 2 types : de printemps ou d’hiver, selon qu’elle nécessite un traitement par le froid, allant de deux à plusieurs semaines avant de passer à la phase de croissance.

Couleur, fleur, feuille

Ce sont des plantes annuelles et vivaces à croissance rapide à tiges dressées avec peu de feuilles alternes. On peut caractériser le genre par son inflorescence qui constitue un épi au lieu du panicule présent dans la plupart des autres graminées.

Deux variétés d’orge se distinguent par le nombre de rangées de fleurs sur leur épi. L’orge à six rangs a son épi entaillé des côtés opposés, avec trois épillets à chaque entaille, chacun contenant une petite fleur individuelle, qui développe un noyau. L’autre est l’orge à deux rangs dont les fleurs centrales produisent des grains et des fleurs latérales qui sont normalement stériles.

Utilisation

La bière d’orge fut probablement l’une des premières boissons alcoolisées développées par les humains du néolithique. L’orge était une céréale de base dans l’Égypte ancienne, où elle était utilisée pour fabriquer du pain et de la bière.

L’orge a ensuite été utilisée comme monnaie.

L’orge est toujours un aliment de base dans la cuisine tibétaine et ce depuis le cinquième siècle de notre ère. Ce grain, ainsi que le climat froid qui permet le stockage, est transformé en un produit à base de farine appelé « tsampa ». La farine est rôtie et mélangée avec du beurre et du thé pour former une pâte ferme qui se mange en petites boules.

On l’utilise toujours couremment pour le pain, les soupes, les ragoûts et les produits de santé, mais aussi comme plante fourragère et pour le maltage de la production de bière et de whisky.

Floraison

En fonction des espèces, la maturité des graminées du genre Hordeum est atteinte entre juin et août.

Comment planter le Hordeum ?

Substrat

Le genre Hordeum croît bien sur des sols légers ou calcaires bien drainés et se réchauffant vite au printemps. Il faudra éviter les sols froids et argileux.

Exposition

Les espèces du genre Hordeum doivent être plantées en plein soleil.

Arrosage

L’arrosage doit être limité au début puis s’adapter. Au fur et à mesure de la croissance, les besoins en eau augmentent. A la maturation du grain, il est préférable d’arrêter l’arrosage.

Taille

Comme plante annuelle, Hordeum ne nécessite aucune taille particulière.

Rusticité et protection

La culture est facile, l’orge est résistante à la sécheresse estivale.

Orge : liste des différentes espèces

non Praesent luctus Donec felis amet, eget ut lectus facilisis dictum ipsum felis mattis