Culture et entretien du Iris

Iris

L’iris est une fleur aussi variée en couleurs et formes que la déesse grecque de l’arc-en-ciel éponyme. Perchée sur sa tige élancée entourée de feuilles en forme de lames, elle embellit aussi bien les massifs d’un jardin qu’une composition florale.

Une plante majestueuse

Origine

L’iris appartient à la famille des Iridaceae et comprend 297 espèces, toutes originaires de l’hémisphère nord de notre planète, notamment d’Asie.

Fleur, feuille, couleur

L’iris est une plante vivace à rhizome ou à bulbe. Sa tige élancée est entourée d’un feuillage en forme de lames et peut atteindre une hauteur d’environ 70 cm – certaines espèces même jusqu’à 150 cm. La fleur est constituée de 6 parties : 3 tépales extérieurs tombantes, les sépales, ainsi que de 3 tépales intérieures, les pétales, qui convergent dans une couronne et enveloppent le pistil de cette plante hermaphrodite. Si on connaît bien les pétales violets, bleus et jaunes des iris immortalisés par les peintures de Van Gogh et des impressionnistes français, ils existent cependant en toutes les couleurs de l’arc en ciel.

Symbolique

L’iris est la fleur de la déesse grecque éponyme, qui conduit les âmes des défunts le long d’un arc en ciel vers l’éternel repos. Encore de nos jours, l’iris est ainsi planté sur les tombes au Moyen Orient et en Asie. Avec l’essor du Christianisme, l’iris devient le symbole de la foi et du lien entre Dieu et l’Homme. Ainsi le roi Clovis, après la victoire décisive de Tolbiac, adopte trois iris dorés comme étendard pour sceller son pacte avec le dieu nouveau. Mais ce sera sous Louis VII que cette oriflamme prendra le nom qu’on lui connaît encore aujourd’hui : fleur de lys.

Floraison

Les iris fleurissent du printemps au début de l’été.

Comment planter les iris ?

Substrat

Les iris aiment un sol riche, humide et poreux, idéalement un sol glaiseux mélangé avec du sable.

Période de plantation

A l’extérieur, la période de plantation idéal est d’août à la mi-octobre. En pot, l’iris peut être planté à tout moment de l’année.

Exposition lumineuse et arrosage

L’iris aime le soleil et doit être arrosé régulièrement. En hiver, cependant, il faut veiller à le garder au sec pour éviter la moisissure des racines.

Engrais

Le moment idéal pour mettre de l’engrais est au moment de la première pousse au printemps. La plante aime le compost fait maison ou, à défaut, un engrais potassique.

Taille

Une taille régulière des pétales fanés empêche la formation des graminées et rend ainsi possible une deuxième floraison.

Division

A la fin de l’été, le rhizome de l’iris peut être divisé à l’aide d’un couteau – ce sont les parties extérieures du rhizome qui s’y prêtent le mieux. Les feuilles sont alors taillées de moitié. La division du rhizome est recommandée au moins tous les 3 à 4 ans pour maintenir une floraison luxuriante.

Rusticité/Hibernation

L’iris supporte bien le froid – cependant, il faut surveiller l’humidité du terreau pour éviter la moisissure des racines. En dehors des limaces et des souris, l’iris n’a pas des ennemis naturels.

Iris : liste des différentes espèces

mattis risus. elit. ut id libero Donec id, dolor ut Phasellus et, felis ut neque. Donec facilisis