Culture et entretien du Pastel (Isatis)

Pastel

L’indigo européen

Le genre Isatis est notamment connu grâce à l’espèce Isatis tinctoria qui a servi de base pour fabriquer des teintures indigo grâce à la macération des feuilles durant la Renaissance.

Origine

Ce genre botanique relève de la famille des Brassicaceae. Il comprend environ 30 espèces de plantes fleuries répandues en Europe aussi bien qu’en Asie centrale.

Fleur, feuille, couleur

Les plantes relevant du genre botanique isatis sont vivaces et peuvent atteindre une hauteur entre 60 et 150 cm. Leurs feuilles d’un coloris vert un peu glauque voire argenté sont simples, d’une forme oblongue et lancéolée, et mesurent entre 15 et 20 cm. L’inflorescence est composée d’une panicule formée par une grappe de petites fleurs jaunes mesurant entre 3 et 4 mm.

Utilisation

En Europe, l’espèce isatis tinctoria, également appelée Pastel des teinturiers, était utilisée dès l’Antiquité pour les substances colorantes contenues dans ses feuilles. La matière colorante bleu-verte gagnée à partir de ses feuilles servait aussi bien pour la peinture de bois, pierres et parchemins que pour la teinture de peaux d’animaux et de tissus.

Comme en témoigne Jules César dans ses commentaires sur la Guerre des Gaules, les Bretons se servaient même du jus de l’isatis pour se peindre le visage et effrayer leurs adversaires. A partir du 16e siècle, l’usage de l’isatis tinctoria pour la teinturerie recula au profit de l’indigo importé des Indes et cessa complètement avec l’invention de l’indigo artificiel en 1897.

En Chine, l’isatis tinctoria est utilisé pour des concoctions médicinales, notamment sous forme d’un thé appelé bǎn lán gēn, censé éliminer les toxines et aider contre des maux de gorge aussi bien que les gastroentérites.

Floraison

La première année, la plante ne produit pas encore de fleurs. Seulement si toutes les conditions favorables sont réunies, c’est entre avril et juin de la deuxième année que les fleurs jaunes éclosent enfin.

Comment planter l’isatis ?

Période et méthode de plantation

C’est au début du printemps, au mois de mars, ou encore en octobre que s’effectue le semis de l’isatis pour un résultat optimal. Les graines peuvent être semées en une ligne de 2 cm de profondeur ou à la volée. L’éclaircissement des plants se fait à des intervalles de 30 cm.

Substrat

Les isatis aiment un sol calcaire, poreux et bien drainé. Il n’est pas nécessaire de rajouter de l’engrais. Le pH du substrat optimal doit se situer entre 8 et 10.

Exposition lumineuse

Une exposition au soleil copieuse et régulière est indispensable à l’épanouissement des isatis.

Arrosage

Aucune précaution spéciale n’est à signaler pour l’arrosage.

Taille et récolte

Afin de permettre aux isatis une croissance prolifique, il est recommandé d’enlever régulièrement les feuilles fanées. Quant à l’espèce isatis tinctoria, appréciée pour la teinture bleue gagnée à partir de ses feuilles, leur récolte se fait en juin/juillet et en septembre.

Multiplication

Plantes bisannuelles ou pérennes à courte vie, les plantes du genre botanique isatis meurent après leur première inflorescence.

Rusticité et protection

Avec une rusticité jusqu’à -18°C, l’isatis est un genre botanique particulièrement robuste. Le seul danger à son épanouissement consiste en la pousse de mauvaises herbes qui menacent de voler ses nutriments à ces plantes à la croissance extrêmement lente.

Pastel : liste des différentes espèces

luctus commodo venenatis, leo. Aliquam fringilla commodo non id accumsan pulvinar Praesent tempus consequat. mattis Nullam libero sit Phasellus Aenean