Culture et entretien du Liatris

Liatris

Des plumes hautes en couleurs !

Faciles à planter et peu demandant en matière d’entretien, les liatris font le bonheur des horticulteurs avertis et débutants. Couronnées d’inflorescences en forme d’épis aux couleurs éclatantes allant du blanc au violet profond et dotées d’une longévité prodigieuse, ce sont les plantes de choix pour orner les bordures de plates-bandes, les bords de bassins et de cours d’eau et pour obtenir des belles touffes colorées en pot sur votre terrasse ou balcon.

Origine

Liatris est un genre botanique de plantes ornementales fleuries relevant de la famille des Asteraceae. Il comprend 54 espèces officiellement reconnues qui sont originaires de l’Amérique du Nord.

Fleur, feuille, couleur

Les liatris sont des plantes herbacées vivaces caractérisés par leurs belles inflorescences violettes en forme d’épi qui peut atteindre une hauteur de maturité entre 50 cm et 1,20 m au bout de 2 à 5 ans. Leurs racines forment un rhizome tuberculeux épais qui assure la survie de la plante en hiver et contribue à sa croissance vivace. Au bout d’environ trois ans, un seul pied de liatris peut ainsi produire jusqu’à 20 tiges florales ! Autour de la base de la tige, on trouve une première rangée de feuilles vert moyen lancéolées groupées en rosette verticillée qui ressemble à une touffe d’herbe particulièrement charnue et fournie. A la maturité de la plante, ces feuilles verticillées peuvent atteindre une longueur d’environ 40 cm. La tige est droite, épaisse, le plus souvent simple, sans ramifications, et également couverte de très fines feuilles lancéolées décurrentes et alternes. Vers le haut, ces feuilles érigées très fines et pointues alternent avec des inflorescences et leur cèdent la place à la pointe de la tige. C’est cet épi d’inflorescences particulièrement colorées et fournies qui fait toute la beauté de la plante. Contrairement à d’autres inflorescences, ce sont les fleurs en haut de l’épi qui s’ouvrent en premier. Il peut se passer des jours jusqu’à ce que toutes les fleurs en bas de l’épi soient également ouvertes. Le fruit des liatris est un akène surmonté d’une aigrette de soies plumeuses.

L’espèce la plus répandue dans nos climats est liatris spicata, au nom vernaculaire poétique de « plume du Kansas ». Il en existe des cultivars très populaires tels que liatris spicata ‘Kobold’, un liatris nain, qui ne dépasse pas les 40 cm, mais impressionne par ses inflorescences particulièrement grandes et vivaces dans les teintes violettes. Le cultivar liatris spicata ‘Floristan Violett’ atteint une hauteur d’environ 70 cm et retient le regard avec ses fleurs dans un magenta particulièrement intense tandis que ‘Floristan Weiß’ se couvre de fleurs d’un blanc éclatant. Egalement blanches sont les fleurs du cultivar britannique ‘Alba’ dont la tige et les feuilles sont plus fines que celles des ‘Floristan’. L’espèce liatris pycnostachya se distingue de l’espèce liatris spicata avant tout par sa taille très haute – entre 60 et 180 cm. Ses inflorescences violettes ressemblent en forme et en couleur à celles des espèces décrites ci-dessus. L’espèce liatris aspera est également très haute – entre 80 et 180 cm. Elle est originaire des plaines de l’Amérique du Nord et arbore des inflorescences regroupées en petites boules colorées reliées à la tige par des pédoncules plus ou moins courtes. L’espèce liatris scariosa arbore la même forme pour ses inflorescences violettes. En dehors de l’espèce type, les liatris scariosa sont avant tout connues pour le cultivar aux fleurs blanches ‘Alba’.

Floraison

Les liatris fleurissent de juin à septembre.

Utilisation

Très florifères, les liatris attirent les abeilles, les papillons et d’autres insectes utiles. Grâce à leur vivacité et leur rusticité, elles sont les plantes parfaites pour orner les plates-bandes d’un jardin, les jardins de rocaille ou encore une terrasse ou un balcon et peuvent être cultivées en massifs – voire regroupées en pot – ou en solitaire. Les liatris s’harmonisent bien avec des plantes fleuries aux couleurs complémentaires et héliophiles comme elles telles que les bidens, avec leurs fleurs jaune gras, ou encore les asters.

Comment planter les liatris ?

Période de plantation

Le meilleur moment pour planter les rhizomes des liatris est au printemps – de mars à mai – ainsi qu’en automne – de septembre à novembre.

Méthode de plantation

Vu que les liatris aiment un sol bien frais et drainé, elles se plaisent beaucoup au bord d’un étang ou près d’un bassin. Dans ce cas-là, il faut incorporer du sable et du gravier au terreau afin d’assurer un bon drainage. Sinon, l’ajout d’humus et de compost est recommandé pour la plantation des pieds de liatris dans un terreau qui doit être bien bêché et arrosé préalablement. Une couche de paillis retient l’humidité et favorise ainsi la croissance des liatris. En termes de quantité, il faut compter environ 7 pieds de liatris par mètre carré – 10 si on souhaite un massif très fourni.

Substrat

Les liatris aiment un sol argileux, crayeux et sablonneux, frais et riche en nutriments. Elles aiment bien le calcaire et préfèrent un pH alcalin à légèrement acide. Il est important que le substrat soit bien drainé car les liatris ne supportent pas du tout l’accumulation d’eau qui entraîne presqu’immédiatement la moisissure du rhizome.

Pour un substrat optimal, il est recommandé d’ajouter une première couche de drainage minéral ou de billes d’argile. Un sol trop dense et humide peut être ameubli avec du sable et du gravier. Pour les terreaux pauvres et secs, il est conseillé de rajouter une bonne poignée d’humus.

Engrais

L’ajout d’une dose de compost au printemps assure une croissance et une floraison optimale des liatris pour toute l’année.

Comment entretenir les liatris ?

Exposition lumineuse

Les liatris aiment le plein soleil et préfèrent une exposition sud ou ouest. Elles poussent aussi bien dans un endroit protégé que dans un emplacement exposé aux éléments.

Arrosage

Au moment de la plantation et jusqu’au plein développement de la plante, il est conseillé d’arroser les liatris de façon régulière et abondante. Une fois que la plante est bien développée, un arrosage régulier et moyen est tout à fait suffisant.

Taille et récolte

A la fin de la période de floraison, il est conseillé de couper les parties fanées de l’épi fleuri afin d’empêcher une dissémination des semences. En automne, on peut procéder à la taille finale des liatris, qui consiste à enlever complètement la tige et les feuilles fanées jusqu’à 5 cm au-dessus du sol.

Multiplication

Les liatris se multiplient naturellement par semis à l’automne. Elles peuvent également être multipliées par une division du rhizome qui doit être effectuée au printemps, au moins tous les 5 ans pour alléger et rajeunir la plante.

Rusticité et protection

Extrêmement rustiques, les liatris ne craignent pas le gel et supportent facilement des températures jusqu’à -20°C.

Maladie et parasites

Les liatris sont relativement insensibles aux maladies et ont comme ennemis naturels que les limaces et les souris.

Liatris : liste des différentes espèces

Donec leo. ultricies eget elit. leo ipsum vel, dictum vulputate, ut ut