Culture et entretien du Lupin (Lupinus)

Lupin

Avec la variété et vivacité de ses couleurs, cette plante élancée aux fleurs multiples est depuis presque 200 ans la star des salons et jardins anglais. En même temps que de relever des compositions florales ou des plates-bandes d’une touche british, sa capacité à transformer l’azote en fait un fertilisant naturel efficace et durable.

Une plante chic et utile

Origine

Les lupins (Lupinus) sont des papilionacées relevant de la famille des fabaceae ou leguminosae à laquelle appartiennent également les petits-pois ou les pois-chiches. Ils comportent plus de 200 espèces différentes que l’on trouve en Amérique du nord ainsi qu’en Méditerranée.

Fleur, feuille, couleur

La plante se compose d’une tige principale couverte d’une multitude de fleurs en forme de chausson regroupées en cône. La plante peut atteindre une hauteur jusqu’à 1,50 m. Les feuilles poussant au pied de la tige principale sont en forme d’étoile. La provenance des espèces de lupins s’accuse dans le coloris des fleurs : des teintes bleues, blanches et violacées pour l’Amérique du nord et du jaune vif pour la Méditerranée. Les variétés de lupins qu’on trouve dans nos jardins descendent d’une hybridation créée au début du 20e siècle par le botaniste anglais George Russell. Annuelles ou vivaces, résistantes au froid et aux nuisibles, mais surtout colorées dans toutes les teintes imaginables, les hybrides Russell et leurs descendants, les « West-Country », embellissent chaque année la fameuse « Chelsea Flower Show » de Londres. La variété pourpre « Masterpiece » orna même la barque de la Reine lors de son jubilée en 2012.

Floraison

On peut admirer les fleurs des lupins de mai en août.

Utilité/dangerosité

Depuis l’Antiquité, les peuples de la Méditerranée se servaient des fruits des lupins comme nourriture. Même si, de nos jours, les lupins ont été remplacés par le soja, on en trouve encore dans quelques plats méditerranéens, ainsi dans la cuisine portugaise. Mais attention : la plupart des variétés de lupins proposés par les magasins de jardinage ne sont pas comestibles et peuvent même être toxiques !

Comment planter les lupins ?

Substrat

Les lupins préfèrent un sol bien aéré et ne supportent pas un excès d’humidité.

Temps et techniques de plantation

Le temps idéal de plantation est au début du printemps. Lors de la plantation, il faut bien enfoncer les lupins dans le terreau – 2 à 3 cm de profondeur – et respecter une distance d’environ 50 cm entre les semences.

Exposition lumineuse, arrosage, entretien

Les lupins aiment le soleil et nécessitent un arrosage régulier jusqu’à ce que les plantes atteignent une taille d’environ 20 cm. Par la suite, les lupins peuvent presque se passer d’arrosage dans la mesure où leurs racines épaisses et profondes leur permettent de se nourrir quasiment tout seuls.

Engrais

Grâce à leur capacité à transformer l’azote, les lupins ne nécessitent pas d’engrais et sont même un fertilisant naturel pour le jardin.

Multiplication

Dotés d’une foule de semences, les lupins se multiplient naturellement et copieusement. Pour les plantes plus grandes, une multiplication par division est également possible.

Rusticité

Les lupins résistent aussi bien aux nuisibles qu’au froid.

Lupin : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

eget tristique Donec id facilisis ut odio risus Donec in sem, commodo dapibus libero quis, elementum mi,