Culture et entretien du Myrte (Myrtus)

Myrte

Le Myrtus, plus communément appelé le Myrte, est un genre de petits arbustes fruitiers méditerranéens. Ils sont notamment utilisés pour la confection de certaines liqueurs et pour son pouvoir aromatique sur la viande.

L’arbuste parfumé

Le Myrtus est un genre d’arbuste qui se rencontre au niveau du pourtour méditerranéen. Il compte 3 espèces : le Myrtus commun que l’on retrouve au sud de l’Europe, le Myrtus nivellei qui se trouve au nord de l’Afrique et enfin le Myrtus phyllireaefolia.

Présentation du Myrtus

Origine

Le Myrte est un genre botanique de la famille des Myrtacées. Cette famille comprend près de 150 genres et plus de 5000 espèces. Le mot myrte dérive du grecque myrtos qui signifie parfum. Certaines de ses espèces peuvent atteindre les 5 mètres de hauteur et 2 mètres de largeur et quelques-unes peuvent même vivre jusqu’à 300 ans.

Feuilles et fleurs

Le Myrtus est orné de magnifiques petites fleurs blanches à 5 pétales et en leurs centres se trouve une houppe d’étamines. Les fleurs fleurissent généralement entre juin et octobre. On trouve aussi de grandes feuilles vertes tout au long de l’année et enfin des baies noires bleutées qui mûrissent entre décembre et février.

Usages

Le Myrtus a une grande signification dans la religion juive où il est utilisé en association avec trois autres plantes pour former le lulav lors de la fête de Souccot. Il est aussi utilisé pour fabriquer des liqueurs (la murta de Sardaigne et la morta de Corse). Ses branches sont utilisées lors des grillades afin d’imprégner la viande de son odeur. Il est utilisé dans les bouquets de fleurs des mariages royaux britanniques, une tradition qui vient de la reine Victoria.

Symbolisme

Le Myrtus symbolise la chasteté, la fidélité, la prospérité et la chance.

Vertus

Le Myrte possède des propriétés astringentes et hémostatiques. Il est employé comme antibiotique et est utilisé lors des bronchites, car il fluidifie les secrétions et aide ainsi à leur drainage. Il améliore également la circulation sanguine, possède un effet anti-diarrhéique et des propriétés anti-âges.

Culture et entretien

Plantation

Le Myrtus se plante idéalement dans un sol acide et drainé (car il ne supporte pas l’excès d’eau). Il est très résistant à la sécheresse et aux gelées atteignant les -10C, mais ne résiste pas aux températures basses prolongées. L’utilisation d’un voilage hivernal ou d’une culture en pot est une bonne solution.

Il se plante d’avril à juin sur terre ou en pot. Il faut préférer le pot dans les régions où il fait très froid durant l’hiver, et cela, afin de pouvoir le déplacer et le mettre à l’abri.

Il faut l’arroser abondamment les deux années qui suivent sa plantation.

Substrat

Pour le planter dans un jardin, il faudra creuser un trou d’un demi-mètre, si la terre est du genre à retenir l’eau, comme par exemple, une terre argileuse, il faudra remplir le cinquième de la profondeur d’une couche drainante. Puis mettre l’arbuste et recouvrir le tout de terre.

Pour une culture en pot, il faudra opter pour un grand bac et commencer par une première couche drainante, puis ajouter du terreau de feuilles, de la tourbe ou de la bruyère et du terreau.

Multiplication

La multiplication peut se faire par semis au printemps sous un châssis froid, ou bien par bouturage au printemps ou en été en utilisant du bois semiaouté.

Exposition lumineuse

Le Myrte se plaira à merveille avec une exposition en plein soleil ou en mi-ombre.

Arrosage

L’arrosage du Myrte ne devra pas être trop fréquent car il ne résiste pas à l’excès d’eau. En été, il faut l’arroser abondamment une fois par semaine. En hiver, l’arrosage est plus espacé (1 fois, chaque 8 ou 10 jour).

Taille

Le Myrte n’a pas besoin d’être taillé mis à part si une forme spéciale est souhaitée. Une taille légère peut être faite à la fin de l’hiver en février ou en mars afin de relancer la production de nouveaux bourgeons et donc de fleurs.

Protection

Le Myrtus n’est pas sensible à un agent pathogène précis. C’est un arbuste solide et résistant. Cependant, la baisse de température l’hiver peut lui faire du mal. Il est alors conseiller de l’entourer d’un voilage hivernal, ou de le planter dans un pot afin de pouvoir l’abriter.

Myrte : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

nec amet, libero Phasellus efficitur. risus diam dolor. dapibus justo consequat. Aenean mattis elementum id