Ginseng (Panax)

Ginseng

Origine du ginseng

Le ginseng est un genre de plantes pérennes vivaces à feuillage caduc et à lente croissance de la famille des Araliaceae. Ils poussent dans des bois, sous-bois ou forêts situés dans des climats froids, principalement en Amérique du Nord, en Corée, au Bhutan et en Sibérie. A maturité, ces plantes peuvent atteindre jusqu’à 1.50 mètre de haut.

Culture du ginseng

Le ginseng est cultivé pour ses racines qui sont consommées séchées ou fraîches. C’est une plante qui pousse très lentement, puisqu’il lui faut de 5 à 7 ans pour parvenir à maturité. Ces plantes sont faciles à cultiver et ne nécessitent essentiellement que de la patience.

Le ginseng préfère un sol humide, légèrement acide, sableux et bien drainé. Un humus organique est idéal, mais il faut  éviter les sols argileux. On peut cultiver le ginseng en intérieur, comme en extérieur, à l’air libre ou dans des serres.

Il est tout à fait possible de cultiver du ginseng en France tant que les conditions climatiques sont favorable, c’est-à-dire dans des régions tempérées qui reçoivent suffisamment de pluie tout au long de l’année. Il est tout à fait résistant au froid, même au gel jusqu’à -15 degrés.

Planter du ginseng

Poussant à l’état sauvage dans des bois ou dans des forêts, le ginseng n’apprécie pas d’être planté dans des champs de culture. En extérieur, il est primordial de le situer près d’arbres ou d’arbustes, car il a besoin d’un environnement ombragé à environ 75% ; en intérieur, inutile de le placer près d’une fenêtre puisque là aussi il a besoin d’ombre et ne doit surtout pas être exposé au rayons directs du soleil.

On peut décider de planter des graines de ginseng en terre ou en pots/bacs ou de procéder avec des plants. Concernant la méthode avec les graines, il faut savoir que le ginseng se plante à la fin de l’automne, voire au début de l’hiver.

Si on choisit de procéder avec des plants, on gagnera un peu de temps par rapport aux graines. On pourra par la suite transplanter les premières racines en terre, de préférence au printemps, juste avant que la floraison commence, ou à l’automne après que les baies soient tombées.

Entretien du ginseng

Arrosage et fertilisant

Le ginseng a besoin d’être arrosé de manière régulière, mais toujours en petites quantités d’eau. Cette plante ne nécessite par d’engrais ou de fertilisant.

Taille

Le ginseng est une plante facile à cultiver et ne nécessite pas de taille. Il suffit simplement de retirer les feuilles, ainsi que les tiges séchées, dès leur apparition. Le seul soin que l’on peut apporter est de couper les fleurs afin de permettre aux racines de croître plus facilement.

Protection

Le ginseng est une plante qui peut être attaquée par les rongeurs ou par des maladies, comme les champignons. Cependant, si le ginseng est planté dans un endroit idéal, c’est-à-dire ombragé et près d’arbres ou d’arbustes, cela va stimuler sa croissance et le protéger des différentes attaques. Les champignons peuvent également apparaître s’il y a trop d’humidité ou si les plants sont trop rapprochés les uns des autres ; il est donc facile d’y remédier.

Le ginseng attire les limaces qui mangent non seulement les feuilles, mais aussi les racines et les tiges. Pour s’en débarrasser, on peut disposer tout autour des plants de la cendre, de la sciure de bois, voire des coquilles d’œufs cassées, ce qui les éloignera immédiatement.

Si l’on choisit de garder le ginseng en pots, on peut alors les placer en intérieur durant l’hiver, afin de protéger la plante du froid. En extérieur, on peut le protéger avec une bâche ou une couverture.

Floraison du ginseng

Le ginseng est une plante assez spectaculaire lorsqu’elle est en floraison avec des fleurs de couleurs blanche, jaune, rose ou verte.

Ginseng : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

et, eget in ut Aliquam efficitur. risus. dapibus porta. Sed facilisis id Aenean libero leo. mattis nec ut massa