Culture et entretien de la Primevère (Primula)

Primevère

Une plante symbole de douceur printanière

La primevère est un genre de plantes vivaces qui est l’une des premières à fleurir au début du printemps. Elle annonçait autrefois le début du printemps et l’arrivée de Pâques. La primevère est surtout utilisée comme plante ornementale.

Présentation de la Primevère

Origine

La primevère, « Primula », est un genre de plantes vivaces, appartenant à la famille Primulacea, qui fleurit au début du printemps et entre en sommeil végétatif au moment des périodes chaudes et sèches. Originaire du Royaume-Uni et de l’Irlande, la primevère peut également être retrouvée en Europe, en Afrique du Nord et Asie de l’Ouest. Son nom vient tout simplement du latin « primo vere » qui signifie « au début du printemps ». Plus précisément, les primevères se retrouvent dans les bois, les haies, ainsi qu’à l’ombre des falaises.

Couleur, forme, feuillage

En général, on retrouve les primevères sous forme de massifs hémisphériques d’une hauteur comprise entre 10 et 60 cm. La tige de ces plantes est courte et est entourée d’une rosace de petites feuilles allongées.

Constitué de plus de 400 espèces, ce genre est très diversifié au niveau des couleurs qu’abordent ses fleurs, mais la plupart sont constituées de cinq pétales avec encoche. Leurs couleurs sont très variées, la plupart du temps avec une couleur en périphérie des pétales et un centre jaune vif. Ces fleurs ont la plupart du temps un style assez long, mais il n’est pas rare d’en trouver avec un style plus court et des étamines plus grosses.

Sa variation de couleur s’explique en partie par sa proximité avec certaines espèces animales. En effet, les primevères des plaines sont souvent jaunes car elles sont fécondées par des abeilles, alors que les primevères des montagnes, qui sont généralement blanches, bleus, violettes ou encore roses, sont fécondées par les papillons.

Symbolique

La primevère a, de tout temps, eu une représentation de l’amour, un amour jeune et rempli d’enthousiasme. La primevère était également utilisée autrefois comme plante médicinale, notamment contre les rhumatismes ou la goutte.

Floraison

On observe les premières floraisons des primevères entre mars et avril, pour continuer jusqu’au mois de mai voire au début du mois de juin. Pour peu que l’hiver soit doux, on pourra même voir les premières fleurs arriver avant Noël.

Comment entretenir la primevère ?

Substrat

La primevère préfère les endroits humides dont le sol est composé d’une terre argileuse, et drainée. Il conviendra donc de les planter dans un mélange de terreau et de terre de jardin avec du sable.

Exposition lumineuse

La primevère supporte très mal la chaleur et la sécheresse. C’est pourquoi on préfèrera la situer dans des endroits ombragés, qui peuvent recevoir de la lumière sans pour autant assécher son sol.

Arrosage

Il conviendra donc d’arroser ses primevères de temps en temps, lorsque la terre s’assèche un peu trop, surtout en été en ce qui concerne celles placées en pleine terre. Il faudra en revanche surveiller les plantes en pot tout le reste de l’année.

Taille

Il suffira d’enlever les fleurs fanées de la plante à la fin de la floraison, et de la laisser vivre le reste de la saison.

Rusticité et protection

Des espèces de primevère peuvent être d’extérieur ou d’intérieur. Mais dans les deux cas, la plante ne nécessite pas de protection particulière. Pour les plantes d’intérieur, vous pourrez éventuellement ajouter de l’engrais pour plantes fleuries à la fin de l’hiver pour favoriser la floraison, qui est plus dure à renouveler que pour les primevères plantées en pleine terre.

Pour celles d’extérieurs, il peut arriver que des limaces et autres escargots choisissent de s’y attaquer. Pour enrayer ce fléau, il vous faudra placer des pièges à limaces non-toxiques dans votre jardin.

Enfin, un trop plein d’humidité peut exposer les primevères à des champignons. Ceci peut être évité en veillant à les espacer suffisamment et en maintenant un arrosage adéquat et non abusif.

Primevère : liste des différentes espèces

libero. accumsan sem, mattis dolor Praesent ultricies eleifend massa Lorem Nullam mattis Aliquam ipsum odio quis, id vel, sem, velit, nec