Culture et entretien du Prunus

Prunus

Les prunus sont des arbres de la famille des Rosaceae. Il existe plus de 200 espèces de prunus. Plusieurs d’entre elles sont cultivées pour leurs fruits, mais il en existe également beaucoup qui ne sont qu’ornementales.

Les prunus sont très répandus dans la plupart des régions de l’hémisphère nord. Ce sont des arbres qui ne vivent généralement pas très vieux (80 ans maximum).

Comment le cultiver ?

Le prunus est un arbre qui ne nécessite pas beaucoup d’entretien. D’une nature peu contraignante, il s’adaptera facilement à tous types d’extérieur et de nombreux climats.

Ce sont des plantes à croissance très rapide, il est donc préférable de planter un sujet jeune qui s’adaptera mieux qu’un plus âgé.

Le choix de l’emplacement est très important. En effet, le prunus doit bénéficier d’un bon ensoleillement pour une floraison optimale et d’un espace aéré mais non venté, protégé des courants d’air froids. Une exposition sud-ouest est idéale.

Comment le planter ?

La meilleure période pour planter un prunus est l’automne, mais il peut éventuellement être planté au tout début du printemps à condition de l’arroser fréquemment durant les premières semaines.

Planté lorsque le système racinaire est peu actif, on obtiendra de meilleures chances de reprise. De plus, le feuillage n’étant pas encore sorti, il ne sera pas endommagé par la transition climatique entre la serre et le jardin.

Les prunus apprécient les sols offrant une terre riche et assez aérée, mais surtout bien drainée. Ils apprécient l’humidité du sol, mais elle ne doit surtout pas stagner.

Lors de la plantation, il est conseillé d’effectuer un premier apport de fertilisant organique en granulés.

Comment entretenir le prunus ?

Arrosage et fertilisant

Il est important de garder la terre relativement humide autour d’un prunus. Il faut donc l’arroser assez régulièrement, surtout dans les premières semaines après la plantation. Un paillage autour du pied est un très bon moyen de conserver cette humidité.

En revanche, il ne faut pas trop arroser et détremper le sol. La terre doit juste rester humide.

Il est fortement recommandé d’apporter chaque année à la sortie de l’hiver un fertilisant organique afin d’assurer une bonne santé et une belle floraison à l’arbre tout en enrichissant le sol.

Taille

Les prunus sécrètent facilement de la gomme et sont sensibles aux attaques des insectes et maladies. Il est donc préférable de les tailler le moins possible.

Cependant, si l’on souhaite un prunus au port érigé, une taille de formation est indispensable les trois premières années qui suivent la plantation. Pour un port arbustif, il faut le laisser se développer.

Après une taille il faut toujours utiliser un baume cicatrisant pour éviter les écoulements de gomme (liquide sécrété par l’arbre pour recouvrir ses plaies) qui ont tendance à épuiser l’arbre inutilement.

En entretien courant, il faut se contenter, à la fin de la floraison, de supprimer le bois mort.

Protection

Les pucerons sont les parasites qui s’attaquent le plus couramment au prunus. Une pulvérisation des feuilles avec une dilution de savon noir permet généralement de les éliminer.

La cloque est une maladie très courante, qui atteint les feuilles. Cette maladie peut être combattue de façon préventive par des traitements à base de sulfate de cuivre et de chaux (communément appelé « bouillie bordelaise »). Le traitement doit être appliqué dès la chute des feuilles, puis il doit être renouvelé en fin d’hiver et une nouvelle fois lors du bourgeonnement printanier.

Floraison

Les prunus ont une floraison précoce (début du printemps), éphémère et assez exubérante.

Lors de cette période, le prunus illuminera le jardin avec des couleurs variant du blanc au rose.

Prunus : liste des différentes espèces

Prunus en arbre

Prunus en arbuste

Livre pour en savoir +

ut luctus mi, nec massa justo ipsum elementum suscipit mattis efficitur. Aenean libero. mattis eleifend