Culture et entretien de la Rhubarbe (Rheum)

Rhubarbe

Origine de la rhubarbe

La rhubarbe est un genre de plantes herbacées vivaces de la famille des Polygonacées, au large feuillage caduc, dont seules les tiges sont comestibles, les feuilles étant toxiques. D’origine asiatique, elle est cultivée partout dans le monde dans les régions tempérées.

Les plants de rhubarbe peuvent atteindre 1 mètre de hauteur au maximum.

Culture de la rhubarbe

La rhubarbe n’est pas une plante très exigeante. Elle se cultive aussi bien dans des endroits ensoleillés qu’ombragés. Par contre, elle nécessite un sol riche en humus, humide, bien drainé et exposé au soleil. Elle se cultive dans un sol acide, ayant un pH d’environ 5, à légèrement acide ayant un pH entre 6 et 6.7.

La rhubarbe est une plante rustique qui peut supporter des températures jusqu’à -20 degrés l’hiver, mais il est préférable que ces dernières ne dépassent pas les 25 degrés l’été.

On peut cultiver la rhubarbe à partir de graines ou de rhizomes, au printemps ou en automne ; toutefois, la culture en rhizomes est largement recommandée, car elle est plus facile et garantit la pousse de rhubarbe, ce qui n’est pas forcément garanti avec la culture par les graines.

Plantation de la rhubarbe

La rhubarbe se plante uniquement en extérieur dans un sol riche qui contient une bonne quantité de matières organiques comme le compost. Toutefois, il est préférable d’éviter le fumier car il brûlerait la plante. Les rhizomes de rhubarbe se plantent à environ 10 cm en-dessous de la surface du sol. Au fil du temps, les bourgeons émergeront de la surface du sol pour produire les tiges de rhubarbe.

Il est recommandé de planter les différents plants de rhubarbe à environ 1 mètre les uns des autres, car ils sont vite envahissants.

Entretien de la rhubarbe

Arrosage, fertilisant et taille

La rhubarbe a besoin de beaucoup d’eau, lors de fortes chaleurs, car elle transpire beaucoup à cause de ses larges feuilles. Autrement, elle n’a pas besoin d’être beaucoup arrosée.

Il n’est pas nécessaire d’apporter du fertilisant chimique lorsqu’on plante de la rhubarbe, ni durant la première année, car cela pourrait la tuer.

La rhubarbe n’a pas besoin d’être taillée. Il suffit de retirer les mauvaises herbes dès leur apparition.

Séparation

On peut séparer les racines de rhubarbe tous les 3 ou 4 ans, soit en automne, soit au début du printemps, lorsque la plante sort ou entre dans sa période d’hibernation. Les plants de rhubarbe peuvent durer jusqu’à 15 ou 20 ans s’ils sont bien entretenus.

Protection

Il est conseillé de disposer du paillis tout autour de la plante, afin de conserver l’humidité et de repousser l’apparition des mauvaises herbes, ce qui éloignera également les insectes et les maladies.

Récolte de la rhubarbe

Les jardiniers recommandent de ne pas récolter les tiges de rhubarbe durant la première saison, de telle manière que la plante prenne vraiment bien racine. Dès la deuxième année, on peut les récolter dès qu’elles mesurent 30 à 45 cm, d’avril à septembre. Dès que les tiges deviennent trop minces, il faut arrêter de le récolter.

Rhubarbe : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

dictum velit, dolor quis, mi, ut sem, leo porta. Phasellus mattis diam sit risus. sem, nec Phasellus Aliquam Donec vulputate, accumsan odio