Culture et entretien du Rosier (Rosa)

Rosier

Origine du rosier

Le rosier est un genre de plantes vivaces, au feuillage caduc de la famille des Rosaceae. Native des régions tempérées et tropicales de l’hémisphère Nord, cette plante peut être cultivée partout dans cette partie du monde, sous forme d’arbustes ou d’arbrisseaux, qui peuvent atteindre plus de 10 mètres de hauteur pour les variétés grimpantes.

Le rosier produit des fleurs qui sont certainement les plus appréciées au monde, de par leur couleur, leur forme et leur parfum. Elles sont le symbole de l’amour, ainsi que le type de fleurs qu’on offre le plus souvent.

Comment cultiver un rosier ?

Le rosier est généralement cultivé dans des endroits qui reçoivent au moins 6 heures d’ensoleillement par jour. Il nécessite également un sol fertile et bien drainé, mais celui-ci peut être argileux, sableux, ou composé d’humus, mais surtout pas calcaire.

On peut cultiver le rosier partout en France, sa résistance au froid étant très grande. Toutefois, pour les régions du Sud de la France, il est préférable de le situer dans des endroits mi-ombragés, car les fortes chaleurs d’été pourraient lui nuire.

Comment planter un rosier ?

Le rosier se plante en général au printemps soit en pleine terre, soit dans des pots. Si on désire le planter à partir de racines, il est conseillé de tremper ces dernières dans de l’eau pendant au moins 24 heures avant de les placer dans le sol en faisant un trou d’au moins 60 cm de profondeur et suffisamment large pour accueillir les racines. Une fois les racines recouvertes de terre, il faut les arroser abondamment.

Le rosier se multiple soit par greffe ou par bouturage et c’est cette dernière méthode qui est la plus simple à réaliser. Pour cela, il s’agit d’agir en été en récupérant de longs rameaux, dont on coupera plusieurs tronçons. On retire ensuite toutes les feuilles, excepté celles qui se trouvent tout en haut de chaque tronçon. La prochaine étape est de mouiller chaque base de tronçon dans un récipient d’eau, puis de les planter dans un pot qui contient un sol composé de terreau et de sable. Ensuite, on arrose les boutures et on les dispose dans un endroit ombragé. Quelques mois plus tard, des bourgeons devraient faire leur apparition.

Comment entretenir un rosier ?

Arrosage et fertilisant

Le rosier est une plante qui a besoin d’un arrosage régulier, à raison d’environ 1 fois par semaine, juste de quoi humidifier le sol et non de noyer la plante. Il est impératif que l’arrosage soit localisé uniquement sur les racines de la plante et non sur les feuilles.

On peut appliquer du fertilisant au rosier durant le printemps.

Taille

Le rosier doit être taillé au printemps, une fois que les bourgeons apparaissent. Il s’agit de couper juste au-dessus du bourgeon et de retirer toute branche abîmée ou cassée. La taille permet de produire de nouvelles branches et de ne garder que les plus vigoureuses.

Protection

Le rosier peut moisir si on arrose les feuilles, ce qui occasionnera l’apparition de maladies fongiques, en particulier la maladie des tâches noires.

Le rosier peut être attaqué par des larves et des pucerons qui s’attaquent aux feuilles et aux tiges. Pour s’en débarrasser, il suffit de retirer les feuilles ou les tiges concernées et de les écraser ou de les brûler.

Disposer du paillis autour des racines permettra non seulement de garder les racines fraîches, mais aussi de les protéger du froid hivernal et de repousser l’apparition de mauvaises herbes.

Floraison du rosier

Le rosier fleurit chaque année dès le printemps et jusqu’en automne à plusieurs occasions. Les roses sont des fleurs connues pour être très odorantes.

Rosier : liste des différentes espèces

Rosier en arbuste

Rosier en plante grimpante

Livre pour en savoir +

ut risus. Phasellus ipsum nec Praesent venenatis felis dictum Aenean Phasellus risus libero. libero suscipit dolor mi, diam efficitur. pulvinar ut