Culture et entretien de la Sarriette (Satureja)

Sarriette

Des tapis odorants et digestes

Parfumées et persistantes, les sarriettes envahissent terrasses et jardins d’une note fraîche et insolite que vous pouvez transposer dans vos assiettes. Leur forte croissance jointe à un entretien minimal en fait la plante idéale pour tout horticulteur amateur et professionnel.

Origine

Satureja, les sarriettes, est un genre botanique de plantes aromatiques dans la famille des lamiaceae – donc apparenté au thym et au romarin ! Il comprend 59 espèces officiellement reconnues qui sont originaires de l’Afrique du Nord, du sud et du sud-est de l’Europe, du Moyen Orient et d’Asie centrale.

Fleur, feuille, couleur

Les sarriettes sont annuelles ou persistantes. Ainsi l’espèce satureja hortensis, la sariette d’été, est annuelle, tandis que l’espèce satureja montana, la sarriette d’hiver, est une plante vivace. Toutes les sarriettes sont des petits arbrisseaux mesurant jusqu’à 30 cm avec une racine principale dont part les stolons, des pousses souterraines horizontales, qui assurent la vivacité de la plante. Les tiges sont ramifiées et couvertes de petites feuilles oblongues, rubanées ou linéaires arrangées de façon verticillée. Les inflorescences sont des petites fleurs blanches, roses ou violettes à languettes.

Utilisation

La sarriette est une herbe aromatique particulièrement parfumée. Elle relève surtout des plats à base de haricots et de pommes de terre, relève les pot-au-feu aussi bien que des plats de viande – notamment le gibier et l’agneau.

Les feuilles et branches séchées des sarriettes se laissent également consommer en infusion pour favoriser la digestion et prévenir des crampes d’estomac.

Floraison

Les sarriettes fleurissent d’août à septembre.

Comment planter les sarriettes ?

Période et méthode de plantation

D’avril en mai, puis en août, on peut planter les graines des sarriettes. Il faut alors faire attention de ne pas trop couvrir les graines dans la mesure où elles ont besoin de lumière pour germer. Il faut également faire attention à garder le substrat bien humide jusqu’à la germination.

Si on préfère acheter des jeunes plants, ceux-ci peuvent être plantés au mois de mai, en respectant des intervalles de 30 cm de circonférence.

Substrat

Les sarriettes aiment les terreaux secs, pauvres en nutriments et humus et riches en calcaire.

Exposition lumineuse

Un endroit au plein soleil, chaud et à l’abri des intempéries convient le mieux aux sarriettes.

Arrosage

Les sarriettes n’ont pas besoin d’être arrosées régulièrement. Seulement au moment de la plantation, il est recommandé d’humecter le terreau.

Taille et récolte

Il est recommandé de régulièrement couper les jeunes pousses des sarriettes pour encourager leur croissance. Les branches et feuilles des sarriettes peuvent être récoltées à tout moment de l’année, mais c’est en été qu’elles ont le plus de goût et de parfum.

Multiplication

Les sarriettes se multiplient naturellement par leurs stolons ainsi que par semis. On peut également les multiplier par division des racines.

Rusticité et protection

Extrêmement rustiques, les sarriettes n’ont besoin d’aucune protection en hiver.

Sarriette : liste des différentes espèces

libero tempus Nullam id, fringilla suscipit dolor. mattis eget odio facilisis eleifend Aliquam quis, Sed venenatis, Curabitur