Culture et entretien du Pissenlit (Taraxacum)

Pissenlit

Simple, belle et efficace

Le pissenlit est probablement la plante fleurie la plus injustement méconnue. Décriée comme une mauvaise herbe, cette plante ne ravit pas seulement avec ses jolies inflorescences jaune solaire et ses ’boules de neige ‘ qui font le ravissement des grands et des petits. Employée comme plante médicinale depuis des siècles, le pissenlit apporte une note fraîche et saine à tous les plats et se prête facilement à la préparation de concoctions faites maison favorisant l’équilibre et le bien-être physiques.

Origine

Taraxacum, ‘pissenlit’ ou ‘dent-de-lion’ en langage vernaculaire, est un genre botanique de plantes vivaces fleuries relevant de la famille des Asteraceae. Il comprend plus de 1200 espèces répandues dans les zones tempérées de l’hémisphère Nord. On le trouve aussi bien sauvage, poussant dans les prés, bords de chemins et lisières de forêts, qu’en tant que plante de culture dont on peut acheter les graines en magasin de jardinerie.

Fleur, feuille, couleur

Le pissenlit est une plante vivace au feuillage persistant. Avec sa racine pivotante marron foncé, qui ancre la plante profondément dans le sol et peut atteindre jusqu’à un mètre, le pissenlit est particulièrement résistant et fait le bonheur des jardiniers qui l’apprécient comme plante utile autant qu’il fait désespérer ceux soucieux de l’éliminer avec les mauvaises herbes.

Au-dessus du sol, la plante commence par une rosette basale de feuilles très fournie dont s’essore la tige droite, ronde et épaisse, à l’intérieur creux et qui émet, comme d’ailleurs toutes les parties de la plante, un liquide blanchâtre et caoutchouteux. Les pissenlits atteignent une taille de maturité entre 30 et 60 cm en hauteur et de 15 à 30 cm en largeur.

Les feuilles du pissenlit sont vert tendre à vert moyen et ont une forme longue et roncinée. Elles peuvent mesurer jusqu’à 25 cm. La fleur du pissenlit ravit avec sa couleur jaune solaire profonde. Comme toutes les plantes fleuries de la famille des astéracées, la fleur du pissenlit consiste en un capitule composé qui, pour les plantes relevant de ce genre botanique, a une forme plate et regroupe environ 200 fleurons ligulés. La fleur s’ouvre et se referme avec le soleil et émet une odeur mielleuse. Les fruits sont des akènes, des graines uniques de la taille et forme d’une graine de carvi, surmontés d’un pappus, aigrette en langage courant, un petit « parachute » composé d’un faisceau de poils duveteux qui assure la propagation des graines par le vent. Ces akènes à aigrettes forment la fameuse boule de neige sur laquelle les enfants – mais aussi les adultes – aiment souffler pour faire voler les petites graines. Chaque plante produit environ 5000 de ces petites graines ailées !

C’est avant tout l’espèce taraxacum officinalis qui est cultivée à partir de graines disponibles dans les magasins de jardinage et les magasins bio. Des cultivars appréciés par les horticulteurs et gourmets avertis sont taraxacum officinalis ‘Lyonell’, plus doux que les espèces sauvages au goût amer, taraxacum officinalis ‘Vert de Montmargny’ au goût très fin, ainsi que taraxacum officinalis ‘Cabbage leaf’, dont les grandes feuilles se mangent le mieux blanchies.

Floraison

Les pissenlits fleurissent de mars à septembre.

Utilisation

Les pissenlits sont des plantes médicinales très utiles. Leurs bienfaits médicinaux consistent avant tout dans leurs vertus purificatrices : la concentration de l’agent amer taraxine en combinaison avec des vitamines – notamment C et A – des minéraux ainsi qu’une bonne dose de potassium élimine les toxines dans le foie, la vésicule biliaire, nettoie l’urètre et purifie également le sang.

En cuisine, toutes les parties des pissenlits ont des emplois multiples : ainsi les jeunes feuilles du pissenlit, glanées de préférence avant la floraison, dans la nature ou cultivées dans un jardin, sont des ajouts très gouteux et sains – elles contiennent beaucoup de vitamine C – pour une salade. Elles servent également de base pour des tisanes qui sont appréciées pour leurs vertus drainantes, diurétiques. Les feuilles peuvent également être utilisées en soupe, cuites à la vapeur comme des épinards, ou encore incorporées à un risotto ou une quiche.

Les boutons floraux des pissenlits peuvent être conservés dans du vinaigre et du sel et se consomment comme des câpres. Il est également possible de les préparer comme des pointes d’asperges, sautées à la poêle. Au Japon, ce sont les racines des pissenlits qu’on prépare de cette manière. Les capitules se consomment également crus en salades, mais sont employés à beaucoup d’autres choses dans le monde entier : en dehors de la confiture que l’on peut également trouver en France, les Anglais utilisent les capitules pour une bière spéciale, le ‘Dandelion Wine’. A l’instar des feuilles, ils peuvent également servir pour la préparation de tisanes détoxifiantes.

Quant aux racines, la poudre obtenue à partir des racines séchées et moulues a été utilisées en Europe comme substitut du café à l’instar de la chicorée. Elles s’utilisent également fraîches dans des poêlées de légumes.

Le liquide blanc des pissenlits a été employé dans des expériences pour remplacer le caoutchouc des caoutchoutiers. C’est avant tout le fabricant de pneus Continental, qui, au début des années 2010, avait conduit des expériences avec des pissenlits russes afin de s’affranchir des prix fluctuants du caoutchouc traditionnel. A la maison, ce même liquide caoutchouteux peut être transformé dans des masques purifiants et anti-céllulite.

Les pissenlits sont également des plantes très utiles pour un jardinage éco-conscient. Plantés entre les pommes de terre, ils en éloignent les doryphores, des coléoptères nuisibles qui en constituent la menace principale. En même temps, les inflorescences mellifères des pissenlits attirent des insectes utiles et beaux à l’instar des abeilles ou des papillons.

Comment planter les pissenlits ?

Période de plantation

Le meilleur moment pour planter les graines des pissenlits est au printemps.

Méthode de plantation

Les semailles des graines de pissenlits se font par rangées éloignées d’environ 30 cm ou à la volée. Le substrat doit être bien ratissé – les racines pivotantes n’aiment pas rencontrer des cailloux – et enrichi d’une poignée d’humus. Au stade des premières feuilles, il est conseillé d’éclaircir, puis de repiquer les jeunes plants. Une fois bien établis, les pissenlits ne nécessitent plus aucun soin particulier et doivent plutôt être endigués dans leur élan de croissance afin de ne pas envahir tout le jardin.

Substrat

Les pissenlits aiment les sols riches, glaiseux et argileux. Grâce à leur vivacité et leur rusticité, ils sont cependant capables de pousser dans presque tout genre de terreau.

Engrais

Il n’est pas nécessaire de rajouter de l’engrais.

Comment entretenir les pissenlits ?

Exposition lumineuse

Les pissenlits aiment les endroits ensoleillés à mi-ombragés.

Arrosage

Une fois les étapes de la germination et du repiquage passées, les pissenlits ne nécessitent plus aucun arrosage.

Taille et récolte

Les feuilles, les inflorescences et les racines des pissenlits peuvent être récoltées à tout moment de l’année. Toutefois, il est recommandé d’attendre entre 10 et 12 mois après le semis afin d’obtenir une récolte optimale. Pour une utilisation des feuilles en salade, il est conseillé de ne prendre que des jeunes pousses, et ce de préférence avant la période de floraison. Pour les tisanes, au contraire, des feuilles bien développées procurent un maximum de goût et de bienfaits.

Multiplication

Les pissenlits se multiplient naturellement par semis.

Rusticité et protection

Extrêmement rustiques, les pissenlits ne nécessitent aucune protection pendant l’hiver.

Maladie et parasites

De toutes les maladies et parasites, les pissenlits ne craignent que l’oïdium. Afin de prévenir une infection, il suffit de choisir un endroit bien lumineux et pas trop humide. Pour les plantes infectées, il est recommandé d’enlever généreusement les parties infectées – les pissenlits redémarreront de plus belle !

Pissenlit : liste des différentes espèces

Praesent pulvinar id quis, eleifend id, Nullam facilisis diam mattis sem, id Nullam Donec elementum vel, lectus dolor commodo ipsum ut