Culture et entretien du Jasmin étoilé (Trachelospermum)

Jasmin étoilé

Une tapisserie verte parsemée d’étoiles odorantes

Dotés d’un beau feuillage persistant, les jasmins étoilés sont les plantes de choix pour couvrir murs, barrières et tout genre de support dans un jardin, une cour ou une terrasse tout en les embellissant de leurs petites fleurs simples au parfum enivrant.

Origine

Trachelospermum est un genre botanique relevant de la famille des apocynaceae. Recensé pour la première fois en 1851, ce genre regroupe 11 espèces reconnues de plantes grimpantes fleuries au feuillage persistant, toutes originaires d’Asie de l’Est et d’Asie du Sud-est.

Fleur, feuille, couleur

Les différentes espèces des trachelospermum, faux jasmin ou jasmin étoilé dans le langage courant, sont des lianes grimpantes, dont les tiges fines et résistantes enveloppées d’une belle écorce lisse marron foncé peuvent se hisser jusqu’à une hauteur d’environ 12 mètres. Leur feuillage persistant d’un vert sombre et gras consiste en feuilles entières opposées avec une forme lancéolée à ovoïde, à la pointe aigue, atténuée ou apiculée, et mesurant entre 2 et 8 cm en longueur et entre 0,5 et 4 cm en largeur. Les inflorescences des jasmins étoilés sont des petites fleurs dont les corolles en forme de tube d’un diamètre de 2 à 7 cm sont arrangées en grappes. Comme l’indique le nom vernaculaire « jasmin étoilé », leurs 5 pétales sont arrangés en forme d’étoile et arborent des teintes blanches, jaune pâle ou encore magenta. Les fruits des jasmins étoilés sont des paires de gousses allongées d’environ 10 cm de longueur et remplies d’une rangée de graines.

Deux espèces de trachelospermum sont particulièrement répandues chez nous : le trachelospermum jasminoides, aux inflorescences blanches et très parfumées, dont on rencontre notamment des cultivars tels que le trachelospermum jasminoides ‘Wilsonii’, avec ses feuilles veinées de blanc, qui se colorent de rouge cramoisi à l’automne, ou encore le trachelospermum jasminoides ‘Variegatum’ aux petites fleurs blanc crème et aux feuilles bicolores vert moyen et blanches. L’espèce trachelospermum asiaticum est réputée pour ses petites fleurs jaunes dont la forme rappelle les moulins à vent. Le cultivar t. asiaticum ‘Goshiki’ ravit de surcroît avec ses feuilles colorées, tachetées de blanc et de rose.

Floraison

Les jasmins étoilés fleurissent à partir du mois de mai jusqu’à la fin de l’été.

Utilisation

Avec leur beau feuillage persistant et leurs inflorescences odorantes, les jasmins étoilés sont les plantes ornementales de choix pour embellir les coins ensoleillés et protégés d’un parc ou d’un jardin, décorer les murs d’une cour intérieure ou encore les pots sur une terrasse ou un balcon. Même si, au début, ils demandent beaucoup d’entretien, ne poussent que très lentement – la taille de maturité n’est atteinte qu’au bout de 5 à 10 ans – et nécessitent des tuteurs et d’autres appuis pour grimper, tous ces efforts sont récompensés quand les jasmins étoilés atteignent leur maturité et commencent eux-mêmes à déployer généreusement leurs tiges feuillues et fleuries.

Comment planter le jasmin étoilé ?

Période de plantation

Il est conseillé de planter les jasmins étoilés au printemps ou à l’automne.

Méthode de plantation et substrat

Les jasmins étoilés ont besoin d’un substrat de qualité. Très sensibles à l’eau stagnante, un bon drainage leur est essentiel. Pour cette raison, il est recommandé d’ajouter une première couche de billes d’argile voire de gravier de pierres naturelles ainsi que d’incorporer du sable et quelques écorces de pin ou autres paillages au terreau. Quant au terreau lui-même, les jasmins étoilés préfèrent les terreaux glaiseux, calcaires et neutres à légèrement alcalinspH ≥ 7 – et riches en nutriments. Le rajout de quelques poignées d’humus et de compost lors de la plantation assure un bon démarrage pour la croissance des jeunes plantes.

Engrais

Afin de garantir une floraison abondante, il est conseillé d’ajouter de l’engrais de haute qualité  2 à 3 fois par mois d’avril à novembre.

Comment entretenir le jasmin étoilé ?

Exposition lumineuse

Pour profiter longtemps de votre jasmin étoilé, il est recommandé de le placer à un endroit ensoleillé à mi-ombragé à l’abri des intempéries, idéalement au pied d’un mur ou d’un arbre avec une exposition sud, sud-ouest ou ouest. Mais attention : s’il pousse bien à la lumière du soleil, le jasmin ne supporte cependant pas le plein soleil ou le soleil de midi.

Arrosage

Le jasmin étoilé ne supporte pas un arrosage trop généreux, l’eau stagnante lui est fatale. Un arrosage régulier et modéré – notamment s’il est planté dans un coin ombragé – et un contrôle régulier de l’humidité du terreau avec les doigts assureront l’épanouissement des jasmins. Le rajout d’une couche de paillage – écorces de pins, paillis etc. – contribue également à garder un niveau d’humidité suffisant et prévient les dégâts d’un arrosage trop zélé.

Taux d’humidité

Pour un bon entretien et surtout une floraison optimale des jasmins étoilés, il est conseillé de vaporiser régulièrement les feuilles avec de l’eau – de préférence pauvre en ou sans calcaire. Des feuilles et tiges trop sèches favorisent l’éclosion de nuisibles tels que les acariens et rendent les plantes vulnérables à des maladies.

Taille

Dès la plantation, le jasmin étoilé nécessite une première mise en forme pour bien démarrer son ascension sur le support de votre choix. Après une première taille esthétique, il est par ailleurs conseillé de fixer les branches à l’aide de tuteurs, de cordes et d’autres fixations en métal ou plastique pour pointer les différentes pousses dans la bonne direction. Au bout de quelques années, le jasmin étoilé est suffisamment vigoureux pour continuer tout seul son ascension et se répandre en largeur.

Pour l’entretien régulier des jasmins étoilés, la taille s’effectue de préférence en février et en mars. Il est recommandé de couper alors les pousses trop longues, qui ne comporteront pas d’inflorescences, ainsi que les feuilles et branches mortes.

Multiplication

Les jasmins étoilés peuvent être multipliés par bouturage en été et en automne.

Rusticité et protection

Les jasmins supportent un froid modéré et sont rustiques jusqu’à une température de -5° à -10°C.

Pour les plantes en pot, il est recommandé de les mettre dans un quartier d’hiver froid avec une température entre 0° et 12°C. Dans les climats plus chauds – régions viticoles, méditerranéennes etc. – où les jasmins étoilés peuvent être plantés en plein terrain, il est recommandé de rajouter une couche de paillage – écorces, feuilles mortes, branchages etc. – pour une protection optimale en hiver.

Maladie et parasites

Les parasites commencent à infester les jasmins étoilés dès le mois de mai – et de plus en plus tôt à cause du changement climatique. Tout d’abord, les pucerons, que l’on peut éliminer grâce aux produits chimiques répandus. Pour ceux qui souhaitent une solution plus écologique, deux alternatives se posent : la vaporisation d’une solution aqueuse à base de savon noir – 1/10ème de savon noir liquide du type Briochin ou Rainette mélangé avec 9/10ème d’eau – ou encore l’implantation de larves de coccinelles – adalia bipunctata –, gros mangeurs de pucerons, que l’on peut acheter en magasin et en ligne. En dehors des pucerons, les jasmins étoilés sont la proie des acariens, nuisibles très difficiles à combattre efficacement avec des insecticides auxquels ils ont développé des résistances au fil des dernières décennies. Pourtant, il existe des solutions écologiques assez performatives telles que les larves de coccinelles noires ou encore les phytoséiides – notamment l’espèce phytoseiulus persimilis, des acariens utiles, qui se nourrissent des espèces nuisibles de leur famille.

Jasmin étoilé : liste des différentes espèces

felis nec risus. elit. libero venenatis Lorem justo suscipit vulputate, et, pulvinar risus. nunc amet, commodo Praesent mattis libero felis sit facilisis quis