Culture et entretien de la Tulipe (Tulipa)

Tulipe

Les tulipes doivent être plantés (à environ 10/15 cm de profondeur) en automne, idéalement durant les mois d’octobre et novembre, voire début décembre. Les bulbes à floraison automnale doivent quant à eux être plantés à la réception.

Il est nécessaire de leur offrir un emplacement dont la luminosité correspond à leurs besoins. Elles préfèrent majoritairement le plein soleil (comme les crocus ou les iris), mais la plupart des tulipes peuvent vivre à mi-ombre, tandis que les cyclamens, les hyacinthoides, les erythroniums et les galanthus sont des plantes qui apprécient les sous-bois.

Un emplacement adapté

Les plantes de rocailles préfèrent généralement les sols bien drainés. Si la terre du jardin est vraiment trop argileuse ou si la localisation se situe dans une région particulièrement pluvieuse, il suffit d’amender le sol d’un peu de sable, de sélectionner un emplacement surélevé ou de butter les lieux de plantation.

Si la culture concerne plusieurs espèces ou variétés d’un même genre, il est nécessaire de les éloigner suffisamment les unes des autres afin d’éviter qu’elles ne se mêlent.

L’entretien en détail

Il est possible, mais non indispensable, de fertiliser les tulipes. Les engrais dits biologiques sont de très loin préférables. Ils ne risquent ni de brûler les racines ou les feuilles des bulbeuses, ni de porter atteinte à l’environnement. Ceux qui comprennent un pourcentage plus important de phosphore et de potassium sont à privilégier (l’engrais “spécial tomates” est parfait).

Le désherbage des massifs n’est utile que lorsque les « mauvaises herbes » entrent en concurrence directe avec les plantes. Maintenir une végétation spontanée dans les massifs préserve l’équilibre naturel du jardin, évite l’envahissement par les pucerons, les acariens ou encore les limaces, et permet à toute une faune utile et agréable de se maintenir (papillons, coccinelles, insectes divers, amphibiens et reptiles, oiseaux). A ce titre, il est vivement conseillé de bannir tous désherbants et insecticides chimiques !

Après la floraison, il peut être judicieux de retirer les fleurs fanées. Cela préserve les bulbes en cours de régénération d’une dépense énergétique inutile.

Il faut impérativement éviter de tondre le feuillage des tulipes avant leur complet jaunissement. Cela poserait autrement des problèmes de régénération des bulbes, et donc leurs futures floraisons.

Précautions

Les plantes sont généralement destinées à être naturalisées. C’est-à-dire que leurs populations sont censées s’exprimer naturellement et croître au fil des ans, cela sans qu’aucune dégénérescence n’apparaisse. Toutefois, pour parvenir à ce résultat, certaines précautions doivent être prises pendant et après la période de végétation. Par exemple :

  • Lors d’une utilisation en pelouse, il faut prendre garde à ne pas piétinez les lieux de plantations. Ce n’est pas parce qu’en été les narcisses ne sont pas visibles ou les crocus qu’ils n’existent plus.
  • En été toujours, il ne faut pas arroser les emplacements qui abritent des bulbes de plantes de rocailles en repos tout en conservant une situation d’ensoleillement maximal.
  • Si vous souhaitez confectionner des bouquets, il faudra simplement prélever le moins possible de feuilles afin de ne pas hypothéquer les futures floraisons.

Tulipe : liste des différentes espèces

ultricies neque. accumsan Donec libero. felis et, justo mattis tristique Donec fringilla vel,