Verveine (Verbena)

Verveine

Origine de la verveine

La verveine est un genre de plantes à fleurs herbacées ou semi-ligneuses, annuelles ou pérennes de la famille des Verbenaceae. Natives d’Asie, d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud, elles poussent partout dans le monde, tant qu’elles sont situées dans des endroits recevant au moins 8 heures d’ensoleillement par jour. A maturité, elles peuvent atteindre une hauteur d’environ 60 cm.

Culture de la verveine

La verveine requiert d’être cultivée dans un endroit recevant 8 à 10 heures d’ensoleillement quotidien et dans un sol bien drainé. Le type de sol n’est pas important, il peut être argileux, caillouteux ou sableux ou même pauvre, mais l’idéal reste un sol composé de matériaux organiques et de compost. Le pH peut être acide ou neutre.

La verveine peut être cultivée dans toutes les régions de France, que ce soit en extérieur ou en intérieur, en pleine terre ou en pots, étant très résistante au froid.

Plantation de la verveine

On peut planter la verveine par bouturages ou par graines. Si on choisit de procéder par graines, cela doit d’abord se faire en intérieur, avant d’éventuellement passer en extérieur. On plante ainsi les graines au printemps dans des pots et on les garde dans l’obscurité pendant 12 à 14 semaines avec une température autour des 20 degrés, quitte à couvrir les pots de plastic noir pour encore plus de noirceur. Une fois que la verveine a germé, on peut la garder en pots ou la transplanter en pleine terre. Toutefois, il est important qu’elle soit située au soleil, que ce soit en intérieur ou en extérieur.

La verveine est une plante très facile d’entretien. Elle tolère d’être complètement négligée et se répand par elle-même, sans pour autant être envahissante. On peut la multiplier par bouturage, en général au printemps, en mettant les boutures dans des pots, puis en les replantant en septembre. Sinon, on peut procéder par graines, en les récoltant entre septembre et octobre et en les semant aussitôt.

Entretien de la verveine

Arrosage et fertilisant

Bien que la verveine soit une plante capable de résister à la chaleur et à la sécheresse, elle apprécie un peu d’eau une fois par semaine, ce qui lui permet de mieux grandir, juste de quoi humidifier le sol.

Afin d’aider la plante à pousser de manière optimale, on peut aussi lui apporter du fertilisant au printemps.

Taille

La verveine n’est pas une plante qui se taille, mais qui se récolte, sinon il n’y a pas vraiment d’intérêt de la planter et de la cultiver. Bien sûr, on peut nettoyer la plante une fois la floraison passée, en retirant les feuilles fanées ou les tiges abimées.

Protection

Plante très pratique, la verveine n’a besoin d’aucun entretien et ne se fait attaquer par aucun rongeur, parasite ou maladie.

On peut protéger la plante du froid de l’hiver en disposant du paillis tout autour des plants. L’idéal reste de la cultiver en pots, surtout dans les régions avec un hiver froid, de telle sorte à pouvoir rentrer les pots en intérieur durant cette saison.

Floraison et récolte de la verveine

La verveine offre des fleurs violettes disposées en épis, qui surviennent de juin à septembre et c’est durant la même période qu’elles se récoltent, notamment pour en faire des tisanes, des huiles essentielles ou même des gélules.

Surnommée « herbe sacrée », la verveine est récoltée depuis plusieurs siècles pour ses nombreux bienfaits.

Il existe plusieurs sortes de verveine, officinale, sauvage, citronnelle, commune, et chacune possède des vertus différentes. Par exemple, la verveine officinale est anti-inflammatoire, tandis que la verveine citronnelle est recommandée dans les cas de dépression ou d’anxiété.

Verveine : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

sem, odio sit Nullam dapibus id facilisis mattis venenatis, Curabitur ultricies tristique risus dolor. felis fringilla elementum ut