Culture et entretien de la Victoria

Victoria

Les victorias sont des nénuphars géants, véritables monstres exotiques, qui ne sont en réalité pas des nénuphars à proprement parler. Certaines plantes peuvent atteindre 3 m de diamètre avec leur forme de moule à tarte !

Un moule à tarte flottant et géant

Origine

Victoria est un genre de plante représenté par seulement deux espèces : Victoria cruziana et Victoria amazonica. Elles sont originaires d’Amérique du Sud, plus particulièrement du Paraguay. Son nom vient du latin, qui signifie victoire. Surtout utilisées pour le paysagisme, les victorias sont cultivées dans des serres en Europe et en Amérique du Nord pour l’ornementation. Elles ne peuvent pas se développer en dehors des serres, car elles ne supportent pas le manque de lumière en hiver ainsi que le froid.

Couleur, fleur, feuille

Le limbe de ces plantes prend la forme d’un énorme moule à tarte pouvant faire jusqu’à 3 m de diamètre pour l’espèce amazonica et un mètre de moins pour l’espèce cruziane. Ces limbes sont renforcés avec de grosses nervures et les bords remontent de 5 cm en dehors de l’eau. En ce qui concerne leur face inférieure, leur tige et leur pétiole, elles sont tapissées de grandes épines très piquantes. Enfin, les limbes peuvent atteindre des poids de 30 jusqu’à 70 kg.

La fleur des victorias sent l’ananas. Elle peut atteindre entre 20 et 40 cm de diamètre. Elle est blanche la première nuit de floraison, et rose le lendemain matin. Elle s’ouvre une deuxième fois avec une couleur rouge l’après-midi et tombe dans l’eau le lendemain matin. Les pétales ainsi que les étamines de cette fleur sont très nombreux et sont organisés en forme de spirale. Le fruit qui en résulte porte des épines et mesure de 10 à 15 cm.

Utilisation

Certaines parties des victorias sont utilisées pour l’alimentation, notamment par les Indiens d’Amazonie. La graine des fruits par exemple, de la taille d’une lentille est riche en amidon et en fer. Elle éclate comme un popcorn à la chaleur. Le pétiole et le rhizome sont également consommables et rappellent le manioc. Les Indiens d’Amazonie utilisent aussi la feuille pour nettoyer les plaies et les cicatriser. Enfin, les victorias ont aussi des propriétés laxatives. Aujourd’hui, elle est surtout utilisée dans le paysagisme, et a de ce fait été exportée dans tout l’hémisphère nord.

Floraison

La floraison ne dure que deux jours, et la fleur ne s’ouvre que la nuit. Elle change de couleur, passant du blanc au rose puis au rouge, avant de sombrer dans le fond de l’eau après deux nuits.

Comment planter des victorias ?

Substrat

Cette plante préfère un substrat riche en humus. Il faudra planter les graines dans le substrat, situé sous l’eau, à 50 cm de profondeur.

Exposition lumineuse

Il faudra préférentiellement planter les victorias en plein soleil.

Arrosage

De par sa configuration (plantée sous l’eau), aucun arrosage n’est nécessaire.

Taille

Il est difficile d’envisager la taille des victorias, mais si une feuille en gène une autre, il est possible de la couper pour l’enlever, en faisant attention aux épines situés sous le limbe.

Rusticité et protection

Ces plantes ne craignent que peu de choses à part le froid. Elles se protègent elles-mêmes des animaux grâce à leurs épines.

Victoria : liste des différentes espèces

Les meilleurs livres sur les plantes pour en savoir +

Bientôt disponible
velit, felis Donec Aliquam quis tempus commodo in elementum dictum sem, felis quis, odio ante. sed massa accumsan luctus