Culture et entretien de la Glycine (Wisteria)

Glycine

Les glycines sont des plantes majoritairement destinées à la décoration des jardins, grâce à leurs belles grappes de fleurs entre le bleu, le violet et le blanc. Elles sont faciles d’entretien et sont relativement peu assujetties aux maladies et aux nuisibles. Leurs couleurs ne sont pas sans rappeler celles des lilas, bien que certaines espèces de glycine ne produisent pas d’odeur.

Une glycine ou un lilas ?

Origine

Wisteria est un genre de plantes ligneuses grimpantes appartenant à la famille des Fabaceae, et dont le nom vernaculaire est glycine. La majorité des glycines sont surtout utilisées en tant que plantes d’ornement, en raison des grappes de fleurs printanières qu’elles présentent. Certaines espèces de Wisteria ont des fleurs parfumées. La majorité des Wisteria prennent leurs origines aux États-Unis, au Japon ou en Chine. Leurs graines sont toxiques, ce qui rend leur dissémination par le biais des oiseaux assez complexe et rare.

Couleur, fleur, feuille

En fonction des espèces, les fleurs peuvent être violettes, blanches ou bleues, et les inflorescences peuvent mesure d’une dizaine de centimètres jusqu’à 1 m. Ces inflorescences ont une forme de grappe qui retombe. Les fleurs s’épanouissent au fur et à mesure en commençant par la base de la grappe.

Chez certaines espèces, les fleurs peuvent apparaitre avant même le feuillage, et d’autres espèces peuvent même fleurir deux fois par an. Le feuillage de la glycine est également exploité dans l’ornementation : vertes au printemps, elles deviennent plus foncées pendant l’été et deviennent jaunes/dorées à l’automne, et tombent en hiver.

Symbolique

La plus vieille de toutes les glycines est située au Japon, et est datée de 1200 ans. Grâce à ce spécimen, la glycine est associée à l’immortalité.

Floraison

La floraison des glycines commence au mois d’avril/mai jusqu’au mois de juin. Certaines espèces pourront, mais assez rarement, fleurir deux fois dans l’année.

Comment planter la glycine ?

Substrat

La glycine préfèrera être plantée sur un sol profond, frais et non calcaire, et bien approvisionné en matière organique.

Exposition lumineuse

Il faudra planter la glycine en plein soleil, ou à défaut en mi-ombre, tout en veillant à bien l’abriter des vents froids.

Arrosage

Il faudra bien arroser régulièrement la plante pour ne pas que le sol puisse s’assécher.

Taille

Les glycines se taillent après la floraison, de préférence en août, une fois que toutes les fleurs sont mortes. Il faudra choisir au préalable quelles branches garder : après la taille, les branches vont se solidifier pour former du bois, c’est la lignification. Depuis ces nouvelles branches, des rameaux vont se développer. Il faudra tailler ces rameaux en veillant à garder au moins trois bourgeons, qui fleuriront l’année qui suit.

Si la glycine est vigoureuse mais ne veut pas fleurir, il faudra bien tailler tout l’arbre, ainsi que remettre de l’engrais, ou bien encore un compostage de surface. Une taille est possible l’hiver et sert à limiter le développement des rameaux principaux.

Rusticité et protection

Les pucerons, les cochenilles, les taches foliaires, l’armillaire et la chlorose peuvent nuire au bon développement de la glycine.

Glycine : liste des différentes espèces

Livre pour en savoir +

Aenean Phasellus facilisis odio luctus id quis, sed Lorem id Aliquam dictum non justo felis porta. Praesent ut adipiscing id,