Coton tige en bambou : vers une version en bois plus écolo

Nouvelle décennie, nouvelles résolutions. La tant attendue fin des coton-tiges en plastique est entrée en vigueur au 1er janvier 2020.

S’ils sont évidemment bien pratiques au quotidien, c’est encore le plastique qui fait ici des siennes et l’environnement qui en paye le prix fort. Pollution terrestre et marine, danger pour la faune et la flore, quelles alternatives Zéro Déchet s’offrent à nous ? Une chose est sûre, il faut définitivement compter sur le bambou !

Bon vent le plastique !

Petit, pratique, coloré, on a longtemps sous-estimé son impact écologique et pourtant, le coton-tige en plastique trône en bonne place parmi les 10 déchets les plus présents sur les plages et dans les océans du monde entier. En effet, nombreux sont encore les consommateurs négligents à les jeter directement dans les toilettes. Les cotons-tiges en plastique usagés se frayent alors un chemin jusqu’aux stations d’épuration où ils auront tendance à passer à travers les grilles du fait de leur petite taille. Et les voilà libérés dans la nature.

Notons d’un autre côté que les cotons-tiges jetés simplement à la poubelle seront soit brûlés, ce qui libère dans l’atmosphère des fumées toxiques, soit abandonnés dans les milieux naturels. En d’autres termes, le résultat est le même. Afin de pallier au problème, une poignée d’alternatives plus écoresponsables ont d’ores et déjà vu le jour et promettent déjà d’apporter de vraies solutions. Il était temps !

Coton-tige en plastique, quelles alternatives ?

Sprays auditifs, cure-oreilles divers et variés, on retrouve aussi parmi les options des coton-tiges en bambou parfaits pour assurer la transition vers le Zéro Déchet sans rien changer à nos habitudes ! 

L’utilisation, la forme, la taille, tout reste identique à la différence que le plastique a finalement laissé place à une matière aux atouts écologiques incontournables.

Le bambou, une plante millénaire

Résistante et très polyvalente, la fibre de bambou est une véritable plante à tout faire. On la retrouve en Chine dans les constructions, dans les objets du quotidien ou les assiettes et elle se décline maintenant en petits cotons-tiges biodégradables promis à une belle carrière !

S’il est considéré comme une matière éco-responsable, c’est que le bambou pousse à une vitesse fulgurante et s’adapte à la plupart des climats. Capable de fixer beaucoup plus de Co2 que les arbres feuillus, le bambou rejette en conséquence davantage d’oxygène et participe à la régénération des sols en permettant la bonne circulation de l’eau. Son réseau dense de racines limite également l’érosion des terres tandis que sa culture ne nécessite ni engrais, ni produits chimiques.

On regrettera en revanche l’absence de plantations de bambou en Europe qui implique l’acheminement des matières et des produits depuis la Chine, l’Inde ou le Vietnam. Des trajets longs, sources de pollution environnementale, pour lesquels il faudra à terme trouver une solution.

Coton-tige en bambou : je me lance !

Plus besoin de comparer les offres à la recherche du meilleur produit, Floralia Nature s’est occupée d’intégrer à sa box Zéro Déchet une première boîte de 200 coton-tiges biodégradables en bambou ! 

Les boîtes, fabriquées en carton, sont elles aussi pleinement recyclables et indiquent lisiblement les informations essentielles et les conseils d’utilisation. Leur ouverture à la manière d’un tiroir permet un rangement facile. De quoi se constituer un stock assez conséquent pour être définitivement convaincu !

Quels sont les avantages du coton-tige en bambou ?

Plus hygiénique, plus doux, le coton-tige écologique se révèle aussi plus rigide que son cousin de plastique. Les fibres naturelles de bambou sont en effet extrêmement résistantes, et permettent de réaliser un coton-tige plus agréable en main et impossible à plier à moins de forcer. Une dureté qui aide d’ailleurs à un nettoyage optimal.

De son côté, la tête ouatée est douce et suffisamment épaisse pour que la rigidité du bâtonnet en bambou ne se faire pas sentir. En outre, le coton ne s’effiloche pas et reste solidement fixé à chaque extrémité. 

Une fois jeté, le bambou se désagrège bien plus rapidement que le plastique à qui il faut parfois jusqu’à 600 ans pour disparaître complètement ! Les substances chimiques libérées dans la nature sont ainsi réduites et d’autant plus si le coton-tige est jeté directement au compost !

Que faire avec mes coton-tiges en bambou ?

Bien que dangereux pour le nettoyage quotidien de nos oreilles, le coton-tige s’est finalement trouvé de multiples autres fonctions ! Pour rester dans le domaine de l’hygiène et de la beauté, certains l’utilisent par exemple pour :

  • Appliquer de la crème : par petites touches précises sur des zones réduites.
  • Apporter quelques retouches à son maquillage : le coton-tige est notamment très efficace pour retirer l’excédent de mascara sans effacer le fard à paupières.
  • En faire un soin anti-fatigue : en congelant les coton-tige humidifiés avec un peu d’eau. 
  • Dessiner les sourcils : en estompant le tracé du crayon pour un rendu naturel.
  • Démaquiller les cils : à l’aide d’un peu de lait démaquillant.
  • Soigner l’application de rouge à lèvres : en nettoyant le surplus et en appliquant une poudre invisible autour de la bouche afin d’éviter que le maquillage ne bave. 

D’autres utilisent encore les coton-tiges dans des projets créatifs, en tant que diffuseurs d’huiles essentielles ou pour nettoyer de petites surfaces. Quelles autres utilisations leur trouverez-vous ?

Tant à la maison qu’en voyage, il est désormais possible de renoncer au plastique dans tous les objets de notre quotidien en optant plutôt pour l’inox, le jute ou le bambou. Pour l’horizon 2021, ce sont déjà les boîtes en polystyrène et les tiges en plastique pour ballons qui sont en ligne de mire. Reste à voir quelles seront les solutions de demain !

mattis id elit. id, Donec efficitur. vulputate, venenatis