Un déodorant solide et naturel : la bonne idée ?

Dentifrices, shampoing, gels douche, les cosmétiques se solidifient et il n’aura pas fallu longtemps pour que les très controversés déodorants rejoignent le mouvement ! Exit parabènes, alcools et autres sels d’aluminium, on opte aujourd’hui pour une vraie reconnexion avec soi et avec la nature par le biais de produits naturels et écologiques au maximum.   

On le dit compact, sain et respectueux de la planète, le déodorant solide tient-il vraiment toutes ses promesses ?

Pourquoi passer au déodorant solide ?

Un déodorant solide naturel diffère d’un déodorant bille ou en spray à la fois par ses ingrédients, sa forme et ses méthodes de fabrication.

En boule, en pot, en pain ou même en stick, il se révèle bien plus efficace qu’un produit classique et présente une durée d’utilisation nettement plus longue. Un déodorant solide équivaut ainsi à deux déodorants traditionnels.

On l’apprécie aussi pour son impact écologique réduit du fait d’une quantité minimum d’emballage, et pour ses bienfaits sur la santé. Hautement inflammables, les déodorants en spray de nos supermarchés libèrent en effet dans l’air ce que l’on appelle des composés organiques volatils (COV) pouvant entraîner à terme divers troubles respiratoires, cardiaques ou des irritations. Certains sont d’ailleurs cancérigènes tout comme le sont les sels d’aluminiums contenus massivement dans les produits de ce type. On les accuse également de favoriser le développement des maladies d’Alzheimer ou de Parkinson et pourtant, certains déodorants en contiennent jusqu’à 20% là où le seuil de recommandation est fixé à 0.6% par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. 

Et les déodorants sans sels d’aluminium n’échappent malheureusement pas à d’autres substances nocives (alcool, parfums chimiques, conservateurs…).

Déodorant ou anti-transpirant ?

La transpiration est un mécanisme indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Composée d’eau, de minéraux et du lactate produit par les muscles, la peau ou les globules rouges, elle participe à la régularisation de la température corporelle tout en éliminant les toxines et les liquides présents en trop grande quantité. 

Le problème, c’est qu’au contact des bactéries et des cellules mortes qui prolifèrent à la surface de la peau, la transpiration devient odorante et se fait très gênante dans notre société où l’hygiène occupe une place de choix. Parmi les solutions proposées, les produits se divisent désormais en deux catégories principales : 

  • Les anti-transpirants : qui bloquent le passage de la transpiration en ayant le plus souvent recours aux fameux sels d’aluminium pour refermer les pores. Cela peut alors favoriser l’apparition de maladies du fait de l’accumulation de toxines et provoquer des dérèglements internes au sein de l’organisme. Une solution à éviter, même en cas de transpiration très abondante.
  • Les déodorants classiques : qui vont se charger de rendre la transpiration inodore en grignotant les bactéries responsables des mauvaises odeurs. La forme à privilégier bien entendu et bonne nouvelle, tous les savons solides appartiennent à cette catégorie !

Les limites de la Pierre d’Alun

Longtemps considérée comme l’une des solutions les plus naturelles disponibles, la Pierre d’Alun s’est en effet révélée très efficace dans la lutte contre les mauvaises odeurs. Humidifiée et appliquée légèrement sur la peau, elle resserre les pores sans empêcher la sécrétion de la sueur et dépose sous l’aisselle une légère couche antibactérienne.

Malgré tout, la Pierre d’Alun n’existe pas dans la nature. Elle s’obtient à partir de roches contenant à la fois de l’aluminium et du potassium avec de subir un nombre plus ou moins important de transformations chimiques. Réputés plus stables et moins solubles, les sels d’aluminium contenus dans la Pierre d’Alun n’en restent pas moins nocifs pour notre santé.  

Les ingrédients de mon déodorant solide

Huile de coco, argile, cire végétale, huiles essentielles, le déodorant naturel rivalise de bons ingrédients ! 

Sa composition se répartit généralement en trois actifs principaux :

  • Les produits absorbants : du bicarbonate de soude très souvent, capable de neutraliser les odeurs les plus fortes. Il évite aussi les traces jaunâtres sous les aisselles et est totalement biodégradable. À compléter si nécessaire par de l’argile blanche ou de l’amidon de maïs pour encore plus d’efficacité !
  • Les ingrédients anti-odeurs : que sont les huiles essentielles ou les poudres. Les huiles de rose, de menthe, d’hamamélis ou bien la poudre d’iris de Florence par exemple laisseront sur la peau des notes fraîches et légères.
  • Les matières hydratantes : facultatives mais toujours appréciables telles que le beurre de karité.

Des ingrédients naturels qui répondent aussi la plupart du temps à des questions d’éthique : produits bio, vegan, non testés sur les animaux… Bravo le déodorant solide !

Comment choisir mon déodorant solide ?

100% naturel, sans sels d’aluminium, chargé d’éliminer les odeurs sans empêcher la transpiration, le choix de son déodorant solide n’aura plus qu’à porter sur les senteurs et les bienfaits des ingrédients utilisés !

On évitera peut-être simplement les produits contenant de l’alcool même végétal et les formules très concentrées en huiles essentielles qui peuvent être sources d’allergies.

Conseils d’utilisation

Au choix, on frotte le déodorant solide directement sur ses aisselles sans le mouiller (la chaleur du corps libérera une fine couche de crème sur la peau) ou bien on fait rouler le produit entre ses doigts pour récupérer la crème et l’appliquer ensuite sous les aisselles. Certaines éponges spéciales existent d’ailleurs pour ce second mode d’utilisation. 

Et attention aux fortes chaleurs ! Un petit séjour au frais devrait éviter à votre déodorant solide de ramollir.

Comment conserver mon déodorant solide ?

Après utilisation, on déposera simplement le produit sur un porte-savon ou une soucoupe pour bien le laisser sécher. Un petit pot refermable le mettra aussi à l’abri de la poussière. Dans tous les cas, un déodorant solide est généralement anti-bactérien donc pas d’inquiétude !

Et pour faciliter l’efficacité de son déodorant solide, on privilégie les vêtements amples en fibres naturelles, on mise sur de bonnes tisanes à la sauge notamment pour réguler la sudation et on limite l’ail, l’oignon et certains épices qui ont tendance à favoriser les mauvaises odeurs. Une fois convaincu, on pourra aussi passer à la création de ses propres recettes avec une toute petite poignée d’ingrédients seulement. On pensera notamment au concombre, au citron, au vinaigre de cidre ou à l’aloé vera qui participent tous à la régulation de la transpiration. La nature n’a pas fini de nous surprendre !

Où acheter son déodorant solide ?

Si vous cherchez un déodorant solide et naturel de qualité, nous vous recommandons d’aller faire un tour sur la boutique en ligne “Comme Avant”. Cette petite entreprise familiale implantée à Marseille propose en effet des produits d’excellentes qualités dont ce déodorant en poudre aux racines d’Iris de Florence.

https://www.comme-avant.bio/pages/deodorant-naturel-en-poudre-aux-racines-diris-de-florence

Crédit Photo : © Comme Avant

Lorem justo tristique Praesent Phasellus in Nullam lectus elementum consectetur ante. venenatis,