Fini le gel douche, place au savon solide zéro déchet !

Démodé le savon solide ? Certainement pas ! Ça glisse, ça mousse, ça sent bon et ça fait son grand retour dans nos salles de bain où le gel a de plus en plus mauvaise presse. 

Il faut dire que les savons liquides, les gels douche et même les savons sans savon peuvent être néfastes à la fois pour l’environnement et pour notre santé, d’autant plus qu’il s’agit-là de produits du quotidien. On observe plutôt aujourd’hui un désir croissant d’opter pour des routines de soins plus naturelles, plus écologiques. Et si le vrac a déjà repris du service comme à l’ancienne, les bienfaits du savon solide de notre enfance offrent désormais une excellente alternative aux produits chimiques du commerce. Simple d’utilisation, écologique, économique, tout est bon dans le savon !

Savon solide, quel intérêt ?

Finalement, le savon liquide n’est que du savon classique dilué dans de l’eau et complété de nombreux additifs tels que des conservateurs, des parfums et des colorants bien souvent nocifs. Ce qui ne fait les affaires ni de notre santé, ni de l’environnement qui doit alors faire face à la pollution des eaux et aux conséquences du suremballage notamment, là où le savon solide ne présente que des avantages :

  • Moins dangereux : il ne contient en effet qu’une petite poignée d’ingrédients tous d’origine naturelle tandis que les produits liquides se composent d’au moins une dizaine de substances différentes. 
  • Plus économique : le savon solide revient au final trois fois moins cher qu’un gel douche ou qu’un savon liquide grâce à une durée de vie plus longue. Et le coût est encore plus réduit en passant soi-même à la fabrication !
  • Zéro Déchet : le pain de savon s’accompagne généralement d’un simple emballage en carton mais s’achète aussi sans emballage ou à la découpe dans les magasins vrac ou bio. À l’inverse, la fabrication d’un flacon de produit liquide sollicite énormément de ressources. Et ceux-ci passeront rarement les portes d’une recyclerie.
  • Plus pratique : on le glisse dans une trousse de toilette pour partir en voyage en toute simplicité ! En outre, aucun problème pour passer la sécurité à l’aéroport.
  • Meilleur pour la peau : le savon solide se compose enfin d’ingrédients très doux pour une hydratation optimale.

Fabriquer son savon solide maison

Deux techniques s’offrent à nous lorsqu’il s’agit de fabriquer son savon. La plus facile, communément désignée sous l’appellation melt and pour, nous propose une base de savon solide neutre à faire fondre et à parfumer, colorer, personnaliser à l’infini ! Une bonne option pour se lancer, mais puisque nous n’avons peur de rien, nous tenterons la fabrication de A à Z. Alors, par où est-ce qu’on commence ?

Pourquoi fabriquer son propre savon ?

Pour le côté créatif, pour les économies, pour le soin personnalisé peut-être ? 

Il faut dire que même les savons 100% naturels proposés à la vente ne répondent pas toujours aux besoins spécifiques que notre peau. On appréciera dans ce cas d’élaborer sa propre recette. 

Et puis côté argent, le coût de base lié à l’achat des ingrédients est rapidement amorti par la quantité de savons fabriqués.

Qu’est-ce que la saponification à froid ?

Pratiquée depuis des années, la saponification à froid est le procédé de fabrication de savons le plus respectueux au monde. 

Très simplement, la saponification est le résultat d’une réaction chimique entre des huiles ou des beurres végétaux et de la soude. Les substances vont ici se grignoter l’une et l’autre pour se transformer en glycérine et en savon, le tout sans l’intervention d’aucune source de chaleur. À froid donc.

Les savons issus de la saponification à froid sont ainsi composés exclusivement d’ingrédients d’origine naturelle et en particulier de glycérine, essentielle pour apporter douceur et hydratation à la peau. Le froid conserve également les bienfaits des différents ingrédients utilisés pour fabriquer notre savon solide : vitamines, acides gras et autres antioxydants… 

Enfin, la saponification à froid ne consomme que peu d’énergie et rejette une faible quantité d’eaux usées dans la nature. Une technique incontournable donc, pour la fabrication maison comme pour l’achat !

Les ingrédients de base

Un savon saponifié à froid se compose de trois ingrédients principaux :

  • Des huiles ou des beurres végétaux : que l’on choisira spécifiquement en fonction de leurs propriétés et pour le rôle qu’ils joueront dans la saponification. Des huiles de coco, de baies de laurier ou du beurre de fèves de tucuma pourquoi pas pour les acides gras nécessaires au pouvoir lavant et moussant de notre futur savon. Mention spéciale ici pour l’huile d’olive, très douce et très facile d’utilisation.
  • De la soude caustique : indispensable au processus de saponification.
  • Un liquide aqueux : de l’eau généralement mais aussi du lait, des infusions et même des jus de fruits après avoir acquis un peu de pratique ! Celui-ci va contribuer à la réduction de la soude.

Les petits à côté

Une fois la base créée, on se fera plaisir en complétant le tout d’une multitude de finitions à la fois pour l’esthétisme et pour les bienfaits :

  • Des huiles essentielles au choix, en évitant peut-être celles aux agrumes qui ne laissent que peu d’odeur.
  • Des colorants végétaux, charbon, cacao, poudre d’ortie, curcuma et autres ! 
  • Du miel ou du sirop d’agave pour un savon encore plus hydratant.
  • Des exfoliants, du marc de café à la poudre d’amande en passant par le sucre, les graines de pavot et jusqu’au sable pourquoi pas. 
  • Des fragrances spéciales saponification.
  • Des fleurs séchées.

En un mot, avec la saponification à froid, tout est permis ! Pour débuter, on se limitera bien sûr à quelques préparations simples et l’on gardera les savons les plus originaux pour plus tard. Et si l’on commençait par une recette de savon solide facile et efficace ?

Mon savon au beurre de karité

Pour convenir à toutes les peaux et en particulier aux plus sensibles, nous partirons sur une recette de savon solide à base :

  • Beurre de karité : connu pour ses propriétés hydratantes et son habilité à apporter souplesse et élasticité à la peau de manière à lutter contre le vieillissement cutané.
  • Huile d’amande douce : adoucissante et fortifiante.
  • Huile de coco : recherchée pour son pouvoir nourrissant et hydratant. 

Ingrédients

  • 150 g d’huile d’olive BIO
  • 100 g d’huile de coco BIO
  • 80 de beurre de karité
  • 48 g de soude
  • 107 g d’eau
  • 8 g d’amande douce pour le surgraissage (il s’agira ici d’un savon doux)

Les inconvénients

Et oui, aussi excitante soit-elle, la fabrication de savon solide maison comporte elle aussi son lot d’inconvénients ou plutôt un inconvénient unique mais non des moindres. En effet, la saponification à froid touche véritablement au domaine de la chimie et nécessite précision et précautions, en particulier concernant la manipulation de la soude caustique. 

Celle-ci s’avère extrêmement corrosive et peut entraîner des brûlures et de graves irritations des yeux, du nez et de la gorge. Les plus motivés s’équiperont en conséquence (gants, masque, lunettes… ) tandis que les moins téméraires pourront opter pour l’achat direct d’un savon solide 100% naturel.

Comme choisir mon savon solide ?

D’une façon générale, c’est votre type de peau qui déterminera le savon solide qui sera fait pour vous. Les peaux sèches demanderont ainsi des produits doux et très hydratants tandis que les peaux à tendance grasse sauront supporter les savons plus détergents qui aideront à éliminer une plus grande quantité de sébum. 

Pour choisir son savon solide, on se posera globalement trois questions :

Est-ce qu’il s’agit d’un savon saponifié à froid ?  

Pas question d’opter pour un autre type de produit, pour toutes les raisons évoquées plus haut !

Est-ce qu’il s’agit d’un savon surgras ?

Un savon surgras est composé de plus d’huiles et de beurres végétaux que de soude caustique. C’est ce qui lui permettra d’être particulièrement nourrissant pour la peau, sans être trop gras non plus sous peine de se ramollir. Les peaux sensibles auront ainsi tout intérêt à se pencher sur le pourcentage de surgraissage du savon. On optera généralement pour un savon surgras compris entre 3 et 8%.

Quels sont les beurres et les huiles utilisées ?

Oui aux huiles végétales, non aux graisses animales ! Parce qu’elle est moins chère, celle-ci est encore très utilisée par les industriels alors même qu’elle n’apporte rien de spécial à la peau. Naturels et extrêmement hydratants, les corps gras végétaux constituent de véritables soins complets à eux seuls, avec de multiples propriétés ! Les huiles les plus communes restent généralement l’huile d’amande douce, l’huile de coco, l’huile d’argan, le beurre de karité, l’huile d’avocat, l’huile de jojoba, la cire d’abeille, l’huile de rose, l’huile d’olive et l‘huile de colza.

Est-ce qu’il s’agit d’un savon avec mousse ou sans mousse ?

Il faut savoir que les savons solides naturels moussent en général moins que les produits liquides et leurs équivalents industriels. À tort justement, on a tendance à penser qu’un produit peu moussant sera moins efficace. C’est pourtant la publicité qui a pris l’habitude d’associer la mousse à la propreté et à la détente. En réalité, elle est peut-être bien jolie mais ce n’est en aucun cas la mousse qui nettoie !

Conseils d’utilisation

Avant de commencer à utiliser son savon solide, on le conservera au sec, à l’abri de la lumière. 

Et puisqu’il s’agit d’un produit sans conservateur, on veillera à l’utiliser dans l’année de sa production. Les bienfaits, les odeurs et les couleurs ont en effet tendance à s’atténuer avec le temps.

Comment conserver mon savon solide ?

Garder son savon au sec, là est le secret d’une vie longue !

Un savon solide oublié dans l’eau ou simplement humide fondra en quelque sorte pour créer une pâte légèrement visqueuse, et on ne veut pas en arriver là ! Après utilisation, on le laissera sécher à l’air libre loin de toute arrivée d’eau, si possible sur un support adapté qui laissera l’air circuler aussi en-dessous de notre savon. On pensera notamment au porte-savon en poterie, en bois ou en luffa pour privilégier encore un peu plus les options écologiques et biodégradables !

Alors on se laisse séduire par les jolies formes, les couleurs, les différentes senteurs et les bienfaits facilement observables. La transition vers un mode de vie Zéro Déchet n’a jamais été aussi douce. Le savon solide, on dit oui !

Où acheter son savon solide naturel ?

Si vous cherchez un bon site pour faire votre achat, nous vous recommandons d’aller jeter un oeil du côté du site “Comme Avant” qui est une petite entreprise familiale située à Marseille qui fabrique des savons naturels artisanaux d’excellentes qualités.

https://www.comme-avant.bio/pages/savon-naturel-a-lhuile-dolive

Crédit Photo : © Comme Avant

Curabitur vel, et, fringilla Donec eleifend leo.