Comment choisir le meilleur blender pour préparer de délicieux smoothies ?

Pour préparer de délicieux smoothies, le choix du blender sera le point de départ évident de toute bonne réalisation. Pour choisir le meilleur appareil, il faudra avant tout définir vos propres besoins. Parce qu’après tout, le meilleur blender, c’est celui qui répondra le mieux à vos attentes.

Nous réaliserons dans ce guide un tour complet des préparations que vous pouvez réaliser, les bénéfices à en tirer, puis nous vous proposerons les points clés à retenir pour faire le bon choix.

Le blender est clairement l’appareil électroménager indispensable pour la réalisation de smoothies. Pratique et facilement utilisable, il permets de varier aisément les saveurs, textures et les associations d’ingrédients.

Choisir un blender ou un extracteur de jus ?

Comme la plupart des personnes vous vous posez sûrement la question “est-ce que je dois choisir plutôt un blender ou un extracteur de jus ?”.

On vous rassure, la question est très populaire et la réponse est très simple.

L’extracteur de jus

L’extracteur de jus va retirer tout le jus possible des fruits et légumes, sans laisser aucune fibres. C’est ainsi une grande part de nutriments qui sera gâché mais la consistance finale sera entièrement liquide.

Plus important encore, le sucre rapidement assimilé par l’organisme, sans la présence de ces précieuses fibres, créera des pics glycémiques élevés. Cette glycémie sera responsable de la diffusion de l’insuline qui stimulera à son tour la conservation du glucose en excès sous forme de graisses.

En bref, les jus de fruits sont à consommer avec modération pour prendre soin de votre santé. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous recommandons toujours de respecter un rapport de ⅓ de fruit pour ⅔ de légume.

Le blender est, quant à lui, totalement différent.

A la différence de l’extracteur de jus, le blender va vous permettre de conserver l’intégralité des ingrédients afin de vous apporter un maximum de bienfaits. Il nécessitera donc des quantités moindre pour être rassasié, et permettra finalement une meilleure assimilation des nutriments.

La consistance finale sera plus épaisse.

Extracteur de jus ou blender ?

De notre point de vue, l’extracteur de jus est à privilégier si vous souhaitez consommer des jus de légumes. Si c’est le cas, consultez plutôt notre guide pour choisir le meilleur extracteur de jus.

Par contre, si vous souhaitez consommer de manière régulière essentiellement des préparations à base de fruits, le blender est l’appareil à privilégier pour votre organisme et votre santé.

Avec des aliments qui n’offrent que très peu de jus comme les bananes, la mangue, les figues, les avocats, les aubergines, les poireaux ou les pommes de terre, le choix se tourne également vers le blender qui sera plus facile pour les réduire en purée.

Enfin, dernier argument en faveur du blender : son prix sera généralement moins élevé qu’un extracteur de jus.

Blender ou mixeur ?

On peut également se demander quelle est la différence entre un mixeur et un blender ?

Et bien, pour simplifier, on peut dire que le mixeur est en réalité l’ancêtre du blender.

Le design n’est pour commencer pas le même.

Là où le blender possède un contenant installé sur un socle, le mixeur traditionnel se présente comme un appareil à plonger dans un récipient indépendant.

Les lames sont également très différentes. Celles du blender sont généralement dentelées et plus performantes.

Enfin, le blender est un appareil beaucoup plus puissant qui conviendra à tout un tas de préparations.

Autres préparations possibles avec un blender

Les smoothies sont des préparations idéales, faciles à faire, pratiques, et à emporter partout avec vous.

Mais savez-vous que vous pouvez réaliser d’autres préparations avec ?

Votre blender vous permettra en effets de préparer d’autres compositions, comme des purées, des compotes, des milk-shake, des crèmes, des soupes maison, des préparations pour cakes, des laits végétaux ou encore des yaourts.

Les bienfaits des smoothies pour la santé

Consommer des smoothies permet d’obtenir facilement l’apport quotidien nécessaire en fruits et légumes. C’est aussi une façon de préparer facilement et rapidement de la nourriture.

Comme nous l’avons vu, les fruits et légumes contenus dans cette préparation ont des propriétés nutritives excellentes pour notre organisme.

La digestion est améliorée grâce à la bonne assimilation des nutriments par le système digestif. Elle est également plus rapidement réalisée par le corps par la consistance liquide plutôt que solides.

Parfait pour des gains immédiats !

Le système immunitaire est finalement renforcé grâce à l’apport conséquent de vitamines, le cerveau est stimulé, tout comme la mémoire, la clarté et la concentration.

Les smoothies sont donc des préparations idéales pour prendre soin de sa santé.

Mais ce n’est pas tout ! Les smoothies offrent une intéressante flexibilité de menus, car on peut les consommer à tout moment de la journée. Au petit-déjeuner, en dessert, ou en encas, les smoothies remplaceront à merveilles les sucreries et autre gourmandises responsables de la prise de poids.

Ils sont ainsi plus sain, plus pratique, à emporter partout avec vous, et variables à l’infini.

Par ailleurs, vous contrôlez toute la préparation.

Vous savez ainsi exactement ce que vous consommez en comparaison avec les préparations achetées dans le commerce. Ces derniers contiennent le plus souvent des sucres ajoutés et des agents conservateurs qui les rendent beaucoup plus calorifiques et néfastes que les préparations maison.

Attention toutefois, les smoothies ne remplacent par un repas complet.

Une nutrition saine implique l’assimilation de protéines, glucides et lipides de bonnes qualité dans une journée.

Quels aliments pour quels bienfaits ?

Maintenant que vous avez compris que les smoothies sont de parfaits alliés pour une nutrition saine, il reste à choisir les bienfaits que vous souhaitez en retirer. A combiner bien-sûr avec vos goûts.

On peut citer les myrtilles, les avocats, les carottes et les raisins pour leurs propriétés favorisant la réduction du cholestérol.

Les oranges, les brocolis, les myrtilles et les épinards font partie des ingrédients qui ralentissent le processus du vieillissement. Ils contiennent également beaucoup de vitamines C, ainsi que la coenzyme Q10 qui est très efficace dans le traitement des rides.

Les pamplemousses, les oranges, les mandarines et les citrons contiennent énormément de vitamine C, ce qui aide à maintenir un système immunitaire sain, qui aidera à combattre les refroidissements, les grippes et autres virus.

Les agrumes comme les citrons, les oranges et les pamplemousses contiennent un fort taux de potassium, qui permet de garder une bonne pression sanguine et un cœur en bonne santé.

Pour obtenir des effets anti-inflammatoires, il est conseillé de consommer des mûres, des framboises et des canneberges. Ces fruits peuvent alléger la pression sur le cœur, réduire les symptômes de l’arthrite et d’autres maladies inflammatoires.

Les fruits tropicaux comme les kiwis, les ananas et les papayes contiennent de grandes quantités de potassium et de manganèse, qui solidifie les os, permettent de garder des taux de sucre équilibrés, et améliore le système nerveux.

Les cerises, les abricots, les pêches et les prunes contiennent du potassium, de la vitamine C et de la beta carotène. Cette dernière permet d’améliorer la vue, ainsi que le système immunitaire.

Pour en savoir plus sur les effets des différentes vitamines vous pouvez consulter notre “guide complet sur les vitamines” ou alors vous diriger sur notre liste de “tous les fruits”.

Comment faire un smoothie maison ?

La marche à suivre pour réaliser les smoothies est la même quelque soit l’ingrédient de base.

On commence par le liquide, que ce soit du lait (d’origine animale ou végétale), de l’eau, des yaourts ou du jus de fruits, car ce sera plus facile de mixer ensuite les ingrédients plus consistants. En effet, le blender créera ainsi une sorte de « vortex » qui poussera les aliments vers les lames pour les broyer. La partie liquide représente environ 1/3 de la préparation totale.

On ajoute ensuite les ingrédients frais, coupés en petits morceaux, qui représentent les 2/3 de la préparation totale : légumes, fruits, etc., puis les petits extras que peuvent être des épices (un peu de cannelle, du cacao, du miel, de la muscade, de l’essence de vanille, du poivre de Cayenne, etc.), des poudres protéinées, des glaçons, etc.

On enclenche ensuite le blender, d’abord sur la vitesse la plus faible, puis on augmente progressivement la vitesse pour obtenir la consistance souhaitée. Plus le blender tournera vite, plus les aliments seront mixés. Toutefois, si on souhaite une consistante épaisse, inutile de le faire tourner longtemps. Faites également attention à la chauffe de l’appareil qui détruiraient la plupart des nutriments.

Il ne faut pas oublier de nettoyer le blender immédiatement après son usage avec de l’eau chaude, au risque de voir les restes des ingrédients sécher et ce qui rendrait le nettoyage beaucoup plus difficile.

Un des avantages des smoothies est qu’on peut consommer les fruits toute l’année. Durant l’été, on peut même en congeler une partie et ainsi faire des smoothies durant l’hiver en intégrant directement dans l’appareil les aliments congelés.

Nous vous conseillons de consommer immédiatement votre smoothie après sa réalisation.

Les vitamines sont en effet très fragiles et s’appauvrissent rapidement. La petite astuces, si vous souhaitez consommer votre boisson un peu plus tard, est d’y rajouter un peu de jus de citron ce qui empêchera l’oxydation. Il aura également l’avantage de favoriser l’absorption de certains nutriments comme le fer, le calcium ou encore le magnésium.

Quelques idées de recettes

Pour les smoothies maison, les recettes sont variables à l’infini, car on peut mélanger les fruits ou les légumes, ajouter des épices, des noix, etc., autant qu’on a d’envies et d’idées.

L’un des avantages des smoothies est qu’il est facile d’accommoder les recettes selon les allergies ou intolérances dont les gens peuvent souffrir. Pour la partie liquide, on peut choisir du lait d’origine animal ou végétal (lait de soja, lait d’amande ou de noisette), ou encore du thé noir ou chaï.

Il est facile d’ajouter un peu de protéines dans les smoothies, en mettant par exemple du yaourt ou des poudres protéinées, ou alors ajouter de la graisse saine sous forme d’avocats, de beurre d’amandes ou de graines de chia.

Pour varier les saveurs et les plaisirs, on peut aussi ajouter du gingembre râpé, de la poudre de cacao, du matcha, de la menthe fraîche ou de la cannelle.

Pour des idées de recettes de smoothies, vous pouvez consulter notre guide.

[Recettes de smoothies]

Le cas particulier des smoothies verts

Les smoothies verts font certainement partie des préparations les plus connues. Très à la mode et faciles à digérer, ils permettent d’être hydraté, d’avoir plus d’énergie, et d’avoir une meilleure peau notamment. Ils représentent également une façon différente de manger sa portion de légumes, pour les personnes qui y sont réfractaires, comme les enfants par exemple.

Les smoothies verts sont connus pour être plus sains que les jus de fruits, car les ingrédients verts contiennent beaucoup de vitamines A et C, de potassium, de magnésium et de minéraux et surtout, les fibres sont conservées, ce qui n’est pas le cas avec les extracteurs de jus.

Pauvres en calories, les smoothies verts contiennent une bonne proportion d’eau et de fibres, permettent de disposer d’une « boost » d’énergie très rapidement, car ils contiennent des sucres qui sont rapidement métabolisés.

Voici quelques idées de recettes de smoothies verts, qui correspondent à un verre de préparation pour 2 personnes :

  • pommes et cresson : 2 pommes, ½ citron, 2-3 grosses poignées de cresson.
  • épinards et menthe : 1 poignée d’épinards, 4 feuilles de menthe, 1 banane, 1 verre de lait d’amandes, 1 pincée de poivre de Cayenne.
  • courgette, épinards et pomme : 2 pommes vertes, 1 courgette, 1 poignée d’épinards, 1 banane.
  • avocat et épinards : 1 gros bouquet d’épinards, 2 carottes, 1 orange, 1 banane, ½ avocat, un peu de gingembre frais, 1 verre de lait d’amandes.
  • kiwi et cèleri : 1 kiwi, 1 branche de cèleri, 2 poires.
  • concombre et avocat : 1 avocat, ½ concombre, 1 pomme, le jus d’1 citron, 2 poignées de laitue.

Comment choisir un blender ?

Afin de bien choisir un blender, il faut prendre en compte quelques critères importants qui peuvent grandement modifier cette expérience culinaire.

Mais avant tout, il faut de poser une question essentielle : est-ce que l’usage du blender sera occasionnel, fréquent ou très fréquent. Selon la réponse à cette question, le prix de cet appareil électroménager sera définitivement l’un des premiers critères à prendre en considération.

La vitesse de rotation

La vitesse de rotation d’un blender dépend du nombre de watts présents dans le moteur. Un blender de vitesse moyenne dispose d’environ 300 watts et sera plutôt bon marché. Pour les utiliser, il faudra couper les ingrédients en petits morceaux.

La gamme supérieure présentera des modèles ayant environ 700 watts, qui seront logiquement plus puissants, mais il faudra toujours couper les ingrédients en petits morceaux.

Enfin, pour les modèles haut de gamme avec environ 1000 watts, plus chers et ultra performants, ils disposeront d’une garantie plus longue et pourront broyer les ingrédients sans devoir les couper en petits morceaux.

Finalement, la capacité du moteur dépend de l’utilisation qu’on veut faire du blender. Pour des sauces ou des boissons, un moteur de 300 watts est suffisant, mais si on veut broyer des aliments accompagnés de glaçons, il faudra miser sur un moteur d’au moins 500 watts.

Le bruit et les vibrations

Si vous comptez préparer vos smoothies de bon matin, il peut-être pertinent de se renseigner sur la production de bruits et vibrations générés par votre appareil.

La plupart des appareils indiquent ce type d’informations pour éviter les mauvaises surprises.

De manière générale, si vous vivez en famille par exemple, pensez à bien comparer ces niveaux de bruits entre les différents appareils proposés.

Évidemment, le bruit émis par votre blender sera plus intense suivant le type d’ingrédients que vous y ajoutez (on pense notamment aux glaçons).

Le nettoyage

Selon le type de blenders choisi, et surtout selon la gamme de prix, le nettoyage de l’appareil se fera plus ou moins facilement.

Il est primordial de se renseigner sur la facilité de nettoyage du blender, au risque de ne plus avoir la motivation de l’utiliser.

Le type de pot

Le design sera également différent selon les modèles de blender. Certains seront équipés d’un pot en verre, en plastique ou en inox.

Côté avantages, les pots en verre sont plus durables, plus solides et n’altèrent en rien le goût ou l’odeur des ingrédients qu’il broie.

Côté désavantages, les pots en verre sont plus chers que les pots en plastique et plus faciles à casser.

Les pots en plastique, quant à eux, sont moins chers et moins fragiles que les pots en verre. Ils sont aussi plus faciles à nettoyer, car ils sont plus faciles à manier. Ils sont définitivement la meilleure option pour les personnes maladroites qui auraient tendance à les laisser tomber.

Par contre, ils ont tendance à garder l’odeur et le goût des aliments, ce qui peut être très ennuyant selon ce qu’on souhaite broyer.

Quant aux pots en inox, ils sont modernes et élégants. Par contre, à l’opposé des pots en verre ou en plastique, ils ne permettent pas de voir ce qui se passe à l’intérieur. Il faut donc arrêter le moteur pour constater si la préparation est suffisamment broyée ou non. De plus, les pots en inox ne disposent que rarement de lignes graduées pour mesurer le liquide nécessaire, ce qu’offrent généralement les pots en verre et en plastique.

La taille et le poids

Plus le pot est grand, plus il peut préparer de grandes quantités de soupes, de smoothies et autres préparations.

Une fois la préparation faite, on peut toujours les entreposer au réfrigérateur ou au congélateur s’il y en a trop, tandis que devoir faire chaque jour une nouvelle préparation peut vite être contraignant, surtout si on dispose de peu de temps.

Quant au poids, il est naturellement logique qu’un pot en verre sera plus lourd et moins facile à manier qu’un pot en plastique.

Les lames et la base du blender

Afin de disposer d’un blender de bonne qualité, il est essentiel de disposer de bonnes lames capables de trancher et broyer toutes sortes d’aliments, spécialement ceux qui sont un peu durs ou qui comportent des fibres.

Les lames les plus efficaces sont en acier inoxydable.

La base du blender peut être en plastique ou en métal, mais il est préférable qu’elle soit en métal, car elle sera plus solide et permettra à l’appareil électroménager d’être beaucoup plus stable lors de son fonctionnement.

Autre fonctions intéressantes

Généralement, plus les blenders sont onéreux, plus ils disposent de fonctions supplémentaires par rapport à des blenders bon marché.

Par exemple, certains proposeront plusieurs vitesses possibles, qui garantissent une plus grande puissance, un broiement plus rapide des aliments et une efficacité augmentée. Si les modèles les plus simples ne disposent que d’un bouton ON/OFF, ceux de gamme moyenne disposent en général de 3 vitesses (faible, moyen, fort), alors que les modèles les plus onéreux seront équipés de 7 vitesses ou plus.

Les blenders haut de gamme auront la capacité de moudre, de hacher et de mixer des ingrédients avec une grande efficacité. Mais ce n’est pas tout, ils sont aussi capables de chauffer des aliments, de cuire des soupes ou des compotes, par exemple.

La garantie

La garantie est aussi un critère à prendre en compte lors de l’achat d’un blender. Plus le modèle sera cher, plus sa garantie sera longue, témoin de la qualité du fabricant.

En général, pour la plupart des modèles de moyenne gamme, on peut s’attendre à une garantie d’une année.

Quel prix pour acheter un bon blender ?

Comme vous l’aurez compris, tout dépend de vos besoins.

  • Quelle sera votre fréquence d’utilisation de l’appareil ?
  • Est-ce que vous vivez en famille ?
  • Est-ce que vous souhaitez un appareil facilement transportable ou plutôt un appareil qui embellira votre cuisine ?
  • Est-ce que vous souhaitez réaliser d’autres préparations que des smoothies ?

Pour choisir le bon blender, commencez par vraiment comprendre vos besoins.

Ensuite, nous recommandons de jeter un œil aux produits d’Amazon qui possèdent généralement des centaines d’avis qui devraient orienter votre choix final.

  • Pour un petit appareil “entrée de gamme”, comptez un budget de 30€ à 40€.
  • Pour un appareil “moyenne gamme”, comptez un budget de 40€ à 70€
  • Pour un appareil performant et durable, comptez un budget d’environ 90€ à 100€

Les meilleurs blenders du moment

Les meilleurs ventes de blender sur la plateforme Amazon reflètent bien souvent le meilleur rapport qualité/prix pour la plupart des utilisateurs.

facilisis Aliquam pulvinar leo elit. odio ut mi, nec adipiscing non in