Culture et entretien de l'Acanthe (Acanthus)

Acanthe

L’Acanthe est un genre de plante vivace qui pousse dans des régions tropicales et subtropicales. Son magnifique feuillage a inspiré de nombreux architectes et sculpteurs, et depuis, on la retrouve surplombant les colonnes de l’ordre corinthien et aussi dans l’art roman.

La fleur qui pique

Origine

Le mot « acanthe » dérive du grec « akantha » qui signifie épine. L’acanthe est un genre de plante originaire d’Asie et du bassin méditerranéen. Elle appartient à la famille des Acanthacées. Cette famille compte environ 250 genres et 2400 espèces. L’Acanthe compte à elle seule une trentaine d’espèces différentes. Dans la mythologie grecque, Acanthe (Akantha) était le nom donné à une nymphe, cette dernière griffa Apollon et pour se venger, il décida de la transformer en une plante épineuse.

Couleur, fleur, feuille

Elle mesure en moyenne de 30 centimètres à 2 mètres de haut.  Ses feuilles sont déposées sur un pétiole et disposées de façon alterne ou opposée. Elles sont brillantes, vert foncé et profondément découpées. Elles peuvent atteindre 1 mètre de longueur et de largeur. Le feuillage peut être de type persistant ou semi persistant. La hampe florale dépasse de loin le feuillage et elle est composée de fleurs disposées en épi,  de couleur blanches et qui peuvent être rosées sur l’extérieur. Ces fleurs sont entourées par trois bractées, la centrale est épineuse. La floraison se fait en été. L’Acanthe est également une plante fruitière. La récolte des graines se fait en automne avant que les capsules n’éclatent.

Utilisation

Hors son utilisation architecturale, l’Acanthe peut avoir de nombreux usages. C’est une magnifique fleur ornementale et une plante mellifère. Certaines espèces sont utilisées pour atténuer les irritations digestives et traiter la diarrhée, les angines, les brulures et aideraient même à lutter contre la tuberculose. Certaines espèces d’Acanthe ont également des propriétés anti-inflammatoires, émollientes, cholérétiques, cicatrisantes, toniques, vulnéraires et stimuleraient aussi l’appétit.

Symbolique

Dans le langage des fleurs, l’Acanthe signifie un grand amour pour les arts et une relation solide et qui ne connaitra pas de fin.

Comment planter l’Acanthe ?

Substrat

La plantation se fait au printemps loin des périodes de gel, directement en pleine terre ou en pot, mais cette dernière n’est pas conseillée. L’Acanthe n’est pas exigeante, elle s’adapte à presque tous les sols à condition qu’ils soient drainés, mais se plait d’avantage dans un sol humifère, calcaire, frais et profond. Il faut bien choisir son emplacement car cette dernière déteste changer de lieu d’habitat. Pour une belle floraison, il est recommandé d’ajouter un engrais liquide organique.

Exposition lumineuse

Dans un climat chaud, il est préférable de la planter dans un lieu semi-ombragé, alors que dans un lieu plus frais, au Nord de la France par exemple, elle se plante en plein soleil.

Arrosage

Il faut bien arroser au début jusqu’à ce que la végétation reprenne. L’Acanthe installée n’aura pas besoin d’être arrosée, sauf en cas de longue période de sécheresse.

Taille

Il faut couper les fleurs qui fanent pour favoriser la floraison et pour éviter les semis spontanés.  En automne, les feuilles faneront, il faudra alors rabattre la plante au maximum, et cela, vers novembre.

Rusticité et protection

L’Acanthe est une plante très rustique, environ -15 degrés. Dans les régions très froides, il faudra installer un paillis en automne. Elle peut être sujette à des attaques d’oïdium, il faudra alors pulvériser une solution contenant du lait ou du soufre et couper puis bruler les parties atteintes. Elle peut également être attaquée par des escargots et des limaces, il faudra alors installer des pièges ou dans le cas des limaces, utiliser une anti-limace.

Acanthe : liste des différentes espèces

in accumsan ut id, porta. velit, Nullam et, in nunc lectus venenatis libero ultricies nec id,