Culture et entretien de l'Asclépiade (Asclepias)

Asclépiade

La disparition progressive de l’asclepias au Mexique menace les papillons monarques, dont les larves se nourrissent exclusivement de ces plantes très populaires au Texas.

Une plante exotique menacée

Asclepias est un des genres de la famille des Apocynaceae qui compte près de 140 espèces. Ces plantes herbacées peuvent atteindre près de 1m50 de hauteur pour 1m de largeur. Après leur plantation au printemps, vous pourrez observer leurs fleurs étoilées dès le mois de mai, et tout l’été durant.

Présentation des asclépiades

Origine

Le nom grec, Askelêpios, désignait le dieu de la médecine dans la mythologie grecque. Ce nom peut s’expliquer par les nombreuses vertus médicinales de cette plante.

L’asclépiade est originaire d’Amérique tropicale, d’Amérique du Nord et d’Afrique du Sud.

Elle est capable d’évoluer dans des sols plutôt drainés ou des prairies sèches tout comme au bord de marécages ou de plans d’eau stagnante.

Feuilles et fleurs

Les asclépiades présentent différents types de feuilles. Ces dernières peuvent être simples, lancéolées ou oblongues et d’une longueur variant de 10 cm à 25 cm. De plus, les feuilles sécrètent un nectar plutôt odorant qui a tendance à attirer les insectes.

Les fleurs étoilées apparaissent en été et jusqu’à l’automne (entre mai et septembre) et mesurent entre 5 cm et 10 cm. Elles peuvent avoir des couleurs différentes et très variées selon les espèces : orange, jaunes, blanches, crème, roses ou encore rouges. Parfois parfumées, ces fleurs laissent ensuite place à des fruits vert clair. Ils ressemblent à des cosses avec des graines plates à l’intérieur.

Comment planter l’asclépiade ?

Substrat

En massif, isolés ou en rocaille, l’asclépiade peut se plaire à différents endroits. C’est une plante peu exigeante qui peut s’adapter à un sol pauvre. L’idéal est d’utiliser un mélange de sable de terreau et de terre franche, ainsi que d’engrais liquide tous les mois. Il faut faire attention à leurs racines car certaines peuvent envahir rapidement le sol et empêcher le développement des plantes voisines.

Exposition lumineuse

Les asclépiades supportent la mi-ombre, mais préfèrent le plein soleil.

Arrosage

Ces plantes ne demandent pas un arrosage soutenu, il faut seulement éviter que leur terreau s’assèche.

Taille

L’asclépiade peut avoir besoin d’un tuteurage afin de résister lors des vents violents ou aux pluies trop fortes.

Afin de prolonger la floraison, il faut rabattre la touffe à la fin de l’automne sauf si vous voulez qu’elle se ressème. De plus, vous pouvez prolonger la floraison en enlevant les fleurs qui ont fanées.

Enfin, pour un développement optimal, il est nécessaire de séparer la touffe environ tous les 3 ou 4 ans. Cela permettra à la plante de se régénérer.

Protection

Pour l’hiver, il est préférable de mettre en place un paillis composé d’écorces, de feuilles mortes ou encore d’aiguilles de pin. Ceci permettra de mieux protéger les racines en hiver. Les limaces et les escargots mangent les jeunes pousses et peuvent représenter une menace pour la plante. Si elle est à l’abri, c’est la mouche blanche qui représente une menace, mais celle-ci peut être évitée grâce à des capucines plantées à côté. Ces dernières ont un effet répulsif.

Enfin, les feuilles deviennent jaunes et peuvent tomber à l’occasion d’un excès de chaleur ou de sècheresse. Il faut alors placer la plante dans un endroit plus aéré et procéder à des bassinages.

Asclépiade : liste des différentes espèces

Asclépiade en plante vivace

Asclépiade en arbuste

id, leo sed ipsum ante. Nullam mi, leo. tristique amet, id facilisis ut felis risus justo ut