Culture et entretien de la Melissa

Melissa

Du bien-être parfumé à la portée de tous !

Très prisées depuis l’Antiquité, les mélisses embellissent et parfument terrasses et jardins, contribuent à votre bien-être et servent de surcroît à attirer les abeilles.

Origine

Melissa est un genre botanique de la famille des lamiaceae. Il regroupe 4 espèces de plantes aromatiques pérennes originaires d’Europe et d’Asie mais cultivées dans le monde entier.

Fleur, feuille, couleur

Les mélisses, dont l’étymologie grecque renvoie aux abeilles, sont des plantes herbacées  aromatiques et peuvent attendre une hauteur entre 50 et 90 cm. Elles possèdent une souche de racines très vivaces qui leur permet de pousser et de se répandre très rapidement. Leurs tiges vertes droites sont carrées et velues. Les feuilles, également vertes et velues, sont opposées, ovoïde ou en forme de cœur et mesurent environ 5 cm.  Quand on coupe ou broie des parties de la plante, elle émet une odeur fraîche et citronnée. Les petites fleurs plutôt insignifiantes des mélisses sont blanches ou jaunes et comportent deux languettes. L’espèce la plus répandue est la melissa officinalis qui est cultivée partout en Europe et que l’on peut également trouver dans les clairières de nos forêts.

Utilisation

Depuis plus de 2000 ans, les mélisses ont été utilisées comme plantes médicinales, notamment dans les monastères du Moyen Âge. En dehors de l’utilisation de cultures de mélisses pour attirer les abeilles, indispensables à la fécondation des plantes dans les jardins de tout monastère, les mélisses étaient avant tout employées sous forme de feuilles séchées en infusion ou encore sous forme d’extrait à l’alcool – la fameuse eau de mélisses. Les vertus médicinales comprennent à la fois des bienfaits digestifs, respiratoires et nerveux. Il est facile de sécher soi-même les feuilles des mélisses pour en faire des infusions calmantes au soir.

Floraison

Les mélisses fleurissent de juin à août.

Comment planter les mélisses?

Période et méthode de plantation

Les plants de mélisses peuvent être mis en terre au printemps. Il est également possible de semer des graines dans des bacs couverts appropriés dès le mois de mars à une température entre 15 et 20°C. Une fois que les graines commencent à germer, il faut compter environ six semaines avant de pouvoir repiquer et transplanter les jeunes pousses de mélisses. Il faut respecter alors une distance d’environ 30 cm entre les plantes.

Substrat

Un substrat poreux et riche en nutriments est le terreau préféré des mélisses. Pour une croissance optimale, il est recommandé d’y ajouter du sable.

Exposition lumineuse

Les mélisses aiment les endroits ensoleillés à mi-ombragés à l’abri des intempéries. En raison de la forte croissance de leurs racines, il est conseillé de les cultiver plutôt en terre pleine que dans un pot.

Arrosage

Au moment de la plantation, il est important de garder le substrat des mélisses toujours bien humide. Par la suite, il suffit d’arroser régulièrement.

Taille et récolte

Afin de garantir une belle poussée des mélisses, une taille régulière des feuilles et branches fanées est nécessaire. La récolte des feuilles peut se faire à tout moment de  l’année, mais c’est en juin et juillet que leur goût et leur parfum sont les plus intenses.

Multiplication

Les mélisses se multiplient naturellement par semis et par de leurs racines.

Rusticité et protection

Les mélisses sont résistantes au froid et ne nécessitent pas de protection supplémentaire en hiver.

Melissa : liste des différentes espèces

amet, consequat. leo. et, non pulvinar mattis eleifend tristique Sed Lorem felis mi, sit at